Carnets de voyage

Week-end gourmand à Vienne

Roborative, la cuisine autrichienne ? Pas forcément ! Lors de son voyage à Vienne, Benoit a découvert une cuisine tantôt classique, tantôt créative et qui, contre toute attente, laisse une place de choix à la cuisine végétarienne et vegan. Suivez le guide !

Cet article invité vous est proposé par Benoit du blog Destination Food. Il ne s’agit pas d’un article sponsorisé mais d’un retour d’expérience personnel. Merci à lui pour ce partage !

Vienne, l’impériale

L’emblématique église Saint-Charles de Vienne – 2018 © Benoit Confait

Vienne (Wien) est la capitale de l’Autriche et la ville la plus peuplée du pays (1,8 million d’habitants). Surnommée « Ville de la musique » en raison de sa place proéminente dans le domaine de la musique, elle bénéficie d’un patrimoine culturel et architectural remarquable.

Elle attire chaque année plus de 3,5 millions de visiteurs. Elle a à son actif 3 classifications au patrimoine mondial de l’UNESCO : le palais et jardins de Schönbrunn (1996), le centre historique (2001) et la culture des cafés viennois au patrimoine culturel immatériel (2011).

Cette année encore, pour la 9ème fois consécutive, elle a remporté la 1ère place du classement des villes selon leur niveau de vie (index Mercer). On peut donc dire qu’il fait bon vivre à Vienne !

Que faire à Vienne ?

Bon plan: avec la Vienna City Card vous avez accès aux transports publics à volonté pendant 24, 48 ou 72 heures et vous bénéficiez de réductions sur plusieurs attractions et musées. 

Opéras, concerts de musique classique, musées… La capitale autrichienne est indissociable de la culture. Si ce n’est pas votre tasse de café – pardon, de thé 🙂 –  pas de panique : la ville regorge de magnifiques bâtiments, pour le plus grand bonheur des photographes en herbe. Enfin, si vous êtes plutôt orienté gourmandise, que ce soit sucré ou salé, vous trouverez forcément votre bonheur !

Admirer l’architecture de la Hundertwasserhaus

L’étonnante Hundertwasserhaus à Vienne – 2018 © Benoit Confait

Cet immeuble à appartements à la conception biscornue est l’œuvre de l’artiste et architecte autrichien Friedensreich Hundertwasser. Achevé en 1985, ce building a été construit selon l’architecture expressionniste, l’un des 3 styles dominants de l’architecture moderne. Que l’on soit amateur d’architecture ou non, c’est un lieu incontournable.

Déguster une saucisse dans un Würstelstand

Les saucisses, un incontournable de Vienne ! – 2018 © Benoit Confait

Vienne ne serait rien sans ses saucisses ! Ici, on les dévore dans des kiosques à saucisses, les Würstelstand, et elles sont généralement agrémentées de moutarde et de piments.

Vous aurez le choix entre différents types :

  • la frankfurter ou saucisse viennoise cuite à l’eau
  • la bratwurst, grillée et coupée en morceaux
  • la burenwurst, plus épicée
  • ou encore, la käsekrainer, fourrée au fromage.

Le meilleur endroit pour en trouver est sans conteste autour de la Stephansplatz.

Déjeuner sur le pouce au Nachmarkt

Les spätzles au raifort, un véritable délice ! 2018 – © Benoit Confait

Véritable melting-pot culturel, le Naschmarkt est l’endroit incontournable pour tous les amateurs de street food. On y trouve absolument de tout : du vin, du miel, du chocolat, des épices, des kebabs, du poisson … Selon la période de l’année, on trouve également des marchés éphémères aux 4 coins de la ville.

Si vous avez l’occasion, n’hésitez pas à gouter la goulash, plat d’origine hongroise à base de viande, de tomates, de poivrons et de paprika adapté à la sauce viennoise (cuite dans son propre jus) ; aux spätzles, les pâtes alsaciennes ici servies avec du raifort frais ; ou encore, aux langos, de délicieuses galettes de pommes de terre et farine frites dans l’huile.

Faire une pause gourmande dans un café viennois

S’offrir une pause gourmande à Vienne : un immanquable. 2018 – © Benoit Confait

Impossible de passer à côté des cafés viennois et de leurs succulentes pâtisseries ! Ici, le café est une véritable institution et fait partie intégrante de la culture locale ; à juste titre, la culture des cafés viennois fait partie du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO depuis 2011.

Avec plus de 1000 cafés de toutes sortes, difficile d’en faire une liste exhaustive. Les plus connus sont le Café Central, le Café Sacher, le Café Demel et le Café Schwarzenberg. Quel que soit votre choix, ne passez pas à côté du Sacher Torte, la fameuse tarte au chocolat fourrée à la confiture d’abricots, ou encore le classique apfelstrudel, le gâteau traditionnel autrichien aux pommes (malgré sa popularité en Allemagne, il s’agit bien d’une spécialité autrichienne).

Le saviez-vous ? Le café viennois se prépare par décoction, et non percolation, à l’orientale. Il est porté à ébullition plusieurs fois et aspiré lentement avec une espèce de seringue.

Flâner dans le centre historique

Le centre historique de Vienne – 2018 © Benoit Confait

Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2011, le centre historique regorge de magnifiques édifices. Le gothique côtoie le baroque, et c’est avec un certain enchantement que l’on prend plaisir à s’extasier à chaque nouveau coin de rue. Si vous ne devez voir qu’une chose lors de votre séjour, c’est bien ça !

Goûter au fameux wiener schnitzel

Le célèbre wiener schnitzel (en haut) – 2018 © Benoit Confait

Véritable emblème de la cuisine autrichienne, le schnitzel est incontournable. Il s’agit d’une escalope de viande panée, un peu à la manière de l’escalope milanaise. À Vienne, on trouve le wiener schnitzel, composée de veau. Si vous ne voyez pas la mention wiener, il s’agit probablement de porc ; soyez donc vigilants sur les tarifs.

Pour les curieux, on vous recommande une autre spécialité viennoise, le tafelspitz, sorte de pot-au-feu généralement accompagné de pommes de terre rissolées, de sauce à l’ail et de compote de pommes au raifort. Roboratif, mais délicieux !

Se détendre dans le Prater

Le Prater et sa fête foraine – 2018 © Benoit Confait

Le Prater est le lieu de détente favori des viennois, une véritable bouffée d’air frais à deux pas de la ville. Il abrite également une fête foraine qui a l’air tout droit tirée d’un film d’horreur … on peut y faire un tour de grande roue afin de profiter d’une jolie vue sur la ville. Si l’endroit ne nous a pas spécialement charmés lors de notre visite hivernale, on ne doute pas qu’il doit en être autrement lorsque la verdure y est présente.

S’initier aux vins autrichiers dans un weinbar

Un weinbar à Vienne – 2018 © Benoit Confait

Avec 700 hectares de vigne situés aux confins de la ville, Vienne peut se vanter d’être une des seules métropoles au monde à posséder ses propres vignobles. Le vin fait partie intégrante de la culture viennoise ; que ce soit dans un heuriger (taverne) pour consommer le vin local ou dans un weinbar pour agrandir la sélection à toute l’Autriche, les amateurs seront servis.

Nous sommes littéralement tombés sous le charme du bar à vin vinothek w-einhkehr, situé dans le centre. Tenu par un patron super sympa, on y trouve un nombre incroyable de vins autrichiens que l’on peut déguster via des formules dégustations, ce qui permet de s’initier aux cépages locaux sans se ruiner. De plus, les assiettes de fromages sont excellentes ; avis aux amateurs.

Visiter le palais de Schönbrunn

Le palais de Schönbrunn 2018 – © Benoit Confait

Légèrement excentré, le palais et ses jardins font partie des sites les plus visités de la ville. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1996, le site est l’un des ensembles baroques les mieux conservés d’Europe. Pour les férus d’histoire, c’est un must.

Où manger à Vienne ?


Avec plus de 3500 adresses répertoriées, autant dire que l’offre culinaire est variée. Outre les fameux cafés viennois, les heuriger (tavernes traditionnelles) et les beisl (auberges un peu plus chic), on trouve de tout dans la capitale autrichienne, et chacun devrait trouver assiette à sa fourchette.

Attention, toutefois : Vienne est une capitale relativement chère, et les prix peuvent s’envoler. Le bon plan reste le lunch, où l’on peut déguster le plat du jour à des prix très corrects.

Voici les adresses que nous avons eu l’occasion de tester. Immersion garantie !

Café Schwarzenberg

Café Schwarzenberg – 2018 © Benoit Confait

Le café Schwarzenberg n’a pas usurpé sa réputation : les pâtisseries y sont effectivement excellentes. L’établissement subit le feu des critiques pour son accueil assez froid, pourtant, pour un peu qu’on essaye de balbutier quelques mots d’allemand, il nous a paru tout à fait convenable. Assis au milieu des locaux venus discuter ou, comme ce fut le cas lors de notre visite, passer une interview pour un job, l’immersion est totale. Mention spéciale pour la sacher torte, à se damner.

Restaurant Führich

Restaurant Führich Vienne – 2018 © Benoit Confait

Führich est une brasserie typiquement viennoise idéale pour déguster les spécialités locales. On y trouve tous les classiques : wiener schnitzel, tafelspitz, goulash … Une belle petite adresse sans prétention qui sert de bons petits plats. En bonus, une agréable terrasse et des heures d’ouverture très pratiques (11h – minuit tous les jours sauf le lundi) ; c’est tellement rare à Vienne que ça méritait d’être souligné.

Paul Restaurant Brasserie

Paul Restaurant Brasserie à Vienne – 2018 © Benoit Confait

Ouverte assez récemment, la brasserie Paul propose des plats de brasserie revisités avec une touche de gastronomie (qui a dit bistronomie ?). Mention spéciale pour le cerf et le filet de bœuf teryaki, tous deux véritablement excellents. Un peu cher à la carte, menu intéressant, belle sélection de vins à prix corrects. Chaudement recommandé !

Tian* Experience Taste

Tian, un restaurant étoilé végétarien à Vienne – 2018 © Benoit Confait

On monte d’un cran avec Tian, restaurant étoilé végétarien tenu par Paul Ivić, seul chef végétarien étoilé du pays. Tian, c’est une expérience culinaire incroyable, bouleversante, unique. Incroyable, car incroyablement risquée ; bouleversante, car elle bouleverse les codes; et unique, car elle arrive à procurer autant d’émotions et de plaisir avec un menu entièrement végétarien. Une de nos adresses favorites sur la planète, tout simplement.

Silvio Nickol**

Le restaurant étoilé Silvio Nickol à Vienne – 2018 © Benoit Confait

On monte encore d’un cran avec le restaurant doublement étoile Silvio Nickol, situé dans le palais Coburg. On ne va pas le cacher, c’est extrêmement cher ; cependant, l’expérience est à la hauteur. La créativité, la maitrise, les associations improbables, le service, la salle … du début à la fin, tout est parfait pour un moment inoubliable. Après le repas, on est invité en cuisine pour rencontrer le chef et sa brigade, un petit plus non négligeable. La cave à vin est absolument exceptionnelle, mais complètement inaccessible … à réserver aux gastronomes expérimentés pour une occasion très spéciale.

Où dormir à Vienne ?

Le Boutique-Hotel Stadthalle, un éco-hôtel à Vienne © Benoit Confait

Comme pour la plupart des capitales européennes, les logements sont chers ; il est donc préférable de s’éloigner un peu du centre pour obtenir des prix décents. Pour notre part, nous avons déniché une véritable perle : le Boutique-Hotel Stadthalle, un éco-hôtel dont la consommation énergétique est nulle grâce aux panneaux solaires, au recyclage des eaux de pluie et à sa construction passive.

En plus d’être écologique, l’hôtel propose un buffet petit-déjeuner intégralement composé de produits bio et locaux, dispose d’un très joli jardin aménagé et possède un cachet nature absolument charmant. Cerise sur le gâteau, il s’agit d’un des hôtels les moins chers de la capitale (à partir de 74 € la nuit en chambre double).

Merci à Benoit pour ce superbe city-guide viennois ! N’hésitez pas à suivre sa page Facebook.

D’autres idées de citytrips gourmands

Pin

Autres articles à lire

Loading Disqus Comments ...
Loading Facebook Comments ...