en
En pratique

Voyager à Zanzibar, en pratique

Toutes les réponses à vos questions pratiques pour préparer un séjour inoubliable sur l’île paradisiaque de Zanzibar.

S’il y a bien un nom qui fleure bon le voyage, les épices et le sable chaud, c’est celui de Zanzibar ! Avec ses plages de carte postale et ses splendides fonds marins, l’archipel tanzanien vend du rêve.

De nombreux voyageurs intègrent un bref saut à Zanzibar à un voyage en Tanzanie. C’est le volet plage et farniente du voyage, le repos après les safaris. Ils ne restent que quelques jours sur place : le temps de faire quelques sorties en snorkeling et de se dorer au soleil.

De notre côté, nous avons opté pour un séjour de 2 semaines à Zanzibar uniquement et nous trouvons que la destination s’y prête également tout à fait ! Même si, en dehors des resorts, les infrastructures touristiques sont relativement limitées, il y a pas mal d’activités proposées et de lieux intéressants à visiter.

Nous avons rassemblé dans cet article un maximum d’informations pratiques collectées suite à notre séjour à Zanzibar. Certes, la durée de notre voyage est loin d’être suffisante pour nous donner une connaissance poussée du sujet mais nous pensons que notre expérience peut être utile à d’autres voyageurs.

Pour en savoir plus et si vous lisez l’anglais, nous vous recommandons le guide Zanzibar par Chris et Susie McIntyre publié chez Bradt. C’est un des seuls que nous ayons trouvés qui traite uniquement de Zanzibar (en général, les guides traitent de la Tanzanie et ne consacrent qu’une dizaine de pages à Zanzibar) et de manière ultra-complète, avec une attention portée au tourisme responsable.

Au sommaire de cet article :

Comment se rendre à Zanzibar ?

Zanzibar est un archipel situé au large des côtes de la Tanzanie. L’île principale, qu’on appelle communément « Zanzibar » mais qui se nomme en fait Unguja, est située à 40 km de la côte. Cette île dispose d’un aéroport international, située à 5 km de la ville principale : l’aéroport Abeid Amani Karume (précédemment nommé aéroport Kisauni).

Pour rejoindre Zanzibar, nous avons volé avec Oman Air (historiquement, Zanzibar est très liée à Oman : elle a été la capitale du sultanat à une époque). De nombreuses autres compagnies internationales comme Turkish Airlines ou Qatar Airways proposent des vols vers cette destination. Pour les Belges, il y a des liaisons directes avec TUI fly depuis Bruxelles-Capitale de fin décembre à fin mars.

Si vous voyagez en Tanzanie, vous pouvez également rejoindre Zanzibar en ferry depuis Dar Es Salaam.

Faut-il un visa touristique pour séjourner à Zanzibar ?

Oui. En tant que Belges, nous avons bénéficié d’une procédure simplifiée (c’est le cas également pour les ressortissants des autres pays européens).

Le visa touristique peut être demandé à l’avance via l’ambassade tanzanienne de votre pays ou être obtenu directement à l’aéroport. Nous avons opté pour cette deuxième option, légèrement moins coûteuse.

Concrètement, à votre arrivée à l’aéroport, on vous demandera de remplir un formulaire avec vos informations personnelles (numéro de passeport, adresse, profession, etc.) ainsi que l’adresse de votre logement sur l’île (pensez à prendre note de l’adresse de votre hôtel). On prendra vos empreintes digitales et votre photo.

Le visa coûte 50 $, payables directement à l’aéroport par carte de crédit ou en liquide.

Par ailleurs, comme pour de nombreuses destinations, votre passeport doit être valide pour au moins 6 mois après votre date d’arrivée.

Y a-t-il des vaccins obligatoires pour Zanzibar ?

Au moment de notre voyage, aucun vaccin n’était obligatoire sauf le vaccin contre la fièvre jaune pour les voyageurs ayant transité par des pays à risque.

Certains vaccins sont recommandés (hépatite A, typhoïde…) : renseignez-vous auprès de votre médecin traitant.

Par ailleurs, un traitement anti-paludique est généralement recommandé. Cela coûte relativement cher : pour cette version générique, nous avons payé 41 € la boîte de 24 comprimés (d’autant qu’il faut continuer à prendre les comprimés une semaine après le retour).

Quelle est la meilleure période pour visiter Zanzibar ?

La haute saison touristique à Zanzibar s’étend de décembre à février (quand c’est l’hiver pour nous). Les températures grimpent jusqu’à 32° et il ne pleut pas ou peu.

De mars à juin, c’est la saison des pluies et certains hôtels ferment carrément leurs portes.

Zanzibar sous la pluie…

Si vous préférez des températures plus douces avec peu de pluie, privilégiez plutôt la période de juin à octobre.

Nous avons séjourné à Zanzibar les 2 dernières semaines de novembre : nous avons eu généralement du très beau temps (aux alentours de 30°). Il a plu 2-3 fois sur le séjour mais généralement pas plus de quelques heures. Pour nous, c’était parfait !

Et sous le soleil !

Comment gérer l’argent à Zanzibar : devises locales, retrait d’argent, etc.

La devise locale est le shilling tanzanien. Sa valeur est très faible par rapport à l’euro : à l’heure où j’écris ces lignes, 1 € s’échange pour 2 647 shillings tanzaniens (taux d’échange actuel euro-shilling tanzanien).

Du coup, pour le paiement de sommes plus élevées (par exemple pour payer votre chambre d’hôtel ou une excursion), c’est le dollars américain qui sera privilégié. Souvent, ces frais peuvent également être payés en euro mais pas toujours à un taux super avantageux (dans certaines boutiques, on a accepté nos euros mais au taux de 1 € pour un 1 $).

Le gros défi, à Zanzibar, c’est de bien gérer vos liquidités. En effet, les seuls distributeurs d’argent de l’île sont situés dans la ville de Zanzibar (la capitale de l’île, dont le vieux quartier est surnommé Stone Town). Payer par carte de crédit est possible mais pas partout. De plus, on vous imposera des frais importants (de 10 à 15% du montant). Notez également que les bureaux de change sont quasiment tous situés dans la ville de Zanzibar.

Bref, si vous vous éloignez de Stone Town pour plusieurs jours, calculez à l’avance les liquidités dont vous aurez besoin et prévoyez suffisamment de shillings et de dollars pour y faire face.

Shillings tanzaniens ou dollars ?

Avant notre voyage à Zanzibar, j’avais lu qu’il valait mieux prévoir la majeure partie de son budget en dollars et une petite somme en shillings tanzaniens, pour les petites dépenses (achats de souvenirs, etc.). Dans la pratique, j’ai constaté qu’on aurait pu payer partout en shillings tanzaniens.

Par contre, ré-échanger des shillings tanzaniens en euros n’est pas avantageux. Si vous optez pour les shillings, faites donc bien vos calculs pour éviter de vous retrouver avec une grosse somme à la fin.

Comment se déplacer à Zanzibar ?

Louer une voiture à Zanzibar coûte cher et, vu l’état de certaines routes, je n’aurais pas eu envie de m’y risquer.

L’option privilégiée par les voyageurs reste le taxi (vous pouvez aller partout sur l’île pour 35 dollars) ou le transfert en voiture/mini-bus organisé par une agence ou un hôtel. Personnellement, nous nous sommes arrangés pour faire coïncider nos déplacements les plus longs avec des excursions réservées auprès d’une agence.

Il y a également des transports locaux. Le dala dala, par exemple : un mini-bus généralement bondé et à la conduite hasardeuse. Si vous êtes fan des transports locaux, ça devrait vous plaire ! Nous ne nous y sommes pas risqués. 😀

Un autre transport vraiment local !

Enfin, pour rallier les îles voisines, vous pouvez également emprunter le bateau. Essayez de prévoir une petite sortie en dhow, l’embarcation traditionnelle de Zanzibar !

Où dormir à Zanzibar ?

Outre les resorts en formule all inclusive, il y a pas mal de petits hôtels au prix variable.

L’hébergement le moins cher où nous sommes restés (Miramont Retreat) coûtait 30 dollars/nuit petit déjeuner inclus. Le confort était basique mais l’endroit magnifique et l’ambiance excellente.

Pour un hébergement un peu plus luxueux, comptez environ 80 €/nuit.

À Stone Town, vous trouverez pas mal d’hébergements en Airbnb. Nous avons par exemple passé une nuit dans cet appartement à Stone Town qui offrait un très bon rapport qualité/prix. Si vous n’avez jamais réservé via Airbnb, cliquez ici pour profiter d’une réduction sur votre première réservation.

NB : Nous avons voyagé sur place en basse saison. En haute saison, les prix peuvent grimper.

Que mange-t-on à Zanzibar ?

Depuis des siècles, Zanzibar est un carrefour commercial entre l’Europe, l’Afrique et l’Inde. Sans surprise, cela se reflète dans sa cuisine qui se nourrit d’influences multiples.

La production d’épices est l’une des activités commerciales majeures de l’île : curry et plats en sauce parfumés aux clous de girofle, à la cannelle, à la cardamome, au gingembre ou encore au curcuma sont donc bien évidemment au menu. Rassurez-vous si vous êtes sensible au piment : ce n’est généralement pas piquant.

Curry au lait de coco, poisson grillé et feuilles manioc

Le riz pilaf (ou pilao) cuit avec des clous de girofles, des bâtons de cannelle, de la badiane, du cumin, des graines de coriandre et de la vanille est l’illustration en cuisine du surnom de Zanzibar : l’île aux épices.

Riz pilaf et accompagnements

Comme il s’agit d’une île, on retrouve également du poisson dans l’assiette mais aussi des crevettes, de la pieuvre (vous retrouverez les mots « Swahili Octopus » sur de nombreuses cartes : il s’agit de pieuvre servie dans une sauce au lait de coco), du calmar, du poulpe…

Pieuvre à la mode swahili

Au niveau des viandes, on vous servira principalement du poulet, du boeuf et parfois, de la chèvre ou de l’agneau. Les Zanzibaris étant presque tous musulmans, il n’y a généralement pas de porc au menu.

Les fruits exotiques (bananes, ananas, jack fruit, mangues, fruits de la passion, noix de coco…) sont également présents en abondance.

Zanzibar a-t-elle de quoi satisfaire les végétariens ?

Oui ! La plupart des restaurants proposent de délicieux currys végétariens. À tester : les bananes plantains grillées ou en curry.

Curry végétarien

Falafels trop bons

Sert-on de l’alcool à Zanzibar ?

Zanzibar étant majoritairement peuplée de musulmans, vous vous posez peut-être cette question. La réponse est : oui. Dans la plupart des hôtels et restaurants, on vous servira des cocktails ou de la bière tanzanienne : la Safari, la Serengeti, la Kilimandjaro ou encore l’étonnante Castle Milk Stout.

Quel budget prévoir pour Zanzibar ?

Comme toujours, cela dépend de votre style de voyage et de ce que vous souhaitez faire sur place !

Pour un séjour plage avec repas dans votre hôtel ou un petit resto local, vous pouvez vous en sortir avec un budget de 20 €/jour, voire moins (hors hébergement).

Vous pouvez négocier des prix plancher pour les excursions auprès des démarcheurs locaux qui vous sollicitent à chaque coin de rue ou sur la plage. Sachez toutefois qu’ils opèrent sans licence et donc, sans assurance. La qualité des services est très variable et en cas de souci, vous n’aurez pas vraiment de recours.

Si vous avez un peu plus de budget, on vous conseille plutôt de faire appel à une agence locale (nous avons beaucoup apprécié Amo Zanzibar) qui pourra vous proposer un programme sur mesure.

Enfin, prévoyez un peu d’argent (idéalement des dollars en petites coupures) pour les pourboires pour vos guides (comptez environ 5 $ par personne/jour), chauffeurs (1 ou 2 $)…

Peut-on facilement se connecter à Internet à Zanzibar ?

Sinon pour passer des coups de fil, vous avez ça…

Vous faites partie des voyageurs connectés qui utilisent leur smartphone comme outil de voyage ? Comme nous, vous êtes freelance et travaillez parfois sur la route ? Sachez que la connexion Wifi n’est pas toujours au top à Zanzibar, même dans les hôtels. Nous avons finalement décidé d’acheter une carte SIM locale dans une boutique Zantel à Stone Town. Pour environ 6 €, vous pouvez acheter un pack de 3 GB valable un mois. Attention, armez-vous de patience, on est resté presqu’une heure dans la boutique. 😀

Le ticket de la file d’attente pour avoir notre carte SIM 😀

Retrouvez ici les tarifs des cartes prépayées Zantel.

Quelle langue parle-t-on à Zanzibar ?

Le Swahili est la langue officielle.

L’anglais est généralement parlé dans les restaurants, hôtels, lieux touristiques… Quelques personnes parlent le français.

Est-on en sécurité à Zanzibar ? Peut-on voyager seule en tant que femme ?

Je n’ai pas de réponse absolue à cette question : je peux seulement vous parler de ma propre expérience. En règle générale, nous nous sommes sentis en sécurité partout à Zanzibar, même dans les petites rues de Stone Town à la nuit tombée. Certes, il faut faire preuve de prudence comme partout ailleurs mais nous ne nous sommes pas sentis plus menacés que dans n’importe quelle ville européenne.

En tant que femme seule, j’aurais quand même hésité à me promener seule à la nuit tombée mais en journée, je pense que ça n’aurait posé aucun problème (c’est mon ressenti en tout cas). Dans les villes et les villages, veillez toutefois à ménager les sensibilités et adopter une tenue décente : pas de jupe qui remonte au-dessus du genoux, couvrez-vous les épaules, etc.

Sur les plages, soyez tout de même vigilants et gardez votre sac sous les yeux : un gamin a carrément plongé la main dans le sac de Karl alors qu’on se baladait. À part ça, aucun incident à signaler : les Zanzibaris sont généralement sympathiques et bienveillants envers les touristes. Hakuna Matata (« pas de problème ») est leur devise !

Les démarcheurs qui tentent de vous vendre des excursions ou des souvenirs peuvent être très insistants mais vous laissent tranquille si vous leur dites gentiment mais fermement que vous n’êtes pas intéressé.

Quid de l’hygiène à Zanzibar ?

Le street food market de Stone Town

Quand vous dites que vous voyagez en Afrique, vous avez généralement droit à une foule de mises en garde sur les règles d’hygiène à adopter. Dans les faits, c’est très simple :

  • ne buvez pas l’eau du robinet
  • si vous avez des doutes sur le respect des règles d’hygiène dans un restaurant : évitez les crudités, les boissons glacées, la viande/le poisson à la fraîcheur douteuse…
  • lavez-vous soigneusement les mains

Lisez aussi mes conseils pour éviter la tourista.

Nous n’avons rencontré aucun problème à ce niveau-là à Zanzibar et nous avons même très bien mangé ! Pas de stress, donc !

En ce qui concerne les sanitaires, certains établissements ne sont pas équipés de toilettes « occidentales » mais de toilettes à la turque. Il faut s’y faire…  L’approvisionnement en eau douce pose problème à certains points de l’île (Nungwi par exemple) : on vous invitera donc à l’utiliser avec parcimonie.

Les plages et l’océan sont relativement propres même si on y retrouve inévitablement des déchets en plastique…

Quelques indispensables à glisser dans votre valise pour Zanzibar

Pour terminer, voici une petites sélections d’objets utiles à avoir dans votre valise pour ce voyage. Avant de les commander en ligne, vérifiez si vous ne pouvez pas les trouver (ou dénicher un équivalent) dans un magasin proche de chez vous !

Un adaptateur pour prises électriques


À Zanzibar, on utilise des prises britanniques à 3 points. Vous aurez donc besoin d’un adaptateur pour prise électrique UK.

Une pochette pour ranger votre argent

Étant donné qu’il n’y a quasiment pas de distributeurs d’argent et que payer par carte de crédit coûte cher, vous devrez garder votre argent sur vous. Personnellement, j’ai acheté cette pochette ventrale à argent discrète et pratique et j’en suis très contente.

De la crème solaire ecofriendly


Les fonds marins de Zanzibar sont splendides : respectez-les ! Optez pour une crème solaire sans nanoparticule ou substance nocive pour la faune et la flore sous-marine.

Si vous souhaitez en savoir plus, je vous invite à lire ce dossier de Consoglobe sur la crème solaire.

Des chaussures aquatiques

Marcher les pieds dans l’eau sur une plage magnifique : le rêve… qui peut vite se transformer en cauchemar si vous marchez malencontreusement sur un oursin (ce qui peut vite arriver à Zanzibar) ! Vous l’aurez compris, les chaussures aquatiques sont vivement conseillées à Zanzibar. Ces chaussures aquatiques de chez Decathlon coûtent moins de 10 € et en plus, elles ne contiennent pas de PVC !

Un bon répulsif anti-moustique

Malheureusement, Zanzibar est exposée au risque de malaria. Veillez donc à vous équiper d’un bon répulsif anti-moustique. Personnellement, je n’ai pas encore trouvé le répulsif ultime (si vous avez des recommandations, n’hésitez pas !), je veille donc également à porter des manches longues et un pantalon léger après le coucher du soleil.

En bonus : de quoi faire du snorkeling

Lors de ce voyage, nous avons testé le masque Easybreath de Subea (Decathlon) qui permet de respirer sous l’eau très facilement (par la bouche ou le nez) et de pratiquer le snorkeling avec une vue panoramique. Certes, son look ne passe pas inaperçu mais l’essayer, c’est l’adopter.

Encore des questions ? Posez-les en commentaire ! 

Quels souvenirs utiles ramener de Zanzibar ?

Si vous aimez l’artisanat africain, vous trouverez certainement votre bonheur dans les petites échoppes de Stone Town. N’hésitez pas à négocier, ça fait partie de l’expérience !

Si vous êtes comme moi, ramener des épices de Zanzibar fait sans doute partie de vos projets. Sur ce point, j’ai un peu déchanté. Je m’attendais à trouver des marchands d’épices à tous les coins de rue. Je n’ai finalement trouvé que des petits sachets d’épices vendus dans les boutiques de Stone Town ou dans les plantations d’épices. On nous a expliqué lors de la visite que la vente des épices, notamment des clous de girofle, est très réglementée par l’État qui veille à contrôler l’offre pour maintenir les prix j’imagine. Malgré tout, j’ai ramené un mélange d’épices pour préparer le riz pilaf ainsi que des clous de girofle.

Clous de girofle avant séchage

Le Seaweed Center de Paje produit d’excellents savons et produits de beauté à base d’algues, d’épices et de plantes locales. N’hésitez pas à y faire un peu de shopping : l’argent va directement à la communauté locale !

Enfin, le batik, ce joli tissu imprimé et très coloré, est à la fois pratique et esthétique. Vous pouvez l’utiliser comme paréo, pour couvrir votre chaise longue…

Si vous cherchez une chouette boutique de souvenirs de qualité à Stone Town, on vous recommande Kumi Gifts & Treats sur Kenyatta Road (à 2 pas du Stone Town Café).

Poursuivez le voyage à Zanzibar

Lisez le compte-rendu de nos 2 semaines à Zanzibar.

Cet article contient des liens affiliés

Pin

Autres articles à lire

Loading Disqus Comments ...
Loading Facebook Comments ...