Carnets de voyage

Séville: l’Andalousie dans toute sa splendeur

Málaga, Grenade, Ronda… L’Andalousie m’a charmée progressivement, avec une intensité de plus en plus forte. Mais il a fallu attendre notre passage à Séville pour qu’elle révèle toute l’étendue de sa beauté et de sa magie.

Bon plan : vous prévoyez un voyage à Séville ? Accédez aux principaux musées et monuments de la ville sans faire la file avec la Sevilla Card. 

Quand on évoque la magie de l’Andalousie, on pense spontanément à l’Alhambra de Grenade. C’est vrai qu’avec ses jardins, ses palais et ses fortifications, sans compter toutes les légendes qui l’animent, ce vestige d’Al Andaluz a de quoi faire vibrer l’imagination… Et pourtant, à mes yeux, son rival, l’Alcazar de Séville, bien que plus petit, est encore plus splendide, plus magique, plus envoûtant, inoubliable…

J’avais été séduite par la scène culinaire de Málaga, ses bars à tapas, ses fameuses brochettes de sardines grillées sur la plage… Mais à Séville, le niveau était encore un cran supérieur. Des bons restos, des petits cafés sympas, des bars à tapas traditionnels ou revisités, il y en a à tous les coins de rue. Une ambiance joyeuse et pétillante anime les quartiers populaires jusqu’aux petites heures.

J’avais aimé l’architecture unique de Ronda : ses palais perchés au bord de la falaise, ses promenades, sa vieille ville… Séville avec ses parcs, son ancien quartier juif, sa richesse culturelle et ses impressionnants monuments était tout aussi splendide, dans un autre genre.

Séville est une ville qui a ce petit supplément d’âme qui me fait penser que je me verrais bien y poser mes valises quelques mois.

Un centre du monde

Séville, Ishbilliyya en arabe, Hispalis en latin… Une cité ancienne devenue à une époque l’un des poumons économiques et culturels du monde occidental. Au XVIème siècle, Séville, avec son accès à la mer via le fleuve Guadalquivir, a en effet le monopole sur le commerce des richesses du Nouveau Monde.

De cette histoire longue et florissante, Séville garde aujourd’hui une architecture métissée d’influences arabes, juives et chrétiennes et des quartiers chargés d’histoire et de secrets. Pour en percer quelques-uns, nous avons réservé une visite guidée « Tour of Legends » avec l’agence locale Pancho Tours. Au fil de la balade dans le vieux quartier juif de Santa Cruz, Bran, notre guide nous a raconté plusieurs histoires liées aux habitants de Séville.

Anciens quartiers juifs de Séville

Calle della muerte

Je ne résiste pas à vous en raconter une. Attention, elle est un peu sombre…

« Au XVème siècle, une certaine Susona vivait dans le quartier de Santa Cruz. C’était une belle jeune fille juive qui entretenait une liaison secrète avec un officier chrétien. Lorsqu’elle apprit que son père et d’autres personnalités de la communauté juive préparaient un complot contre des notables chrétiens, dont son amant, son sang ne fit qu’un tour et elle alerta son bien-aimé. Mais celui-ci dénonça l’affaire à ses supérieurs qui arrêtèrent les comploteurs et les exécutèrent. Susona perdit donc son père et… son amant qui la quitta, car il ne supportait pas l’idée qu’on puisse trahir sa propre famille.

On raconte que toujours rongée de remords, Susona demanda dans son testament à ce que son crâne soit placé au-dessus de la porte de sa maison pour rappeler à tout le monde sa trahison. »

Aujourd’hui, le crâne n’est plus là, par contre, si vous êtes observateur, vous trouverez dans l’ancienne rue ‘Calle della muerte’, rebaptisée ‘Calle Susona’, un azulejo qui fait référence à cette histoire…

Notre top 10 (100% subjectif) des choses à faire à Séville

Sur les quelques jours que nous avons passés à Séville, nous n’avons fait qu’effleurer la surface de tout ce que cette ville a à offrir. Mais si nous devions donner une liste très personnelle des incontournables à ne pas manquer, elle ressemblerait à ça :

1. Se perdre dans les dédales de l’Alcazar Réal

Real Alcázar de Sevilla

… et se croire, pour un instant, à Dorne (les fans de Game of Thrones comprendront).

Real Alcázar de Sevilla Real Alcázar de SevillaVoute, Real Alcázar de Sevilla

2. Faire la tournée des bars à tapas

Bodega Santa Cruz, Sevilla

… en commençant par la bodega Santa Cruz, véritable institution locale, en passant par El Rinconcillo, le plus vieux bar à tapas de Séville ou la Azotea et la Brunilda pour des tapas plus contemporaines. On a aussi beaucoup aimé Eslava et la bodega Dos de Mayo.

Coquinas, Bar Eslava, Sevilla

Les coquinas du bar Eslava

El Rinconcillo, Sevilla

El Rinconcillo, le plus ancien bar à tapas de Séville

La Brunilda, Sevilla

La Brunilda, Sevilla

Tapas raffinée à la Brunilda

La Brunilda, Sevilla

3. Petit-déjeuner avec des tostadas en regardant les passants

Tostada con tomate y aceite de oliva, Campana 1, Sevilla

… par exemple à la confiteria la Campana, où l’on déguste plein de pâtisseries locales et de délicieuses tostadas.

Torta de Aceite de Oliva, Campana 1, Sevilla

Une spécialité à goûter 🙂

4. Visiter toute l’Espagne au travers des mosaïques de la Plaza de España

Plaza de España, Sevilla

… et se dire que l’Espagne, c’est vachement grand. Personnellement, je considère cette place comme l’une des plus impressionnante que j’aie jamais visitées. Elle a été construite à l’occasion de l’exposition ibéro-américaine de 1929 et sa construction a duré 14 ans. Elle comprend une fontaine, des canaux, un palais… Normal quoi ! 😀

Plaza de España, Sevilla Plaza de España, SevillaBalcon, Plaza de España, Sevilla

5. Flâner dans les petites rues du vieux quartier de Santa Cruz

Petits quartiers de Séville

… savourer le calme sur une petite place à l’ombre, en écoutant chanter les fontaines.

6. Se promener le soir dans les quartiers populaires

… où l’on mange et boit en terrasse jusqu’à pas d’heure, boire un verre sur le rooftop d’un hôtel pour profiter d’une vue magnifique sur la Giralda et la cathédrale. Par exemple à l’hôtel Fontecruz dans le quartier de Santa Cruz ou à l’hôtel Ingleterra sur la Plaza Nueva (il y a plein d’endroits, une petite recherche sur Google sur « rooftop bars Séville » et c’est parti 😉 ).

7. S’offrir une visite guidée de la ville…

Anciens quartiers juifs de Séville

… pour percer ses secrets et connaître ses histoires cachées.

8. Se rafraîchir dans le joli parc Maria Luisa

Parc María Luisa, Sevilla

… louer un vélo ou improviser un picnic.

Vélo dans la rue, Séville Vespa, Sevilla

9. Aller visiter les monuments gratuits de Séville

Real Fábrica de Tabacos, Sevilla Real Fábrica de Tabacos, Sevilla

… comme la Fabrique Royale de Tabac, qui abrite aujourd’hui l’Université et a servi d’inspiration à l’opéra Carmen. Sachez également que comme à Madrid, pas mal de musées et de monuments sont gratuits certains jours de la semaine ou sur présentation de la carte d’identité européenne. Vous pouvez par exemple accéder gratuitement à la Giralda et la cathédrale le lundi entre 16h30 et 18h, à condition de réserver.

La Giralda, Cathédrale de Séville La Giralda vue depuis la sortie du Real Alcázar de Sevilla

Retrouvez les détails sur le site Visita Sevilla.

10. Grimper en haut du « champignon »

Metropol Parasol, Sevilla

… officiellement baptisé le « Metropol Parasol » et situé Plaza de la Encarnación. Cette structure en bois vous offre pour quelques euros une vue panoramique sur Séville.

En pratique

Façade, Séville

Vous l’aurez compris, gros, gros coup de coeur pour Séville ! Ne manquez pas d’y prévoir une étape dans votre itinéraire pour l’Andalousie. C’est aussi une destination idéale pour un citytrip (Séville dispose d’un aéroport international).

Au niveau logement, ce n’est pas le choix qui manque ! Nous avons opté pour 2 hébergements en Airbnb mais nous nous sommes laissés dire qu’il y avait aussi d’excellentes auberges de jeunesse. Sur Booking, on trouve des hôtels à partir d’une vingtaine d’euros la nuit.

Pour nos déplacements, nous avons principalement utilisé… nos pieds 🙂 La ville n’est en effet pas très étendue et on peut tout faire facilement en marchant.

Bon plan si vous souhaitez laisser vos bagages quelque part, il y a des consignes à la gare de Séville.

Si vous prévoyez de visiter plusieurs musées et monuments, la Sevilla Card peut vous intéresser. Elle comprend des entrées pour la plupart des musées et monuments de la ville (ce qui vous évite les files) ainsi que des réductions et autres avantages. Il est même possible de la combiner avec une visite guidée de l’Alcazar et de la cathédrale.

Poursuivez le voyage en Andalousie

Séville en fleurs

Avec nos autres articles sur cette belle destination :

Pin

Autres articles à lire

Loading Disqus Comments ...
Loading Facebook Comments ...