en
Carnets de voyage

Voyage gourmand en Italie: cap sur l’Émilie-Romagne

Souvent absente du radar des touristes, la région d’Émilie-Romagne, en Italie, est un véritable petit paradis pour les voyageurs épicuriens. On vous raconte !

Article publié pour la première fois juillet 2016 et complété en décembre 2017, suite à notre second séjour en Émilie-Romagne.

À moins d’avoir visité cette région, le nom d’Émilie-Romagne ne vous dit probablement pas grand chose… La ville de Bologne ? C’est déjà un peu plus concret. Vous pensez à l’université peut-être (le fameux décret de Bologne si vous avez mon âge !) et sûrement, si vous êtes gourmand, à la sauce bolognaise. Au-delà de ça, il faut bien avouer que la région, coincée entre les aimants touristiques que sont Venise au Nord et Florence au Sud, n’attire pas forcément les foules. Et c’est tant mieux pour les voyageurs avertis !

Comme son nom composé l’indique, l’Émilie-Romagne est composée de 2 régions historiques d’Italie :

  • l’Émilie, qui comprend les villes de Bologne, Modène ou encore Parme (vous ne trouvez pas que ces noms donnent faim ???)
  • et la Romagne où se trouve notamment Ravenne, ville où le poète Dante Alighieri est décédé, considérée comme la capitale de la mosaïque.

À côté de ces villes au patrimoine et aux richesses exceptionnelles, l’Émilie-Romagne se déguste également en mode plage (côté Adriatique) ou montagne (massif des Appenins).

Nous avons eu la chance de découvrir cette région magnifique à deux reprises dans le cadre de la campagne Blogville : une initiative de l’office du tourisme d’Émilie-Romagne qui vise à promouvoir les atouts de la région en collaboration avec des blogueurs. Pour nous, cela a été une véritable révélation : nous sommes littéralement tombés amoureux de ce petit coin d’Italie (à tel point que nous parlons parfois de nous y installer !).

Le ventre de l’Italie

Pasta time, Bologna

Quel est le point commun entre le parmiggiano reggiano, la mortadelle, le prosciutto di parma et le vinaigre balsamique, outre leur caractère délicieux ? Je vous le donne en mille, ils viennent tous d’Émilie-Romagne ! D’ailleurs, l’Émilie-Romagne est la région d’Europe qui compte le plus grand nombre de produits AOP (appellation d’origine protégée) et IGP (indication géographique protégée) : plus de 40. Et comme si ça ne suffisait pas elle compte également le nombre le plus élevé de sociétés actives dans le domaine de l’alimentation bio et la zone la plus étendue dédiée à la production bio en Italie.

Pecorino stagionato, Bologna

Face à cette réalité, dire qu’on « mange bien » en Émilie-Romagne relève de l’euphémisme. J’ai adoré découvrir les spécialités culinaires de Venise, je me suis régalée des meilleures pizzas à Naples, j’ai partagé des repas entre amis mémorables en Toscane mais c’est dans les trattorias de Bologne que j’ai redécouvert toute la subtilité de la gastronomie italienne, à la fois si simple et raffinée.

Manger, en Émilie-Romagne, ne se résume pas à la satisfaction d’un besoin physiologique, c’est un véritable art de vivre.

Et cuisiner peut s’apparenter à de l’art tout court quand il s’agit de façonner avec précision les fameux tortellini dont la forme évoquerait… le nombril de Vénus.

Tortellini, Le Sfogline, Bologna

Toretllini réalisés par nos soins, s’ils ne sont pas parfaits, c’est de notre faute 😉

Petite liste non exhaustive de lieux à explorer en Émilie-Romagne

Bon, j’arrête de vous torturer avec la bouffe pour épingler quelques lieux que nous avons visités en Émilie-Romagne (les numéros n’indiquent pas un ordre de préférence).

1. Bologne

Santuario di Santo Stefano, Bologna

Santuario di Santo Stefano, un endroit magnifique à voir absolument.

La Dotta, la Grassa et la Rossa. La savante, la grasse, la rouge. Les 3 surnoms de Bologne résument parfaitement l’essence de la ville :

  • La Dotta : siège de la plus ancienne université du monde occidental, Bologne est encore aujourd’hui une ville estudiantine. Le soir, une joyeuse ambiance règne dans les rues. Aux terrasses des cafés, on prend l’aperitivo. Le tout dans un décor tantôt médiéval, tantôt Renaissance ou baroque.
  • La Rossa en référence à ses toits de tuiles rouges (certains diront son âme communiste)
  • La Grassa : si vous n’avez toujours pas compris pourquoi, relisez le paragraphe précédent 😀

Streets of Bologna Chiesa di San Giacomo Maggiore, Bologna Streets of Bologna

Archiginnasio, Bologna

Le Palazzo dell’Archiginnasio

Dans la ville et aux alentours, il y a énormément de choses à voir et à faire : depuis les musées jusqu’aux food tours, en passant par les cours de cuisine, les projections de cinéma en plein air ou encore la Gelato University de Carpigiani

Carpigiani Gelato Museum

Le Carpigiani Gelato Museum, à voir si, comme nous, vous êtes fan de gelato !

2. La région de Modène : ses spécialités gastronomiques, son centre historique et… ses bolides

Upside down, Museo Ferrari Maranello

Un bon plan si vous séjournez à Bologne : il existe une sorte de bus hop on hop off  qui vous permet, au départ de la gare de bus de Bologne, de découvrir la ville de Modène et sa région. Pour 48 € tout compris, vous bénéficiez du transport et de l’accès à une série de musées et lieux d’intérêts tels que:

La vinaigrerie Giusti

Aceto Balsamico, Giuseppe Giusti, Modena

Le plus ancien producteur du fameux vinaigre balsamique de Modène. La visite comprend une dégustation lors de laquelle vous aurez peut-être l’occasion, comme nous, de goûter un balsamique âgé de 100 ans !

A bottle of Aceto Balsamico 100 years old, Giuseppe Giusti, Mode Aceto Balsamico, Giuseppe Giusti, Modena

Gavioli Antica Cantina

Lambrusco

Un producteur de vin de Lambrusco, le fameux vin rouge pétillant local.

Les 2 musées Ferrari (musée Enzo Ferrari et Maranello Ferrari Museum)

Numéro 8, Museo Ferrari Maranello Entretien, Museo Ferrari Maranello

Je ne suis pas du tout fan de voitures et de Formule 1 mais ça fait vraiment partie de la culture locale !

Modène

Duomo di Modena

Son centre historique avec sa magnifique cathédrale couverte de marbre blanc.

Duomo di Modena

Tortelloni, Modena

Notre lunch : des tortelloni à emporter de la Boutique del Tortellino à Modène. Un délice !

Bref, on a testé et approuvé cette carte (surtout les dégustations) qui s’appelle Discover Ferrari & Pavarotti Land (oui oui, la maison de Pavarotti peut aussi être visitée :D). Toutes les infos ici.

3. Ravenne

Ceiling, San Vitale basilisk, Ravenna

Une petite ville très charmante, surtout connue pour ses magnifiques monuments de style byzantin et leurs magnifiques mosaïques inscrites au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Si vous avez l’occasion d’aller y faire un tour, foncez ! J’ai déjà visité pas mal d’édifices religieux au cours de mes voyages mais la Basilique Saint-Vital est l’une des plus belles et impressionnantes que j’aie vues jusqu’à présent. Je n’ai pu m’empêcher de m’exclamer « waouw! » en découvrant l’intérieur. C’est tout simplement splendide.

Mosaic, San Vitale basilisk, Ravenna Mosaic, San Vitale basilisk, Ravenna Fred à Ravenna Tombe de Dante, Ravenna

Ravenne est accessible en train (le trajet dure entre 1h et 1h30) depuis Bologne.

4. Cervia

Salt pans, Cervia

Sur les rives de la mer Adriatique, la ville de Cervia vivait autrefois principalement du commerce du sel. Aujourd’hui, c’est plutôt le tourisme qui fait tourner l’économie de cette petite ville balnéaire, même si son sel reste un produit d’exception reconnu mondialement. Les salines de Cervia constituent aujourd’hui une réserve naturelle où l’on peut observer une foule d’oiseaux migrateurs, dont les flamants roses, en saison. C’est un endroit vraiment unique et particulier, pour son écosystème comme sa longue histoire (le sel était déjà récolté par les Étrusques !). On vous en parle davantage dans cet article.

Salt pans, Cervia Salt pans, Cervia Salt pans, Cervia

Cervia est accessible en train (le trajet dure entre 2h et 2h30) depuis Bologne.

5. La Via Degli Dei

Un chemin antique relie Bologne à Florence, en traversant le massif des Appenins. Devenue aujourd’hui un sentier de grande randonnée, la Voie des Dieux (Via Degli Dei) est le paradis des randonneurs et Vttistes. Il faut compter environ une semaine pour parcourir tout le chemin. C’est l’un de nos projets ! Nous n’avons marché que quelques heures sur le chemin.

Pour en savoir plus, lisez notre article sur la Via Degli Dei.

6. Cattolica

Située dans la province de Rimini, Cattolica est la destination plage la plus au sud d’Émilie-Romagne. Populaire et familiale, Cattolica est très animée l’été avec une foule de restaurants, bars, concerts et autres activités… Pas une destination à privilégier si vous cherchez le calme mais pas mal pour se distraire quelques heures. Si vous êtes complètement allergique aux plages remplies de chaises longues par contre, évitez !

Si vous voulez vous baigner dans l’Adriatique, n’hésitez pas à réserver une petite sortie en bateau (renseignez-vous sur la plage). Le capitaine vous emmènera au large (la vue sur les falaises environnantes est splendide) et vous pourrez piquer une tête dans un décor de rêve ou bronzer sur le pont (au choix).

Pour un resto au coucher du soleil avec une vue magnifique, on vous recommande le Gente di MareOn y a même croisé la chanteuse LP qui avait donné un concert à Cattolica la veille au soir. 🙂

Si vous avez un peu de temps, n’hésitez pas à aller jeter un œil au Museo della Regina pour découvrir le riche passé de la ville. Cattolica était autrefois une étape pour les pélerins en route vers Rome ou le sanctuaire de Loreto, on y a retrouvé pas mal de vestiges de l’époque romaine. Le musée met également en valeur les embarcations traditionnelles de Cattolica qui ont la particularité d’être dotées d' »yeux » censés les protéger contre le mauvais sort. Une tradition que nous avions également observée sur le delta du Mekong, au Vietnam.

Cattolica est accessible en train depuis Bologne en 1h30 à peu près. Pour passer une nuit sur place, on vous recommande l’hôtel Europa Monetti, super bien positionné et très confortable.

7. Les petits villages des vallées du Conca et de la Marecchia

Si vous avez une voiture, n’hésitez pas à vous aventurer à l’intérieur des terres d’Émilie-Romagne. Vous y trouverez de charmants villages perchés, des petits producteurs d’olives ou de fromage, des paysages aussi charmants que ceux de la Toscane avec, au loin, le bleu scintillant de l’Adriatique.

Si vous n’avez pas de voiture, n’hésitez pas à faire appel à Food in Tour qui organise des excursions gourmandes dans la région.

On vous recommande particulièrement de faire arrêt à :

Saludecio

Ce petit bourg médiéval pittoresque a la particularité d’être orné de jolies fresques murales. Elles sont réalisées chaque année à l’occasion d’un festival (Festival 800) qui a lieu début août.

Mondaino

Après une petite promenade dans le village, allez pousser la porte du Mulino della Porta di Sotto. Vous y apprendrez tout sur la production du fromage de fosse : une spécialité locale obtenue à partir d’une technique d’affinage toute particulière.

Montegridolfo 

Ce petit village était presqu’en ruine en 1988, lorsque la styliste Alberta Ferretti en a entrepris la restauration. Elle y a également acheté un palazzo en très mauvais état et l’a transformé en boutique hôtel : le relais Palazzo Viviani. Si vous cherchez un lieu d’exception pour un séjour romantique, voilà une adresse de choix !

Et si vous cherchez un séjour plus rural, on ne saurait trop vous recommander d’aller rencontrer Giovanni, producteur d’huile d’olive et propriétaire de l’Agriturismo Ripabottina. Il est également possible de déguster sur place une cuisine traditionnelle et savoureuse, qui met à l’honneur les produits locaux.

Bertinoro

Depuis la place principale de cette petite cité médiévale, vous aurez une vue imprenable sur toute la région. On l’appelle d’ailleurs le balcon de la Romagne ! Bertinoro est aussi surnommé « village de l’hospitalité ».

Sur la place, vous remarquerez d’ailleurs une colonne ornée de 12 anneaux : on raconte que le voyageur qui arrivait à cheval dans le village était hébergé par la famille à laquelle appartenait l’anneau auquel il choisissait d’attacher sa monture.

8. Le Wine Resort de Borgo Condé

Situé dans les colonnes de Forlì, le Wine Resort de Borgo Condé est un petit coin de paradis pour les voyageurs épicuriens. À la fois hébergement de luxe, cave à vin, centre welness et restaurant, c’est l’endroit idéal pour se retirer du monde quelques jours et profiter de la dolce vita. Il y a même un manège sur le domaine et la possibilité de faire une balade à cheval dans le vignoble !

Nous n’y sommes restés que quelques heures mais nous avons adoré !

Et tellement d’autres lieux encore à découvrir !

Emilia Romagna

En deux semaines, nous n’avons fait qu’effleurer la surface de tout ce que la région d’Émilie-Romagne peut offrir mais nous en sommes revenus avec une envie : celle de revenir explorer cette région plus en détails et nous réconforter de pâtes fraîches, parmesan et lambrusco dès que l’occasion se représentera.

En pratique

Chiesa di San Giacomo Maggiore, Bologna

Accessible, bien desservie au niveau des transports en commun et accueillante, Bologne est pour moi le point de départ idéal pour visiter la région d’Émilie-Romagne.

S’y rendre

Vespa et stickers, Bologna

Pour nos compatriotes, Bologne est très facilement accessible depuis Charleroi avec Ryanair pour moins de 100 €. J’ai payé mon aller-retour pour moins de 50 € !

Quand y aller ?

Mai-juin est la période idéale. Il ne fait pas encore trop chaud et il ne fait pas trop froid non plus (en hiver il fait froid !).

Gelato

Et, quand il fait chaud, c’est une excellente excuse pour faire des arrêts gelato !

Où dormir ? Pour combien ?

À Bologne en Airbnb, comptez aux alentours de 75 € la nuit pour un logement entier. A partir de 30 € pour une chambre (attention toutefois à la qualité, il s’agit souvent de logements étudiants n’offrant pas nécessairement tout le confort attendu).

Si vous n’avez encore jamais réservé sur Airbnb, cliquez ici pour profiter d’une réduction sur votre première réservation.

Niveau hôtel, B&B et appartements à Bologne, les prix sont relativement similaires.

Alors, tenté(e) par un voyage en Émilie-Romagne ? N’hésitez pas à partager vos bonnes adresses et vos impressions si vous connaissez déjà la région. 

Poursuivez le voyage en Émilie-Romagne

Merci à Emilia-Romagna Turismo et toute l’équipe de Blogville, en particulier Silvia, pour cette belle découverte ! Même si cet article a été rédigé dans le cadre d’un partenariat, nous gardons toute la liberté sur le contenu de l’article et notre enthousiasme est sincère !

Pin

Autres articles à lire

Loading Disqus Comments ...
Loading Facebook Comments ...