en
Carnets de voyage

Visiter la Thaïlande du nord : notre itinéraire de 3 semaines

Il y a deux ans, nous avons posé pour la première fois le pied en Asie du Sud-Est à l’occasion d’un voyage de 3 semaines en Thaïlande. Je reviens pour vous sur notre itinéraire et vous livre nos bonnes adresses pour que vous puissiez en profiter à votre tour !

La Thaïlande : bon plan pour un premier contact avec l’Asie

Lorsque nous avons embarqué dans l’avion pour Bangkok, nous n’avions jamais mis le pied en Asie (sauf en traversant le Bosphore à Istanbul, je ne suis pas sûre que ça compte !). Pourtant, ce continent nous fascinait déjà depuis de nombreuses années, surtout, bien sûr, au travers de sa délicieuse cuisine.

Pour ce premier voyage, nous cherchions une destination facile d’accès pour les voyageurs en herbe que nous étions. Nous avions envie d’organiser nous-même notre voyage, sans passer par une agence. La Thaïlande, très (voire trop pour certains) touristique s’est révélée un excellent choix !

Children of Sukhothai

Choisir, c’est renoncer

Mais il faut se rendre à l’évidence : quand on n’a que 3 semaines pour visiter un territoire de  514 000 km2 (soit près de 17 fois notre Belgique natale !), il est impossible de tout voir. Il faut donc faire des choix.

En Thaïlande, la plupart des touristes suivent le même itinéraire tout tracé. Un bref arrêt à Bangkok, un coup d’oeil au nord du pays à Chiang Mai et à Paï avant de redescendre dans la partie sud du pays (Phuket) pour profiter des plages et des îles. Sans parler de la quasi-incontournable excursion au Cambodge pour visiter Angkor au pas de course.

Nous avions beau être des voyageurs en herbe, ce programme ne nous parlait pas plus que cela. Nous avions envie de prendre notre temps, de nous ménager des étapes plus longues nous permettant de réellement prendre la température des endroits visités et de nous plonger dans le rythme de vie local. Nous voulions éviter de devoir emprunter des vols intérieurs pour passer d’un côté du pays à l’autre et nous étions convaincus qu’il y avait suffisamment à découvrir dans une région pour bien remplir nos 3 semaines.

Nous avons donc finalement décidé de nous concentrer sur la partie nord et nord-ouest du pays. De cette région, nous n’avons vu qu’une partie mais notre voyage s’est révélé à la hauteur de nos attentes !

Having a good chat, Klongs of Bangkok

3 semaines en Thaïlande du Nord : notre itinéraire

Bangkok

Durée : 1 nuit
Logement : Airbnb (pas encore inscrit(e) sur Airbnb ? Cliquez ici pour bénéficier d’une réduction sur votre première réservation)

Nous débarquons à Bangkok un vendredi matin. Il est 6h45 mais, en ce mois de mars, au pic de la saison sèche, la chaleur est déjà étouffante. Pour cette brève étape, j’ai réservé, via Airbnb, une chambre dans un penthouse en plein coeur du quartier des affaires de Bangkok. Pour une trentaine d’euros, nous avons une chambre digne d’un hôtel 4 étoiles, climatisée (alleluia !) et une vue imprenable sur la ville. L’idéal pour récupérer du décalage horaire (si vous ne connaissez pas encore Airbnb, cliquez ici pour découvrir mon article sur le sujet).

Le soir, après nous êtres baladés quelques heures dans la ville, nous découvrons pour la première fois la street food de Bangkok.

Street food in a night market, Bangkok

Ayutthaya

Durée : une bonne après-midi
Logement : train de nuit direction Chiang Mai

Cambodian temples in Ayutthaya

Le lendemain, nous prenons un mini-bus privé pour nous rendre à Ayutthaya (bon plan : rendez-vous au Victory Monument pour trouver un véhicule, il vous en coûtera à peine 2 € !). Après une bonne heure de trajet, nous débarquons dans la ville qui abrite l’antique capitale du royaume du Siam (celle qu’on voit dans le film « Anna et le roi » avec Jodie Foster !).

Les ruines de l’ancienne capitale se visitent à vélo, en scooter ou… en tuk-tuk. Naïvement, nous pensions pouvoir visiter le site à pieds. C’est avec le plus grand sérieux que nous en avons fait part au chauffeur d’un tuk-tuk décoré aux couleurs de Batman, qui tentait de nous convaincre de l’engager comme guide. Hilare, il a sorti une carte du site et nous a montré qu’il était impossible de tout voir à pied. Ni une, ni deux, nous avons embarqué à bord du bat-tuk-tuk pour une visite inoubliable des plus beaux monuments du site, clôturée en admirant le coucher de soleil du haut des marches d’un des temples.

Batman Tuk Tuk, Only in Thailand Sunset sky over a temple in Ayutthaya

Le soir, nous avons embarqué dans le train de nuit direction Chiang Mai. Si vous faites comme nous, n’hésitez pas à vous offrir la 1ère classe. Nous avons voyagé dans des cabines privées contigües, chacune équipée d’un lit et nous avons été servis comme des princes. C’est peut-être moins authentique, mais nous sommes arrivés frais et dispos à Chiang Mai, prêts à continuer nos aventures !

Train de nuit vers Chiang Mai

Bien installée dans le train de nuit vers Chiang Mai.

Chiang Mai

Durée : 1 nuit sur place
Logement : All in 1 guesthouse

Temple in Chiang Mai

N’espérez pas être hyper-dépaysé à Chiang Mai : cette charmante ville est devenue le repère des expats’ en tout genre et le lieu de départ vers toutes les excursions classiques à faire dans la région (treks dans la jungle, cours de cuisine…). Cela ne nous a pas empêché de tomber sous le charme des petites rues de Chiang Mai, de ses restaurants et maisons de thé et de ses marchés.

Ce premier arrêt à Chiang Mai a été bref, trop pour réellement prendre le pouls de la ville, mais j’en ai prévu un second un peu plus tard dans le voyage.

Hors des sentiers battus aux alentours de Chiang Mai

Durée : 4 nuits
Logement : Spicy Villa Ecolodge

Rice fields, North Thailand

La vue depuis notre bungalow.

Sans aucun doute la meilleure partie de notre voyage ! Nous avons passé 4 nuits dans un écolodge perdu dans les montagnes à quelques heures de route de Chiang Mai. Nous dormions dans un petit bungalow avec une vue imprenable sur la campagne environnante. Au menu de cette semaine : treks, rencontres avec la population locale (les hilltribes Lanna et Karen principalement) qui peuplent la vallée, baignade sous des cascades, balade en éléphant et dégustation de délicieux repas concoctés pour nous et avec nous par nos hôtes.

Waterfalls at a Karen village Super Tong cooking for us in Spicy Villa Shared space at Spicy Villa

Nous avons passé des moments formidables et inoubliables dans cet endroit qui était à l’époque encore en plein développement. En plus d’accueillir des touristes, cet écolodge participe activement au développement des communautés locales en offrant des emplois aux jeunes des hilltribes, en participant à la création d’écoles de villages et en développant des cultures bios. Nous vous recommandons chaleureusement d’y passer quelques jours si vous visitez la région.

Chiang Mai, le retour

Durée : 2 nuits
Logement : Top Garden Boutique Guesthouse

Karl eating insects

Les marchés de Chiang Mai, l’occasion pour Karl de goûter des insectes grillés !

Chiang Mai night market

Ce second arrêt à Chiang Mai coïncidait avec le week-end. Le bon moment pour profiter des marchés en plein air qui s’y tiennent le week-end. J’ai également réservé un chouette cours de cuisine thaï. Plus d’infos à ce sujet dans mon article Suivre un cours de cuisine thaï à Chiang Mai.

Soppong

Durée : 4 nuits
Logement : Little Eden Guesthouse

Trek in the jungle, Thailand

Retour d’un trek au coucher du soleil

Au moment de préparer notre itinéraire, j’ai longuement hésité entre une étape à Chiang Rai à l’extrême nord du pays dans le fameux triangle d’or et l’exploration de la région de Mae Hong Son, plus à l’ouest, proche de la frontière birmane et réputée comme moins touristique et authentique. C’est finalement la deuxième option qui l’a emporté. En partie parce que j’ai déniché une superbe guesthouse située à 2 heures de route de Mae Hong Son qui semblait faire l’unanimité auprès des voyageurs de la région.

A l’arrivée sur place, nous avions l’impression d’être au bout du monde. Soppong, c’est une route, quelques étals dispersés et une poignée de modestes habitations. Rien de bien intéressant a priori. Mais il suffit de faire quelques kilomètres pour découvrir de superbes sites naturels, notamment d’impressionnantes grottes dans lesquelles on a retrouvé des sarcophages en bois datant de plusieurs millénaires.

Man parking his boat at cave entrance near Mae Hong Son

De nombreuses activités sont proposées aux résidents de Little Eden Guesthouse, notamment une visite de Mae Hong Son, un trek dans la jungle avec un guide local ou encore une rencontre avec les fameuses « femmes-girafes », ces réfugiées birmanes aux impressionnants colliers. Comme moi, vous serez peut-être réticents à participer à cette activité de prime abord, souvent qualifiée de zoo humain. Pourtant, nous étions les seuls touristes sur place lorsque nous avons visité le village et les talents d’interprète de notre guide nous ont permis d’entamer un vrai dialogue avec ces femmes magnifiques. Le tourisme est aujourd’hui leur seule source de revenu.

A young girl from the hilltribes is weaving.

C’est lors d’une de ces excursions que nous avons failli goûter à ce mets de choix qu’est la larve de bousier.

Paï

Durée : 1 nuit
Logement : guesthouse (je n’ai malheureusement pas gardé le nom). Ce ne sont pas les options qui manquent.

Streets of Pai, Thailand People enjoying themselves in the river of Pai

A l’origine, nous n’avions pas prévu de passer par Paï mais nous nous sommes finalement laissés convaincre par d’autres voyageurs. Paï, c’était il y a encore quelques années un petit coin de campagne tranquille, paradis des voyageurs en recherche d’authenticité. Aujourd’hui prise d’assaut par les touristes, Paï est devenue une sorte de capitale baba-cool où les touristes se rassemblent pour faire la fête, descendre la rivière dans des pneus, parcourir les alentours en scooter, boire et fumer. C’est amusant à voir les premières heures mais, si vous n’êtes pas « dans le trip », vous trouverez vite l’endroit ennuyeux et vide d’intérêt.

Chiang Mai (encore)

Durée : 1 nuit
Logement : Top Garden Boutique Guesthouse

Retour à Chiang Mai encore une fois ! La ville étant située au carrefour des destinations du nord du pays, on est généralement amené à y passer plusieurs fois. Cette fois nous y avons juste dormi et mangé avant de rejoindre l’étape suivante.

Lampang

Durée : 1 nuit
Logement : The Riverside Guesthouse

Tek houses in Lampang

Malheureusement, nous n’avons pas réellement profité de cette étape car nous étions tous deux malades. Indigestion, insolation, la cause de notre mal demeure mystérieuse mais nous a en tout cas obligé à passer la majeure partie de notre temps au lit.

Dommage car Lampang est une ville pittoresque à l’atmosphère coloniale accentuée par les calèches tirées par des chevaux qui transportent les touristes (plutôt rare en Thaïlande !) et ses élégantes demeures en tek.

Man selling his musical instruments on a market in Lampang

Sukhothai

Durée : 2 nuits
Logement : Thai Thai Sukhothai Guesthouse

Sammā samādhi, Ayutthaya

La vieille ville de Sukhothai est, avec Ayutthaya, l’un des plus beaux sites archéologiques de Thaïlande. Elle fût d’ailleurs la première capitale du royaume du Siam avant de laisser sa place à Ayutthaya. Cette fois, j’ai opté pour le vélo pour découvrir les ruines, pendant que Karl faisait chauffer son appareil photo.

Le centre de Sukohthai, plutôt petit, est également un très bel endroit le soir venu, lorsque des lampions éclairent la passerelle qui mène au temple Wat Traphang Tong et que les étals de street food régalent les gourmands. A ne pas manquer sur place : la soupe de nouilles Sukhothai (Kuay Tieaw Sukhothai), la spécialité locale.

Lights in Sukhothai

Bangkok

Durée : 2 nuits
Logement : Sivalai Place

Nous n’avions eu qu’un bref aperçu de Bangkok à notre arrivée et nous avions bien l’intention de découvrir la ville plus en profondeur cette fois. Cependant, nous avons eu du mal à apprivoiser Bangkok. Trop grande, animée, bruyante, étouffante… Le choc du retour dans la capitale thaïlandaise a peut-être été trop brutal après ces semaines tranquilles dans le nord. Malgré tout, nous avons passé un excellent moment à l’occasion d’une balade en barque traditionnelle sur les klongs (les canaux de la capitale) avec un Français expatrié à Bangkok.

Man buying some food from a boat, Klongs, Bangkok Woman cooking street food on a boat on the Klongs of Bangkok Woman holding her hat while wriving her boat on the klongs, Bang

Mes conseils pour profiter de votre voyage en Thaïlande

Je pense que notre itinéraire était plutôt bien pensé et nous a permis de découvrir l’une des multiples facettes de la Thaïlande.

Si vous voyagez vous aussi dans ce pays, je vous recommande de limiter le nombre d’endroits que vous voulez visiter et de plutôt vous concentrer, comme nous, sur une région. Vous verrez moins mais vous en profiterez plus et pourrez réellement apprendre à connaître la Thaïlande et ses habitants. De plus, à moins de prendre l’avion plusieurs fois ou de louer une voiture ou un scooter, les trajets ne sont généralement pas de tout repos en Thaïlande ! Je me souviens de 3 longues heures passées dans un mini-bus bondé, à côté d’une petite vieille qui vomissait dans un sac en plastique à chaque tournant. 😀

Pour l’hébergement et les activités, faites comme nous : dénichez des ecolodges et des activités à l’écart des sentiers touristiques qui vous permettront de découvrir le vrai visage du pays et de soutenir l’économie locale. Pour ce voyage, j’avais acheté le guide Tao qui renseigne de bonnes adresses pour les amateurs d’écotourisme.

Avez-vous un itinéraire à nous conseiller pour notre prochain voyage en Thaïlande ? De bonnes adresses à partager ? Laissez-nous un commentaire !

Poursuivez le voyage en Thaïlande

Autres articles à lire

Loading Disqus Comments ...
Loading Facebook Comments ...