en
Carnets de voyage

Sintra : mystère et romantisme à deux pas de Lisbonne

Pour clôturer l’été en beauté, j’ai passé une semaine au Portugal dans la région de Lisbonne avec ma soeur (et photographe pour l’occasion) Charlotte. Nous avons commencé notre voyage par un séjour dans la petite ville de Sintra, une destination idéale pour les esprits romantiques et passionnés comme les nôtres ! 

Photos : Charlotte Henrottin. Tous droits réservés sur les textes et images (consultez notre disclaimer pour plus d’infos).
Avec nos remerciements à l’office du tourisme du Portugal pour son soutien dans l’organisation de ce voyage. 

Sintra. A chaque fois que je prononce le nom de cette petite ville située au nord-ouest de Lisbonne, je me dis qu’il pourrait être sorti de l’imaginaire d’un auteur de fantasy. Encodez ces quelques lettres dans le champs de recherche de Pinterest. Vous conviendrez avec moi qu’il est difficile de croire que ces images ne sortent pas tout droit d’un livre de Tolkien. Des forêts mystérieuses et couvertes de brume, des palais aux formes étranges et aux jardins luxuriants, des ruines envahies par la végétation… Tous les éléments sont réunis pour remuer l’imagination des esprits romantiques. D’ailleurs, Lord Byron himself, comme beaucoup d’autres poètes et écrivains, est tombé sous le charme de ce lieu à nul autre pareille.

Fausses ruines d’une chapelle au Palais de Monserrate

Everything in Sintra is divine. There is no corner that is not a poem*.

Eça de Quierós,  écrivain portuguais du XIXeme siècle

(* Tout est divin à Sintra. Il n’y a pas un recoin qui ne soit un poème.)

Mais la magie de Sintra ne s’est pas arrêtée au XIXème siècle. Aujourd’hui encore, la ville attire chaque jours des flots de touristes, avides de voir ses merveilles de leurs propres yeux. En 1995, l’Unesco a officiellement reconnu Sintra pour l’harmonie parfaite entre la nature et le patrimoine de la ville et l’a classée au Patrimoine Culturel de l’Humanité.

Sintra : le circuit classique

Flèches de direction à Sintra

Pour la plupart des voyageurs, Sintra est une simple étape à cocher sur une longue liste de choses à voir et à faire à Lisbonne, une excursion d’une journée lors de laquelle ils se lancent à l’assaut du circuito da Pena : un trajet qui les mènent au Castelo dos Mouros (le château des Maures) dont les splendides ruines surplombent la région et offrent une vue panoramique à nulle autre pareille sur la région, puis au fameux Palacio da Pena avec son parc de 200 hectares et le pittoresque chalet de la comtesse d’Edla.

Castelo dos Mouros Sintra

C’est à Ferdinand II, surnommé le Roi Artiste, que l’on doit l’existence de ce palais exubérant. En 1839, il achète les ruines d’un vieux monastère du XVème siècle et fait construire un palais qui mélangent différents styles architecturaux. On y retrouve des éléments d’influence arabe, du baroque, du gothique, de la Renaissance… Le résultat final peut laisser perplexe. Personnellement, j’avais à certains moments l’impression d’être face à un château Disney dessiné sous l’emprise de substances hallucinogènes. C’est plutôt la vue splendide sur l’océan Atlantique offerte par ce palais perché qui m’a laissée bouche bée.

Vue sur le Palacio da Pena Sintra Intérieur du Palacio da Pena SintraBanc décoré d’azuléjos dans le parque da PenaSculptures sur la façade du Palacio da Pena SintraPalacio da Pena, SintraChalet de la comtesse d’Edla Sintra

Le Sintra mystique

Parc de Quinta da Regaleira à Sintra

Plus proche du centre-ville, la Quinta da Regaleira attire lui aussi de nombreux visiteurs. Si vous cherchez à vivre le mystère et le côté mystique de Sintra, c’est ici qu’il faut vous rendre. Difficile d’imaginer que ce splendide domaine de 4 hectares et son palais constituaient en fait la résidence d’été d’une richissime famille, les Carvalho Monteiro. C’est que, pour ce type de « maison de vacances de millionnaire », on s’attend à du luxe, des jardins magnifiques, un palais somptueux… mais pas forcément à des références omniprésentes à l’alchimie, la franc-maçonnerie ou encore aux Templiers.

L’élément le plus marquant du domaine est sans doute le puit initiatique : une tour souterraine de  27 mètres de profondeur dans laquelle on descend en empruntant un escalier en colimaçon… ou un passage souterrain caché derrière une cascade (sic!).

Le palais de Quinta da Regaleira, Sintra Une tour dans le parc de Quinta da Regaleira à SintraLe puit initiatique de Quinta da Regaleira à Sintra

Le Sintra médiéval

Une des salles du Palais National de Sintra

Au coeur de la petite ville de Sintra, le Palais National avec ses drôles de cheminées qui s’élèvent à 33 mètres de haut et qui avaient, en leur temps, impressionné Hans Christian Andersen (l’auteur de la Petite Sirène, oui oui), attire un peu moins les visiteurs pressés. Il est vrai qu’on est bien loin de la grandiloquence du Palacio da Pena. Et pourtant, j’ai vraiment apprécié la visite de ce palais, édifié au moment de la Reconquête chrétienne, et ses éléments mudéjars (style né de la rencontre de l’art arabe et de l’art existant aux endroits conquis dans le sud de l’Espagne et au Portugal) qui m’ont rappelé notre récent voyage en Andalousie. Sur place, nous avons également pu admirer à volonté les azulejos, ces fameux carreaux de faïence qu’on trouve partout au Portugal.

Globe au Palais National de SintraDétail du Palais National de SintraVue sur une cour extérieure au Palais National de SintraCour du Palais National de SintraPalais National de Sintra

Le Sintra loin des touristes

La visite du parc et du palais de Monserrate nous a apporté une bouffée d’air et de calme bienvenue après la visite des sites les plus fréquentés de Sintra. Plus sobre que les palais précédemment visités mais orné de splendides arches mauresques, d’azuléjos et de jolies fontaines, le palais de Monserrate n’a à mes yeux rien à envier aux autres sites de Sintra.

Restauré au XIXème siècle pour servir de résidence d’été (encore !) à la famille Cook (de Sir Francis Cook, la marchand et collectionneur d’art anglais), Monserrate dispose d’un magnifique jardin botanique qui rassemble des espèces du monde entier et dispose même de ses propres fausses ruines  (au XIXème c’était trop tendance, comme expliqué dans cet article d’Un sac sur le dos). C’est aussi un lieu de pique-nique favori pour les locaux.

Un des plafonds du Palais de MonserrateExtérieur du Palais de MonserrateFontaine et couloir du Palais de MonserrateJardins du Palais de Monserrate

Infos pratiques et bonnes adresses à Sintra


Au terme de 3 jours à Sintra, nous avons vu pas mal de choses mais sommes loin d’avoir fait le tour de tous les lieux magiques et intéressants que la ville a à offrir. Au chapitre des regrets, celui de n’avoir pas pu visiter le fameux Convento dos Capuchos, moins facilement accessible que les autres sites sans véhicule. J’aurais également apprécié visiter le musée d’histoire naturelle qui regroupe les collections de Miguel Barbosa et de son épouse et prendre le temps de me promener dans les magnifiques forêts qui entourent Sintra. Bref, je pense qu’il y a là matière à un séjour d’une semaine si vous voulez vraiment profiter de l’atmosphère de l’endroit.

Comment s’y rendre

Sintra est très facilement accessible en train depuis Lisbonne. Le trajet prend environ 45 minutes depuis la gare de Rossio. Vous pouvez utiliser la carte multi-voyages Viva Viagem pour le train, ce qui vous revient à 2,15 € par trajet.

La ville étant pratiquement paralysée par le trafic aux heures de pointe et les bus roulant très vite sur les routes étroites, on vous déconseille de prendre votre voiture.

Comment s’y déplacer

Carte du domaine de Quinta da Regaleira à Sintra

A pied (pour les sites les plus proches), en bus ou… en tuk-tuk (vous ne rêvez pas !). Il y a également moyen de louer une petite voiture électrique ou des vélos (éventuellement électriques aussi) pour vos déplacements.

Pour le bus, l’arrêt principal se situe juste en face de la gare. Un conseil : où que vous vous trouviez dans la ville, rendez-vous à cet arrêt pour prendre le bus pour les différents sites. C’est le premier arrêt sur le trajet des différents bus et il y a tellement de monde que le bus est souvent bondé et ne prend plus de passagers aux arrêts suivants (sauf si d’autres sortent). Si vous voulez éviter d’attendre des heures et de voir constamment des bus vous passer sous le nez (c’est du vécu !), marchez jusqu’à la gare et attendez là-bas !

Il y a 3 lignes de bus qui vous permettent de visiter les sites intéressants à et autour de Sintra. Le prix des billets varie selon la ligne. La plus chère est la ligne du Circuito da Pena et revient à 5 € A/R (habituellement, vous descendez au Castelo dos Mouros, vous rejoignez le parc et palais de Pena à pied et vous reprenez ensuite le bus de retour depuis là-bas). Les billets s’achètent dans le bus.

Où dormir ?

Si vous restez plusieurs jours comme nous et que vous avez envie de vous faire plaisir sans vous ruiner, on vous recommande le chalet Saudade, une vintage guesthouse pleine de charme, avec Porto à volonté pour les résidents (eh oui!).

Chalet Saudade à Sintra Chambre au chalet Saudade

Nous avons aussi repéré (mais pas testé) le Moonhill Hostel (avec possibilité de réserver un lit en dortoir à petit budget).

Où manger ?

Nous avons expérimenté le meilleur et le pire à Sintra (le pire étant les sandwiches détrempés d’eau servis dans les sites touristiques comme le Castelo dos Mouros).

Pour vos pauses pique-nique, nous vous recommandons d’acheter des sandwiches dans le centre (autour du parc National). Ils ne sont pas toujours bons marchés mais ils sont très bons !

En termes de resto, nous avons beaucoup aimé le restaurant Incomum : assez chic tout en restant très abordable au niveau des prix (comptez entre 25 et 30 € par personne, verre de vin et apéro compris). Caldo Entornado, le restaurant du Moonhill Hostel est également une super adresse. Avec des plats locaux revisités délicieux !

Restaurant Incomum à Sintra

Pour une pâtisserie et un thé, le café Saudade est un must (vous y petit-déjeunerez tous les jours si vous logez au chalet Saudade !). Ne manquez pas d’y goûter les fameux traversseiros, ces rouleaux de pâte fine fourrés de pâte d’amande. La Casa Piriquita est également une des meilleures adresses pour goûter les pâtisseries propres à Sintra (on vous en reparlera dans un prochain article).

Traveisseiros de Sintra

Les travesseiros de Sintra, j’en rêve encore !

 

Visites

Les entrées aux différents sites de Sintra sont payantes et peuvent vite faire grimper votre budget sur place. Heureusement il existe des pass qui permettent l’accès à plusieurs sites pour un prix réduit. Pour les sites faisant partie du parc national de Sintra (Monte da Lua), un simulateur de prix vous permet de calculer la bonne formule et de réserver vos billets à l’avance.

Le Quinta da Regaleira n’en fait pas partie. L’entrée coûte 6 € par adulte.

Vous avez visité cette région ? Partagez vos impressions et bons plans en commentaire !

Et après Sintra ?

Pin

Autres articles à lire

Loading Disqus Comments ...
Loading Facebook Comments ...