Carnets de voyage

Visiter Ravenne, la ville de Dante et des mosaïques

Vous aimez l’art, la culture, la gastronomie italienne et les villes à dimension humaine ? Je vous conseille vivement de visiter Ravenne…

Cet article a été rédigé suite à plusieurs séjours à Ravenne, réalisés notamment avec le soutien d’Emilia Romagna Turismo. Je garde toute liberté éditoriale sur le contenu présenté.

Avez-vous déjà entendu parler de Ravenne ou Ravenna, comme on la nomme en italien ? Drôle de destin que celui de cette petite ville d’Émilie-Romagne d’à peine 160 000 âmes, restée relativement en marge des itinéraires touristiques…

Tout d’abord, elle peut se flatter d’abriter un trésor unique au monde : un ensemble de monuments paléochrétiens et mosaïques datant des Ve et VIe siècles et classés à l’UNESCO.

Un détail des mosaïques du mausolée de Galla Placidia.

Ensuite, Ravenne peut s’enorgueillir d’avoir été par deux fois capitale : de l’Empire romain d’Occident, au Ve siècle, puis de l’Italie byzantine jusqu’au VIIe. Excusez du peu…

Et comme si tout cela ne suffisait pas, le célèbre poète Dante Alighieri y a rédigé son œuvre majeure (la Divine Comédie) et rendu son dernier souffle.

Ces dernières années, j’ai eu l’occasion de me rendre à Ravenne à 3 reprises. Elle fait partie de ces villes qui nourrissent mon imagination et mon inspiration autant que mon estomac (on est en Émilie-Romagne tout de même !). Voici un condensé de mes bonnes adresses et recommandations pour votre séjour à Ravenne.

L’une des nombreuses tours de Ravenne, caractéristiques de l’architecture de la région.

Voir les mosaïques byzantines de Ravenne

Comme je vous l’indiquais dans l’intro, Ravenne compte 8 édifices paléochrétiens classés au patrimoine de l’UNESCO :

  1. la basilique de San Vitale
  2. le mausolée de Galla Placidia
  3. la chapelle San’t Andrea (située à l’intérieur du musée archiépiscopal)
  4. le baptistère des Orthodoxes ou baptistère de Néon
  5. la basilique Sant’Apollinare Nuovo
  6. le baptistère des Ariens
  7. le mausolée de Théodoric (sans mosaïque)
  8. la basilique Sant’Apollinare-in-Classe

Vous n’avez que quelques heures pour visiter Ravenne ? Foncez en priorité à la basilique de San Vitale et au mausolée de Galla Placidia. Ces deux édifices sont situés sur le même site et en plein centre. Ce sont aussi, à mes yeux, les plus impressionnants. Pas pour leur aspect extérieur, plutôt modeste, mais pour les merveilles qu’ils renferment.

Le plafond de la basilique San Vitale. Photo de Karl prise lors de notre premier voyage à Ravenne.

En ce qui me concerne, les mosaïques dont sont ornés leurs murs font partie des plus belles choses que j’aie pu voir lors de mes voyages. Rien que ça ! Et je ne peux pas revenir à Ravenne sans aller les admirer de nouveau (j’avoue que ce que j’apprécie particulièrement, c’est d’observer leur effet sur les personnes qui les découvrent pour la première fois).

Dans le mausolée de Galla Placidia.

En pratique

Si vous avez le temps, il existe un billet combiné (9,50 € à l’heure où j’écris ces lignes) qui donne accès à ces 5 sites :

  1. la basilique de San Vitale
  2. le mausolée de Galla Placidia
  3. la chapelle San’t Andrea (à l’intérieur du musée archiépiscopal où vous pourrez également admirer des œuvres d’art de l’époque byzantine)
  4. le baptistère des Orthodoxes ou baptistère de Néon
  5. la basilique Sant’Apollinare Nuovo

Un supplément de 2 € est demandé pour accéder au mausolée de Galla Placidia entre le 1er mars et le 15 juin.

Située à 5 km au sud de Ravenne, la basilique Sant’Apollinare-in-Classe vaut également le détour. On peut la rejoindre facilement en bus (bus n°4) ou à vélo. L’entrée coûte 5 €. Un billet à 10 € permet de visiter la basilique, le Musée National de Ravenne et le Mausolée Théodoric. Vous pouvez également combiner la basilique et le musée Classis (voir ci-dessous) pour 9 €.

La basilique Sant’Apollinare-in-Classe.
Toujours la basilique Sant’Apollinare-in-Classe.

L’entrée au baptistère des Ariens coûte 2 €.

Si vous préférez découvrir les mosaïques avec un guide, plusieurs prestataires proposent des visites guidées. Consultez les activités proposées sur TripAdvisor.

Sur les traces de Dante Alighieri

Exilé de sa Florence natale, le célèbre poète a passé les dernières années de sa vie à Ravenne où il a rédigé la Divine Comédie. Il s’est éteint en 1321, à l’âge de 56 ans, frappé par la malaria.

Près de 700 ans plus tard, son esprit habite encore la ville. Il faut dire que les Ravennates ne manquent pas une occasion de rappeler que le grand poète a passé les dernières années de sa vie dans leur ville. On ne compte plus le nombre de restaurants, cafés, hôtels et autres boutiques baptisées en son honneur… Dante a même ses parfums de gelato ou sa plage, à l’écart de la ville.

Pour l’anecdote, la ville de Florence cherche à récupérer son illustre citoyen depuis le XVIe siècle. Les moines franciscains de Ravenne ont tout d’abord caché le sarcophage et refusé, malgré la pression, de le remettre. Déplacés au XIXe siècle lors de la suppression du couvent sur ordre de Napoléon, les ossements ont été retrouvés par hasard en 1865.

Aujourd’hui, les reliques du poète sont conservées dans un petit mausolée en plein cœur de la ville. Juste à côté s’élève un tumulus couvert de lierre, qui a abrité temporairement les ossements lors de la Seconde Guerre mondiale.

Le tumulus où les ossements de Dante ont été déplacés en 44.

Malgré ses efforts, la ville de Florence n’a jusqu’à présent pas obtenu gain de cause. Mais il paraît que c’est elle qui fournit l’huile nécessaire à alimenter la lampe du tombeau !

En pratique

L’accès au tombeau de Dante est gratuit.

Le musée de Dante est situé juste à côté, dans le cloître des frères Franciscain. Je n’ai pas encore eu l’occasion de le visiter. L’entrée coûte 3 €.

D’autres visites et activités intéressantes à Ravenne

La bibliothèque Classense

Une des salles historiques de la bibliothèque Classense.

Pour les bibliophiles, la bibliothèque Classense vaut le détour. Logée dans une ancienne abbaye du XVIe siècle, c’est un véritable rêve pour les rats de bibliothèque (au sens figuré, je précise, car le chat de la bibliothèque veille au grain !).

Une autre salle historique de la bibliothèque Classense.

Les salles historiques de la bibliothèque Classense sont accessibles gratuitement au public du mardi au samedi, de 10 à 12h. Dans le cloître, vous aurez peut-être la chance d’apercevoir Santino, la tortue de la bibliothèque (il a 80 ans et un caractère peu commode apparemment, gardez vos distances :-D).

Le MAR, musée d’art de Ravenne

Je n’y ai fait qu’une visite express, mais j’ai beaucoup apprécié les oeuvres d’art contemporaines en mosaïque comme cette magnifique licorne :

Licorne en mosaïque au Musée d’Art de Ravenne.

Ou encore cette piadine :

Une piadine en mosaïque au MAR 😀

Cours de mosaïque chez Koko Mosaïco

Lors de mon second voyage à Ravenne, j’ai eu le plaisir d’assister à une démonstration de mosaïque par Luca Barberini à l’atelier Koko Mosaïco.

Petite initiation à la mosaïque chez Koko Mosaïco.

Si vous voulez assister vous aussi à une démonstration ou vous essayer aux techniques de mosaïques, différents cours de mosaïque sont proposés pour tous les niveaux. Une idée originale pour votre séjour à Ravenne !

Et si vous n’êtes pas vraiment à l’aise avec les activités manuelles, vous pouvez également y trouver des œuvres originales d’artistes locaux à ramener en souvenir.

Classis Ravenna, Museo della Città e del Territorio

Le musée Classis Ravenna.

Dans ce musée archéologique, on découvre l’histoire de Ravenne au travers d’artefacts, dont des pièces étrusques. Il est situé à Classe, au sud de Ravenne, pas loin de la basilique Sant’Apollinare-in-Classe (accessible via le bus 4).

Je n’ai fait que le traverser vite fait car j’assistais à une conférence qui se déroulait aux étages du musée mais ça m’a semblé fort intéressant.

Le ticket d’entrée coûte 7 €. Possibilité de combiner avec la basilique Sant’Apollinare-in-Classe pour 9 €.

Visiter Ravenne, en pratique

Se rendre à Ravenne

Ravenne est accessible en train depuis Bologne. Le trajet dure un peu plus d’une heure et le billet coûte aux alentours du 8 €.

Vous pouvez acheter votre billet à la gare de Bologne ou réserver en ligne sur Omio.

Où dormir à Ravenne ?

Comme à Bologne, la formule Bed & Breakfast est très développée à Ravenne. Certains ressemblent à s’y méprendre à de petits boutiques hôtels.

C’est le cas de Chez Papa, situé en plein centre, où j’ai pu loger en 2018. La déco est vraiment très belle et soignée et le petit-déj’ royal (et servi dans une jolie cour intérieure). J’ai adoré !

Je vous recommande également le B&B La Stadera où j’ai passé une nuit lors de mon dernier séjour (coût : 69 €). Le propriétaire est très sympa, c’est confortable et très proche du centre également.

Enfin, j’ai testé la formule appart’-hôtel de La Réunion. Personnellement, je préfère les B&B, mais mon petit studio était très bien équipé et confortable.

Où manger/boire un café à Ravenne ?

Passatelli

Un resto situé dans un ancien cinéma (il y a d’ailleurs un écran où défilent des scènes cultes du 7e art) où l’on sert des pâtes, des pizzas… C’est très bon et le cadre est vraiment bien, même si c’est assez grand.

Infos et accès

Osteria Ca’ de Ven 

L’osteria Ca’ de Ven, une institution à Ravenne.

Pour manger une authentique piadine et goûter à la cuisine romagnole traditionnelle. 

Infos et accès

Grinder Coffee Lab

Le Grinder Coffee Lab, j’adore les chaises dépareillées !

Un chouette café où l’on sert également à manger et où il y a du wifi pour travailler (note spéciale pour les digital nomads :-D). Ambiance et accueil super sympa, j’ai beaucoup aimé !

Infos et accès

Un cappuccino au Grinder Coffee Lab.

Où manger un gelato ?

Mes deux adresses préférées à Ravenne sont Papilla et il Divino (goûtez la pistache au sel de Cervia !).

Poursuivez le voyage en Émilie-Romagne

Pin

You Might Also Like