en
Carnets de voyage

Visiter Annecy entre les gouttes

C’est sous la pluie que nous avons fait connaissance avec la belle Annecy. Parée de nuages, elle a daigné nous dévoiler un peu de sa beauté à l’occasion de quelques rares éclaircies… Il ne nous en a pas fallu plus pour tomber sous le charme !

C’est sous une pluie battante que nous faisons la route de l’aéroport de Genève à Annecy. « Vous n’avez vraiment pas de chance ! », se désole Véronique Ballanfat, de Savoie Mont Blanc Tourisme, venue nous cueillir à l’aéroport. « Normalement, on devrait voir les montagnes, là tout autour ! »

Vous n’avez vraiment pas de chance ! Normalement, on devrait voir les montagnes, là tout autour!

Pour l’instant, on ne distingue qu’un épais brouillard… Dommage ! Mais on le sait : le voyage, c’est comme une loterie. Parfois, les dieux de la météo sont avec nous. D’autres fois, ils nous tournent le dos (je garde un souvenir mémorable de mes 48 heures à Clermont-Ferrand l’an dernier) et c’est à nous de nous adapter aux circonstances ! Sous la pluie, une ville révèle un autre visage. C’est l’occasion aussi de profiter des abris cosy qu’offrent ses boutiques, ses cafés, ses restaurants…

On vous emmène ?

Annecy, tu as été vache avec nous ! Mais on t’aime quand même !

Café d’exception et lunch végétarien 

Notre séjour à Annecy commence par une pause gourmande dans l’endroit parfait pour nous faire oublier la pluie : le charmant café Brumes. Caché dans une petite cour (Passage des Bains), c’est le nouveau rendez-vous des vrais amateurs de café d’Annecy qui se réjouissent d’enfin pouvoir déguster un café pure originae dans un coffee shop digne de ce nom !

Dans une déco d’inspiration scandinave (oui, encore !), Julien Latil est aux commandes. Ce barista passionné, jamais avare de conseils et recommandations sur mesure, a ouvert son établissement avec l’envie de « donner au café la place qu’il mérite dans la gastronomie. » Moi, ça me parle !

Le midi, on y déguste de délicieux petits plats végétariens, préparés avec des ingrédients de saison (ce n’est pas Julien qui est au fourneaux, il travaille en partenariat avec d’autres entreprises locales).

Croisière sur le lac

Même si la météo nous boude, on ne peut décemment pas visiter Annecy sans profiter du lac ! Ce lac d’origine glaciaire, cerné par les montagnes, s’étend sur 27 km2. Il borde donc bien plus que la seule ville d’Annecy… Auparavant très pollué, le lac d’Annecy a retrouvé sa pureté grâce à des actions de dépollution mises en place par les autorités, avec le concours de la population…

Une belle manière d’avoir un aperçu de la diversité des paysages et demeures construites sur les rives du lac, sans emprunter la voiture, est d’embarquer sur un bateau de croisière de la Compagnie des Bateaux du Lac d’Annecy.

L’avantage quand il pleut, c’est qu’on peut se mettre à l’abri ! L’inconvénient, c’est que les fenêtres embuées ne laissent pas voir grand chose… Il faut affronter les éléments sur le pont pour distinguer vaguement le paysage… Heureusement qu’il y a les explications diffusées via haut parleur pour donner un peu d’intérêt à la visite.

À mon avis, ça doit être très plaisant quand il fait beau mais quand le temps est maussade et la visibilité nulle, privilégiez plutôt une autre activité…

Balade dans le vieil Annecy

Si, si, cette photo est droite !

Au retour du bateau, nous rencontrons Odile, guide-conférencière, pour une visite guidée des quartiers historiques de la ville, le vieil Annecy (à ne pas confondre avec Annecy-le-Vieux, bourgade voisine !).

Et il y en a des choses à raconter sur l’histoire d’Annecy !

Ancienne résidence des comtes de Genèves, Annecy est ensuite passée dans le giron de l’ancienne dynastie de la maison de Savoie. Au XVème siècle, sous le règne des Savoie-Nemours, elle devient une capitale administrative, culturelle et religieuse. Cela fait bizarre de penser qu’elle ne fait partie de la France que depuis 1860 !

Nous n’aurons pas la chance de photographier le fameux Palais de l’Île, ancienne prison et monument emblématique de la ville, pour cause de travaux (une raison de plus de revenir !).

Le château d’Annecy, par contre, est bien accessible. Surplombant la ville, il offre un joli panorama sur le lac et les maisons. On vous recommande d’y monter et, si vous avez le temps, de le visiter (ce que nous n’avons malheureusement pas fait) !

Pour réserver une visite guidée, contactez l’office du tourisme d’Annecy.

Gourmandises

Pour se réchauffer et se sécher un peu, nous nous offrons une pause gourmande chez Philippe Rigollot, champion du monde de pâtisserie et meilleur ouvrier de France. Je craque pour le « Mr Smith », création culte du pâtissier : une tartelette aux pommes surmontée d’un dôme à la vanille recouverte d’un glaçage vert… pomme. C’est à la fois léger et savoureux ! À goûter absolument !

Le lendemain matin, nous avons rendez-vous dans une autre institution gourmande d’Annecy : Au Fidèle Berger. La maison existe depuis 1917 et est notamment renommée pour l’invention de savoureuses petites cloches en chocolat garnies de ganache pralinée, subtilement parfumée au grand marnier. Les « cloches d’Annecy » ont été créées en 1955, en hommage au bourdon du Sacré-Cœur à Paris, fabriqué par la fonderie Paccard d’Annecy-le-Vieux.

Laurent Baud, chocolatier-pâtissier, nous ouvre les portes des coulisses de ce salon de thé incontournable d’Annecy, au charme délicieusement rétro.

On assiste au façonnage des croissants, on nous fait goûter l’Alhambra, l’un des best-sellers de la maison (mousse au chocolat, biscuit Sacher et praliné feuilleté : une tuerie !), on visite la chocolaterie… L’ambiance est familiale et décontractée ! On sent la passion qui anime l’équipe et on admire son savoir-faire ! Tout est fabriqué sur place, à base d’ingrédients de premier choix.

Une toute bonne adresse pour aller prendre un petit déjeuner ou un goûter gourmand !

Visiter Annecy, en pratique

S’y rendre

Annecy est située à 50 km de l’aéroport de Genève. Si vous ne voulez pas louer de voiture, possibilité de rejoindre Annecy en train ou en car.

Où dormir ?

C’est à l’Atipik Hôtel que nous avons posé nos valises pour 2 nuits à Annecy.

Idéalement situé au coeur de la ville, ce petit hôtel aux chambres décorées avec goût (la nôtre dans le style scandinave qu’on adore) nous plaît d’emblée.

Le réceptionniste a eu la gentillesse de nous prêter l’accessoire le plus important de notre séjour : un parapluie ! 😀

Où manger ?

Outre les adresses citées dans l’article, on vous recommande :

Le Recto Gastrobar

On déguste sur le pouce, façon tapas, des compositions gourmandes à base de produits locaux, avec un dressage digne d’un resto gastronomique ! Pour accompagner tout cela, on choisit parmi une sélection de vins, bières locales ou cocktails. Délicieux et avec un excellent rapport qualité-prix !

Site du Recto Gastrobar

L’Étage

Dans une belle maison bourgeoise du XVIIème siècle, on s’offre une bonne raclette ou une fondue savoyarde dans la plus pure tradition ! Ambiance chaleureuse garantie avec un grand feu ouvert dans la salle.

Site de l’Étage

Poursuivez le voyage en Haute Savoie

  • Si vous aimez le fromage, voici une excursion qui devrait vous plaire aux alentours d’Annecy : la visite des caves d’affinage Paccard à Manigod.
  • On vous propose de découvrir la région sous un format original avec notre postcast !

Merci à Savoie Mont Blanc Tourisme et Lac Annecy Tourisme et Congrès pour cette belle découverte ! Merci aussi à tous les partenaires sur place qui nous ont accueillis. Même si cet article est réalisé dans le cadre d’un partenariat, nous gardons toute liberté éditoriale et notre enthousiasme est sincère !

Pin

Autres articles à lire

Loading Disqus Comments ...
Loading Facebook Comments ...