Activités

Visite de la Guinness Storehouse à Dublin

On ne peut pas penser Irlande sans penser Guinness ! Si son amertume ne plaît pas à tout le monde, cette bière noire surmontée d’une couche crémeuse à souhait n’en reste pas moins un symbole inextricablement lié à l’identité irlandaise et dublinoise en particulier. L’entrepôt Guinness est dès lors une étape incontournable de nombreux touristes en visite à Dublin et ce malgré un ticket d’entrée plutôt salé. Visiter le Guinness Storehouse en vaut-il la peine ? Yummy Planet vous y emmène !

En pratique

Ancient front door of the Guinness Store House in Dublin

Une fois n’est pas coutume, commençons par parler pratique car c’est cet aspect qui jouera sans doute sur votre décision de visiter ou non cet endroit.

Tarifs

Pour visiter le Guinness Storehouse, il vous faudra débourser pas moins de 16,50 € par adulte (à noter que vous pouvez économiser 1,65 € en réservant votre place sur internet ou profiter d’une réduction si vous achetez un Dublin Pass), 13 € pour les étudiants âgés de plus de 18 ans. Cette somme comprend la visite de l’entrepôt (visite libre mais audioguides disponibles gratuitement à l’entrée) et une pinte de Guinness qui vous sera servie au choix tout en haut (au bien nommé Gravity Bar) ou à l’étage juste en-dessous où vous pourrez apprendre à tirer vous-même votre Guinness, tout un art !

A noter qu’il existe aussi un ticket spécial « connoisseur » au prix de 25 € qui vous permettra de profiter en plus d’une séance de dégustation des variantes de la Guinness (Draught, Original, Foreign Extra Stout et Black Lager). Personnellement je n’ai pas testé cette formule.

Accès

Un peu décentré, le Guinness Storehouse est situé dans le quartier dit des Liberties situé côté sud de la ville. Possibilité de s’y rendre en bus depuis Connolly Station par exemple mais si vous avez le temps (et s’il fait beau), vous pouvez aussi vous y rendre à pied depuis le centre (comptez environ 20 minutes depuis Trinity College). Vous aurez sans doute l’impression de vous perdre un peu dans des quartiers peu fréquentés des touristes mais vous repérerez bien vite les cars de touristes dès que vous arriverez à proximité.

Qu’y voit-on ?

Précision importante : comme son nom l’indique, le Guinness Storehouse n’est pas l’endroit où la Guinness est brassée (la brasserie n’est plus ouverte aux visiteurs depuis les années 70 pour des raisons d’hygiène et de sécurité). Construit en 1904, le bâtiment était le lieu où, jusqu’en 1988, l’on faisait fermenter la Guinness.

Une pinte de Guinness géante, un bail de 9000 ans

Water of life, Guinness Store House, Dublin

Après vous être acquitté de la somme due, vous pénétrez enfin dans le temple de la Guinness ! Le bâtiment est conçu comme un immense verre de Guinness (qui serait capable de contenir 14,3 millions de pintes !) avec au rez-de-chaussée l’Atrium où est exposé le bail signé en 1759 par Arthur Guinness… pour 9000 ans et, au sommet, le fameux Gravity Bar d’où vous avez une vue imprenable de Dublin.

Avant de commencer la visite proprement dites, vous longez  l’impressionnante boutique de souvenirs où vous pourrez acquérir une série de produits dérivés exclusifs au terme de votre visite.

Plus loin, on vous présente les ingrédients essentiels qui entrent dans la composition de la Guinness : l’orge, le houblon, l’eau (symbolisée par une grande fontaine), la levure (celle utilisée actuellement serait toujours issue de la souche originale cultivée par Arthur Guinness !).

L’ingrédient secret et les ficelles du métier

The equipment you see around you comes from another time, Guinne

Le premier étage est notamment consacré au 5ème ingrédient qui donne à la Guinness toute sa particularité et qui n’est autre que son créateur, Arthur Guinness. Plus qu’une simple famille d’entrepreneurs, la famille Guinness a joué un rôle essentiel dans l’histoire de Dublin. St Stephen’s Green, le poumon vert de Dublin, a ainsi été légué aux Dublinois par la famille Guinness.

Plus loin, vous découvrirez les étapes-clé de la fabrication de la Guinness ainsi que quelques machines d’antiquité issue des anciennes brasseries.

Un best-of des publicités Guinness

My_Goodness_My_Guinness

Pour faire sa publicité, la marque Guinness a toujours joué sur le décalage et l’humour. Des slogans comme « My goodness, my Guinness », l’otarie ou le toucan symboles de la marque… Un des étages est consacré à l’histoire de la promotion de la marque. On y trouve notamment un décor où l’on peut prendre place pour faire des photos dans le style des publicités vintage Guinness. Plutôt rigolo si vous avez le courage de faire la file…

Un bar où vous pouvez tirer votre propre pinte de Guinness

Au 4ème étage, vous pouvez apprendre à tirer votre Guinness comme il se doit et recevoir un certificat attestant de votre formation express ! En ce qui nous concerne, nous avons passé cette étape vu la longueur de la file et avons préféré garder notre ticket pour une Guinness pour en déguster une au Gravity Bar.

Un autre bar où vous profitez d’une vue panoramique de Dublin

Guinness for everyone, Guinness Store House, Dublin

C’est sans doute ce qui vaut le plus le détour. Perché au sommet du bâtiment, le Gravity Bar offre une vue à 360° sur Dublin. Quel bonheur d’y déguster une pinte de Guinness en admirant la ville ! Notez tout de même que le bar peut être surpeuplé de touristes et que la vue est alors un peu compromise.

A faire ou à éviter ?

Tout dépend de votre profil ! Si vous n’aimez pas la bière et a fortiori pas la Guinness, passez votre chemin ! Si comme nous vous êtes amateurs de Guinness et passionnés par l’Irlande, cela vaut certainement la peine d’y faire un tour. Personnellement, mon étape préférée était celle de la dégustation dans le Gravity Bar avec cette vue imprenable sur la ville (malheureusement ce bar n’est pas accessible si vous ne visitez pas le musée).

Bon plan : vous préparez un voyage à Dublin ? Le Dublin Pass vous permet de bénéficier d’un accès gratuit ou à prix réduit à une foule d’attractions, musées, etc. (dont la Guinness Storehouse) et d’un transfert gratuit depuis ou vers l’aéroport. Plus d’infos ici.

 

 

Autres articles à lire

Loading Disqus Comments ...
Loading Facebook Comments ...