en
Saveurs du monde

10 saveurs inoubliables de Marrakech

En janvier, j’ai passé 5 jours à Marrakech avec deux amis. Le but du voyage, c’était la photo. Mais finalement, on a passé plus de temps à table que derrière l’objectif ! C’est pourquoi j’ai décidé de consacrer ce premier article sur l’ancienne cité impériale à 10 de ses nombreuses spécialités culinaires.

Avertissement: aussi appétissantes que soient les photos de cet article, elles ne sont pas libres de droits ! Plus d’infos dans notre disclaimer.

Préparer cet article s’apparente à de la torture ! Rien qu’en sélectionnant mes photos et vidéos de Marrakech, je suis de retour dans les rues colorées de sa Medina. Seules les odeurs manquent au tableau. Du coup, ne m’en veuillez pas si la lecture de cet article vous donne faim !

Café en terrasse, Marrakech

Prendre des photos ou prendre le soleil en terrasse?

Autre précision : cet article est loin d’être exhaustif, c’est juste une mise en appétit ! Il y a encore beaucoup d’autres choses savoureuses à découvrir à Marrakech.

Menu montrant des spécialités marocaines, Marrakech

1. Le tajine

Tajine aux 7 légumes, Marrakech

Tajine aux 7 légumes

Le tajine, à la base, ce n’est pas une spécialité culinaire mais un ustensile de cuisine ! Pour ceux qui ne connaissent pas, il s’agit de ce plat de cuisson en terre cuite, surmonté d’un couvercle en forme de cône. Cet ustensile sert à la préparation de plats mijotés auxquels il a donné son nom.

Tajine de boeuf, pruneaux, et amandes - [Karl Delandsheere]

Tajine boeuf, pruneaux et amandes

À Marrakech, on peut déguster toutes sortes de tajines : au boeuf, à l’agneau, au poisson ou même végétariens. On y retrouve souvent des légumes, des fruits secs (amandes…), des fruits frais ou confits (pruneaux, raisins, citrons…), du sésame, des olives… La variété est immense ! On pourrait manger tous les jours des tajines sans avoir deux fois la même chose.

Tajine berbère

Tajine berbère

Un tajine coûte généralement entre 30 et 60 dirhams, soit entre 3 et 6 €.

2. Le tanjia

Tangia de boeuf

Tanjia de boeuf

Comme le tajine, le tanjia est le nom d’un ustensile de cuisson et, par extension, d’un plat. Le tanjia est en fait une jarre en terre dans laquelle on fait cuire longuement de l’épaule d’agneau ou du jarret de boeuf.

Une légende raconte que ce plat a été inventé par un homme. Celui-ci s’était apparemment disputé avec sa femme au sujet du fait qu’il n’était pas capable de se faire à manger. Pour lui prouver qu’elle avait tort, il a mis une série d’ingrédients dans une jarre en terre cuite et a demandé à un ami, responsable du feu au hammam, de le placer dans les cendres du feu. Quelques heures plus tard, un délicieux plat était né ! Vrai ou pas, aujourd’hui, ce plat est traditionnellement cuisiné par les hommes.

En tant que végétarien, j’ai tout de même fait une exception et goûté ce plat, car c’est un incontournable de Marrakech !

3. Le couscous

Couscous végétarien, Musée de la photographie à Marrakech

Couscous végétarien

Le couscous, tout le monde connaît, mais selon ses habitants, c’est à Marrakech qu’il est le meilleur. D’origine berbère, ce plat à base de semoule de blé dur existe également dans de nombreuses variantes. Comme les tajines, on en trouve pour tous les goûts.

Couscous végétarien, Marrakech

Un autre couscous végétarien

Contrairement à la version européanisée que l’on trouve dans les restaurants en Belgique, le couscous est servi avec des quantités de viande plus raisonnables. C’est aussi beaucoup moins cher et c’est souvent centré sur un type de viande.

Couscous berbère, Marrakech

Couscous berbère, c’est un pléonasme non ?

Bon à savoir pour les végétariens : si vous voyez « couscous ou tajine berbère » à la carte, il s’agit normalement d’une version végétarienne. Mais c’est peut-être plus prudent de demander quand même ;).

4. Les briwats (ou briouates)

Briwats végétariens

Briwats en version salée

Les briwats sont des triangles croustillants fourrés qui existent en version sucrée ou salée. La version salée se déguste souvent en entrée. Et c’est super bon !

5. La pastilla

Pastilla de poulet, Musée de la photographie à Marrakech

Pastilla de poulet. Photo © Gregory Schoonjans

La pastilla est une sorte de tourte de pâte feuilletée garnie de poulet (et parfois de pigeon ou de poisson) et saupoudrée de sucre et de cannelle. En cherchant des infos pendant la rédaction de cet article, j’ai appris qu’il s’agissait en fait d’une spécialité originaire d’Andalousie ! Elle est arrivée au Maroc et dans le nord de l’Afrique au moment de la chute du royaume d’Al Andalus en 1492.

6. Les pâtisseries

Pâtisseries marocaines, Marrakech

1 kilo de pâtisseries marocaines. A votre avis, combien de temps pour engloutir tout ça ?

On pourrait consacrer un article entier sur le sujet tant il existe de variétés de pâtisseries marocaines. Cornes de gazelle, figues confites, briwats sucrés, baklaoua, gâteaux d’amandes…

Cornes de gazelle, Marrakech

Cornes de gazelle

Un jour dans le souk, on a craqué pour 1kg de pâtisseries marocaines que l’on a englouti à 3 en 15 minutes. Bonjour l’hyperglycémie !

7. Le thé à la menthe

Thé à la menthe

Vous avez peut-être déjà lu comment nous avons vécu un moment de solitude lorsqu’on nous a servi un thé à la menthe « en kit ». Mais passons !

Le thé à la menthe, c’est bien sûr un incontournable du Maroc et on vous parlera prochainement de son histoire.

8. Le café

Café des épices, Marrakech

Le café à Marrakech n’a pas excellente réputation ! Et pourtant, en cherchant un peu, on en trouve de très bons. Par exemple, ce monsieur vendait un excellent café à la cardamome tout autour de la place Jemaa el-Fna.

Vendeur de café à la cardamome, Jamma El Fna

Qui veut du café à la cardamome ?

J’ai également apprécié le nos-nos, du café soluble avec du lait et de la mousse de lait. Une sorte de capuccino à la marocaine quoi ;).

Café Nos-nos, Marrakech

En général, le café est très fort et ne plaira donc pas à tout le monde.

9. Les jus de fruits frais

Jus de fruits frais orange pamplemousse, Jamma El Fna, Marrakech

Rien de tel qu’un bon jus orange-pamplemousse

Comme à Istanbul, l’un des plaisirs de Marrakech consiste à siroter un jus de fruits fraichement pressés. Orange, citron, grenade, pamplemousse… Tout ça pour un prix ridiculement bas. Il serait dommage de se priver de cet apport de vitamines, que ce soit pour se réveiller à l’aube ou se rafraîchir en milieu de journée !

Vendeurs de jus de fruits, Jamma El Fna, Marrakech

Il n’y a pas d’heure pour savourer un bon jus fraîchement pressé !

Jus de fruits pour commencer la journée, Jamma El Fna, Marrakec

10. Les petits dej’ à la marocaine

Crêpes au miel, Marrakech

Les crêpes à la marocaine. Un délice !

Au petit déjeuner à Marrakech, on vous sert parfois des crêpes au miel, et parfois avec de l’huile d’olive. D’autre fois, des oeufs dans un tajine, posés sur de la viande de boeuf. Ou encore des pâtisseries… Autant vous dire qu’avec ça, on commence bien la journée !

Tajine oeufs et viande pour déjeuner, Agadir

Des oeufs cuits dans un tajine pour le ptit dej !

Et vous, quelles sont vos saveurs inoubliables de Marrakech ? Dites-moi ce que je dois goûter lors de mon prochain voyage !

Prolongez le voyage à Marrakech

Découvrez Marrakech au 35 mm dans cet article publié par Karl sur son blog, Hobography.

Autres articles à lire

Loading Disqus Comments ...
Loading Facebook Comments ...