Carnets de voyage

Insolite: Setenil de las Bodegas, un village andalou sous un rocher

J’ai beau être du genre à planifier soigneusement chaque étape de mes voyages, je laisse toujours une place à l’improvisation. Une intuition, les recommandations enthousiastes des gens qui croisent notre chemin ou, plus platement, des impératifs logistiques, nous poussent parfois à chambouler notre programme. Avec, parfois, de belles surprises à la clé… Comme ce crochet inattendu par Setenil de las Bodegas. 

Au départ, le village de Setenil de las Bodegas ne figurait pas sur notre itinéraire de voyage en Andalousie. J’avais pourtant repéré quelques photos de ce village blanc de la province de Cadix sur Pinterest. C’est que Setenil de las Bodegas ne passe pas inaperçu puisqu’il est niché… sous un immense rocher. Et cela donne un effet plutôt saisissant, jugez vous-même…

Village blanc de Setenil de las Bodegas Setenil de las Bodegas, la ville aux multiples niveaux

Malgré cette singularité, nous n’avions pas prévu de poser nos sacs à Setenil de las Bodegas… et nous avions tort! Heureusement, les (trop) rares passages du bus à Júzcar et les conseils de notre hôte Airbnb à Malaga nous ont convaincus de modifier nos plans. Une excellente idée puisque cette étape reste l’un de nos meilleurs souvenirs de l’Andalousie !

Promenade dans Setenil de las Bodegas

Cuevas del Sol

Calle Cuevas del Sol, Setenil de las Bodegas, le jour

Une réservation de dernière minute sur Airbnb*et un bus depuis Ronda et nous débarquons à Setenil de las Bodegas. En suivant le cours du Rio Trejo, qui traverse la ville, nous arrivons dans la rue la plus emblématique du village : Calle Cuevas del Sol (rue des grottes du soleil). Au dessus de nos têtes, l’immense rocher qui surplombe la rue apporte une ombre bienvenue pour échapper aux rayons cuisants du soleil andalou. La terrasse d’un bar à tapas s’étend dans l’ombre. Nous nous y attablons pour siroter une sangria en attendant l’heure du rendez-vous avec notre hôte…

C’est dans l’un des habitats troglodytes creusés dans la roche que nous logerons ce soir-là. Notre hôte, une pétillante jeune femme originaire d’Amérique du Sud, nous accueille à bras ouverts dans sa toute petite maison. « C’est une maison écologique:  il y fait frais en été et chaud en hiver », nous explique-t-elle. Nous n’aurons pas l’occasion de tester l’hiver andalou mais vu la chaleur qui règne, la fraîcheur de l’habitation est bienvenue. 

Calle Cuevas del Sol, Setenil de las Bodegas, la nuit

Cuevas de la Sombra

Calle Cuevas del Sombra, Setenil de las Bodegas

De l’autre côté du Rio Trejo, la calle Cuevas del Sol a sa jumelle: la calle Cuevas de la Sombra (rue des grottes de l’ombre). Il est vrai que la lumière a du mal à percer dans cette rue étroite. Notre hôte, qui s’est improvisée guide touristique, nous emmène de ruelle en ruelle vers les hauteurs du village.

Terrasse dans la Calle Cuevas del Sombra, Setenil de las Bodegas

De là haut, on aperçoit des oliviers qui surplombent l’immense rocher au-dessus de notre rue. Setenil est d’ailleurs renommée pour son huile d’olive, ainsi que pour ses amandes, déjà cultivées au temps des Maures. Au XVème siècle, le village, entretemps reconquis par les chrétiens, était aussi connu pour ses vignobles. C’est d’ailleurs d’où vient l’attribut « de las bodegas » qui figure aujourd’hui dans son nom.

Oliviers avec ciel bleu, Setenil de las BodegasAmandes, Setenil de Las Bodegas

Touristique mais pas trop

Étant donné son caractère pittoresque et sa nouvelle célébrité sur Pinterest, Setenil de las Bodegas est un village qui attire pas mal de visiteurs, surtout les week-ends. Pourtant, lorsque nous l’avons visité, en mai, en semaine, il y avait relativement peu de monde. Et il n’y a pas comparaison avec les nombreux touristes à Grenade, Ronda ou Séville… Quel plaisir de flâner dans les rues du village, découvrir de jolis coins le long de la rivière, profiter des quelques terrasses et des boutiques gourmandes dans le calme, sans la frénésie touristique des grandes villes !

La Cueva del Ibérico, Setenil de las Bodegas Maisons le long de Rio Trejo, Setenil de las Bodegas Frédérique, Setenil de las Bodegas Cocktails, Setenil de las Bodegas Urbex, Setenil de las Bodegas

En pratique

Vous l’aurez compris : on vous recommande de ne pas nous imiter et de prévoir d’office un arrêt à Setenil de las Bodegas lors de votre voyage en Andalousie !

  • Pour rejoindre Setenil de las Bodegas, prenez le bus depuis Ronda. Ne prenez pas le train, il s’arrête plusieurs kilomètres avant la ville, comme nous l’a heureusement signalé un gentil guichetier. 🙂
  • Niveau logement, outre Airbnb, il y a toute une série de gîtes sympas et petits hôtels dans la région.
  • Organisez de préférence votre visite en semaine pour éviter les foules.
  • Pour déguster des tapas, on vous conseille La Tasca, Calle Cuevas del Sol.
  • Si vous avez une voiture, allez faire un tour dans la campagne autour de Setenil ! Il y a de superbes coins aux alentours et même les ruines d’un théâtre romain

Setenil de las Bodegas vue d'en haut Setenil de las Bodegas vue d'en basPoint de vue, Setenil de las Bodegas Paysage d'Acinipo à proximité de Setenil de Las Bodegas

Prolongez le voyage en Andalousie

En lisant nos autres articles sur cette destination !

Pin

Autres articles à lire

Loading Disqus Comments ...
Loading Facebook Comments ...