Activités

Sandeman’s New Europe Tour : les visites guidées autrement

Participer, de mon plein gré, à une visite guidée : probablement la dernière idée qui me serait venue à l’esprit il y a quelques années. Dans ma tête, je voyais un flot de touristes suivant comme des moutons un guide au parapluie fermé brandi au-dessus de la foule, anônnant la même histoire toute la journée. Mais depuis mon premier séjour à Berlin, j’ai changé d’avis…

Avant-propos : ce post n’est pas sponsorisé ! Il reflète ma véritable expérience et mon envie de partager avec vous un bon plan pour vos prochains city-trips.

 

Tout a commencé à Berlin

C’était un matin et j’avais sous les yeux un flyer… « Free Walking Tour of Berlin » proclamait le document. Le descriptif précisait que cette activité gratuite avait lieu chaque jour de l’année, qu’il pleuve ou que le soleil brille et que, pour en profiter, il suffisait de se rendre au lieu de rendez-vous indiqué (un café Starbucks). Participer à une visite guidée sans payer ? Où est l’arnaque ? J’étais perplexe mais après avoir scruté le flyer à la recherche d’une mention en petits caractères (sans succès), en avoir touché un mot avec Karl (toujours prêt à me faire confiance quand il s’agit de définir nos activités en voyage), nous avons conclu que nous n’avions rien à perdre et nous sommes rendus au point de rendez-vous.

Nous étions au moins une cinquantaine sur place. La plupart de jeunes voyageurs comme nous. Pas du tout le style touriste à casquette, sac banane et chaussette blanche dans les sandales (désolée pour le stéréotype !). Des jeunes gars et filles en t-shirt rouge distribuaient des tickets aux participants. Une visite guidée en anglais et une autre en espagnol étaient organisées. Après quelques minutes, nous avons rencontré notre guide et commencé notre premier Sandeman’s New Tour sans savoir que nous étions justement dans la ville où ce concept était né. Sans savoir non plus que ce serait la première expérience d’une série à venir…

Une histoire de confiance…

SANDEMANs NEW Europe, London tour

Eh oui, notre premier ! Parce que depuis j’ai réitéré l’expérience à Dublin, Londres et, il y a quelques jours, Munich. C’est donc que le concept nous a séduit. Alors, vraiment gratuites ces visites ?

Non, l’astuce, c’est que votre guide est rémunéré au pourboire. Vous lui donnez ce que vous souhaitez au terme de la visite guidée (qui dure en général au moins 2 heures, voire 3 dans certaines villes). Selon vos moyens, et selon votre niveau d’appréciation, vous êtes libre de le payer comme vous voulez. Cela veut-il dire que le guide fera pression sur vous ou vous rappellera toutes les 5 minutes qu’il s’attend à ce que vous le rémunériez correctement ? Pas du tout ! D’après mon expérience, cela voudra surtout dire qu’il se donnera à fond pour vous donner le meilleur aperçu de la ville visitée.

Cela veut dire aussi que c’est vous, le voyageur, qui avez les cartes en main. Contrairement aux visites où on vous réclame 20 € en amont que vous payez sans savoir si l’activité répondra finalement à vos attentes, votre guide compte sur vous pour le rémunérer si et seulement si vous avez passé un bon moment en sa compagnie.

Mais qui sont ces guides qui acceptent de travailler dans ces conditions ? Il s’agit en fait de guides indépendants qui s’affilient à l’organisation Sandeman’s New Tour qui se charge de la promotion, de la logistique etc.. Diplômés en histoire, originaires de la ville visitée, … les profils des guides varient mais il s’agit toujours de véritables passionnés avides de partager leur enthousiasme.

Tout a commencé en 2003 quand Chris Sandeman, le fondateur de l’entreprise, a décidé de guider les touristes à Berlin en échange de pourboires après avoir perdu son job comme guide dans une compagnie touristique et réalisé qu’il voulait rester dans cette ville coûte que coûte. Depuis lors les participants aux free tours de Sandemans New Europe se comptent en millions et des visites guidées sont ainsi organisées dans 18 villes d’Europe, des USA et du Moyen-Orient (voir la liste ici). En général, en plus du « free tour », Sandemans vous propose également des visites thématiques payantes telles que des « pub crawls » ou encore des visites de lieux célèbres dont l’entrée est payante tel que Versailles.

Trouver ses repères

Golden line, Munich

En 3 jours, il est impossible de faire le tour d’une ville aussi chargée d’histoire que Berlin. Lors de mes premiers voyages à Londres, je me suis sentie écrasée par l’immensité de la ville et je ne savais pas par quel bout commencer à l’explorer. Dublin, j’y étais pour la troisième fois mais je sentais que la ville avait encore bien des secrets pour moi… Munich : une étape d’un jour sur un voyage et l’envie de rentabiliser au maximum notre temps sur place.

Voici les raisons qui nous ont poussé à faire appel aux guides de Sandemans pour trouver notre chemin dans ces villes. Nous ne l’avons jamais regretté : au contraire. En plus des explications générales sur l’histoire de ces villes, nous avons récolté une foule d’anecdotes et de conseils de première main pour continuer d’explorer ces endroits par nous même. Nous avons également fait connaissance avec des guides formidables et d’autres voyageurs passionnés.

Si vous êtes allergique aux visites guidées, je ne peux que vous conseiller de tenter l’expérience, au moins une fois. Dites-vous que si vous n’êtes pas satisfait, rien ne vous obligera à payer plus que quelques euros symboliques. Et qui sait, peut-être changerez-vous comme nous d’avis sur la question… Si c’est le cas, partagez votre expérience en commentaire !

Autres articles à lire

Loading Disqus Comments ...
Loading Facebook Comments ...