Carnets de voyage

Roadtrip en Islande : 6 jours inoubliables sur la route nr 1

Aaaah l’Islande. Par où commencer pour vous décrire ce voyage qui compte parmi les plus beaux de notre expérience à ce jour. Peut-être d’abord en vous racontant notre projet dans les grandes lignes, en répondant aux questions que l’on nous pose systématiquement et en partageant quelques images de cet inoubliable roadtrip. Et si cela vous donne envie de suivre nos pas, on vous donne rendez-vous dans de prochains articles pour tous les détails pratiques et notre itinéraire détaillé… 

Fin août 2016. Alors qu’une canicule s’annonce en Belgique, à l’aéroport de Bruxelles National, on reconnaît directement les voyageurs qui se préparent à s’envoler pour l’Islande. Chaussures de marche aux pieds, sac au dos, grosse doudoune sur les bras… Eh oui, on a beau être en été, en Islande le climat sera probablement plutôt frais. Probablement, le choix du mot est important, parce que, selon une citation populaire :

En Islande, si tu n’aimes pas la météo, patiente 5 minutes.

Pour nous, ce voyage est exceptionnel à plus d’un titre.

D’abord, parce que ce pays ne ressemble à aucun autre, sauf peut-être à des contrées imaginaires comme la Terre du Milieu ou Westeros.

Eyjafjallajökull

Near Myvatn

Comme un air de Mordor…

Ensuite parce que, pour la première fois, on a opté pour un road trip en mode camping. Fini le confort des chouettes petits Airbnb, on y va à la dure (même si on ne fera probablement pas de camping sauvage).

Enfin parce qu’on a 6 petits jours sur place (sans compter le jour d’arrivée puisque nous atterissons l’après-midi, ni le jour du départ où nous repartons au petit matin). 6 jours, c’est long et court à la fois. Trop long à notre avis pour rester dans la même zone du pays (même si il y aurait à faire). Bien trop court pour tout voir.

Après des heures passées à planifier, calculer un itinéraire et prévoir les étapes, nous décidons finalement de faire le tour de l’Islande par la route numéro 1. Projet ambitieux puisque, d’après les forum et autres sites de voyageurs que je consulte, les gens consacrent en général entre 10 et 15 jours pour cet itinéraire. Soit, on ne verra pas tout, on le sait. Il faudra faire des choix. Mais on voit ça comme une introduction à l’Islande puisque, d’avance, on se doute qu’on voudra y revenir.

Avant de rentrer dans les détails logistico-pratiques de ce voyage et de vous détailler notre itinéraire et nos expériences sur place, on répond aux questions que l’on nous pose systématiquement depuis notre retour.

Alors, l’Islande, c’est comment ?

La sempiternelle question à laquelle il est si difficile de répondre de manière concise. Tant que vous n’avez pas vu ses paysages lunaires de vos propres yeux, respiré l’odeur de souffre des fumerolles, lutté contre le sommeil pour admirer une possible aurore boréale, senti l’écume fraîche des cascades sur votre visage, frissonné en observant une baleine plonger à quelques mètres de vous, soupiré d’aise en vous baignant dans une rivière chaude sous le regard impassible de quelques moutons… Vous n’avez pas encore expérimenté l’Islande !

Ces quelques photos suffiront sans doute à vous faire comprendre pourquoi on est si certains de revenir…

Skógafoss

Litla Kaffistofan

Northern lights falling on Blöndúos

Jökulsárlón glacier

Escaping from DC-3 wreckage

Whale watching

Vous n’avez pas eu trop froid ?

Fred face à Goðafoss

Là, j’avais un petit peu froid, j’avoue 😀

Non, nous avons été plutôt chanceux question météo. Nous avons profité de plusieurs très belles journées avec un magnifique ciel bleu. Lorsqu’il a plu, nous étions le plus souvent soit dans la voiture, soit sous notre tente.

Il est cependant indispensable de bien s’habiller, même au mois d’août. Bonnet, gants, écharpe sont de rigueur. Un surpantalon imperméable (j’ai testé ce modèle de chez Quechua) n’est pas du luxe non plus. Les nuits sous tente, aussi, peuvent être froides. Il est donc indispensable d’être bien équipés. On vous en parle dans cet article orienté « infos pratiques ».

Vous aviez quoi, comme voiture ?

Yummy mobile en Islande

Après avoir hésité à louer un 4×4, nous avons pour une voiture type « citadine » (Ford Fiesta pour être précis) pour visiter l’Islande puisqu’on avait prévu de s’en tenir à la route n°1, tout à fait praticable avec ce type de véhicule en été (il y a quand même quelques sections un peu rudes, on vous en reparlera :D).

Pour la location, nous sommes passés par Carigami. Cette société, qui se définit comme un comparateur de voitures, est en fait bien plus que cela. Ils vous conseillent sur le meilleur choix de voiture pour votre destination (si vous les appelez, car vous pouvez aussi directement effectuer la réservation via leur site), réservent pour vous la voiture auprès de l’agence locale et vous donnent, quelques jours avant le départ, toutes les infos pratiques pour réceptionner et rendre votre véhicule dans les meilleures conditions. Franchement, un service top ! J’étais positivement impressionnée : ils vont jusqu’à vous envoyer un document, en anglais ou dans la langue de l’agence de location locale, qui spécifient les assurances que vous avez déjà souscrites pour éviter d’en prendre en double.

Vous avez mangé quoi ?

Picnic on the road

Les joies du pique-nique à l’islandaise avec notre joli couteau personnalisé Deejo

Eh bien, pour une fois, nous n’avons pas tellement eu l’occasion d’expérimenter la cuisine locale. Pour des raisons de budget d’abord (un resto pour 2, en Islande, ça vous revient vite à plus de 100 €) et parce que le style de voyage pour lequel nous avons opté ne s’y prêtait pas trop (horaire serré, camping).

Nous avons donc principalement cuisiné sur la route, sur notre camping gaz. Nous avons testé quelques produits locaux trouvés au supermarché, comme le fameux skyr, ce délicieux fromage blanc que l’on déguste comme un yaourt.

Préparation du repas

Cuisine de bivouac avec le réchaud et le set de cuisine loués chez Iceland Camping Equipment.

Chaque passage à la station service était l’excuse idéale pour déguster l’incontournable hot dog islandais 😀

Hot dog de station service

Plaisir coupable 😀

Enfin, de passage à Höfn, dans le sud de l’Islande, nous n’avons pas résisté à goûter le produit emblématique local: les langoustines islandaises.

Langoustine islandaise

Dégustation de langoustine islandaise chez Humarhöfnin

Et pour le matos de camping, vous avez fait comment ?

Iceland Camping Equipment, Reykjavík

Pour éviter de nous trimballer le matériel de camping dans l’avion, nous avons déniché une entreprise locale qui loue tout le matériel nécessaire sur place : Iceland Camping Equipment. Lancée par un couple de Français tombés amoureux de l’Islande, cette petite entreprise offre un service vraiment bien pensé pour les voyageurs qui optent pour l’option « camping ». Avec du matériel que l’on peut réceptionner et rendre 24h/24 et 7 jours/7, directement à Reykjavik. On vous en reparle en détails dans l’article pratique !

C’est pas trop cher ?

La monnaie locale, une photo publiée par Frédérique Henrottin (@yummyplanet_blog) le

On ne vous mentira pas, même s’il y a moyen de compresser les coûts, un voyage en Islande comme celui que nous avons fait demande un certain budget  : location d’un véhicule, carburant, emplacement de camping (sauf si vous optez pour le camping sauvage autorisé, dans certaines conditions, en Islande), nourriture… Encore une fois, nous détaillerons cela dans notre article d’infos pratiques.

De ce point de vue, nous avons trouvé que pour un premier voyage, 6 jours sur place, c’était plutôt pas mal. Cela nous a permis de nous faire une première impression, de voir quelques sites incontournables et de rassembler les infos nécessaires pour organiser notre prochain séjour sur place.

Et à refaire ?

Fred marche vers la Reykjadalsa

En route vers la Reykjadalsa. Sac à dos : Osprey Meridian.

À refaire, on ferait sans doute exactement la même chose. Ce voyage s’est révélé tout ce qu’on avait espéré : une magnifique introduction à ce fascinant pays qu’est l’Islande. On compte bien que ce ne sera pas notre dernier voyage sur l’île. Le risque avec l’Islande, vous l’aurez compris, c’est qu’on y laisse un petit morceau de son âme de voyageur… 😉

Plus d’infos et bons plans pour votre voyage en Islande

Découvrez nos autres articles sur cette destination :

Si vous cherchez plutôt à faire de la rando, profiter un max’ des magnifiques paysages et n’avez pas envie de passer votre temps au volant, vous serez peut-être davantage tentés par le fameux trek de Laugavegur. Notre ami Maxime vous dit tout sur cette rando mythique (avec de très belles photos) dans cet article en 2 parties très complet.

Ce voyage n’aurait pas pu voir le jour sans le soutien de nos partenaires que nous remercions chaleureusement ! Nous gardons toute la liberté sur le contenu éditorial et les avis exprimés sont sincères.

Pin

Autres articles à lire

Loading Disqus Comments ...
Loading Facebook Comments ...