Activités

Sur les traces du chasseur

« Regardez comme les impalas sont détendus, ils ne l’ont pas vu », chuchote Bradley. Il est 6 heures du mat’, nous sommes au beau milieu de Sabi Sand, une réserve privée attenante au célèbre parc Kruger, sur la piste d’un léopard. Difficile d’imaginer meilleure façon de commencer la journée… 

Maxabeni

Ce matin-là, à 5 heures pétantes, Bradley, l’un des rangers du Umkumbe Safari Lodge, frappait à notre porte pour nous réveiller pour un safari aux aurores. « Buvez vite votre café, j’ai repéré un léopard dans les environs, on a peut-être une chance de le rattraper ». A 5h30, nous voici empaquetés dans la jeep avec les 8 autres pensionnaires du lodge, tous bien réveillés malgré l’heure matinale.

Le léopard à la poursuite duquel nous sommes lancés s’appelle Maxabeni (prononcez « Machabeni »). C’est le plus gros léopard de cette concession et nous nous trouvons sur son territoire. Bonne (et rassurante) nouvelle : il est généralement à l’aise à proximité des voitures du parc. Si nous le repérons, nous pourrons donc l’approcher sans problème. « C’est une des premières choses qu’ils voient quand ils quittent leur tanière donc, pour eux, les voitures font partie du paysage. Ils ont même appris à les utiliser à leur avantage lorsqu’ils chassent », explique Bradley.

La traque commence par une observation attentive des traces laissées par le fauve dans le sable. « Ici, les prédateurs marchent sur les routes, c’est bien plus direct et plus facile pour eux que de se déplacer à travers la végétation ». Lorsqu’il repère une piste, Bradley en notifie par radio sa collègue Debbie, une ranger du lodge voisin, également sur les traces du léopard. Pour un peu, on se croirait dans Jurassic Park 😉

Trophée de chasse

Bradley traque la piste d'une femelle guépard et ses petits, Um

Ce n’est pas la première fois que nous sommes sur la piste d’un léopard. La veille, quelques heures à peine après notre arrivée à Umkumbe, nous avons participé à notre premier safari de fin d’après-midi.

Après avoir repéré les traces caractéristiques d’une proie traînée au sol, Bradley et Moses, le tracker qui nous accompagnait, ont disparu à pied dans la brousse espérant repérer le prédateur : une des femelles léopard.

Quelques minutes plus tard, ils revenaient bredouilles ou presque. Ils avaient retrouvé les restes de la « victime » : deux pattes balançant sur un arbre et la queue d’un impala au sol (là je me croyais vraiment dans Jurassic Park).

Ce soir-là nous n’avons vu que le résultat, pas la cause. Je me demande si nous serons plus chanceux aujourd’hui.

Quitte ou double

Et puis, juste après un tournant, le voici qui nous fait face dans toute sa splendeur, comme s’il nous attendait… Il y a quelque chose de fascinant et d’effrayant à la fois à se retrouver face à face avec un prédateur en liberté, surtout quand il ne bronche pas d’un poil à votre approche et que vous êtes sur son territoire.

Maxabeni, Umkumbe Safari Lodge, South Africa Maxabeni, Umkumbe Safari Lodge, South Africa Game is on, Maxabeni, Umkumbe Safari Lodge, South Africa

Nous repérons rapidement un impala à quelques mètres à peine du léopard, inconscient du danger mortel qui le guette. Maxabeni chasse. Alors que nous approchons, il profite du bruit du moteur de la voiture et la distraction créée par notre arrivée pour s’approcher davantage de sa proie. Nous nous arrêtons et prenons le temps de l’observer. Il est en alerte, tous les muscles tendus, du bout de son nez à la pointe recourbée de sa queue, prêt à bondir à la moindre occasion et avançant lentement et sans le moindre bruit. Une véritable machine à tuer.

Mais Maxabeni est du genre paresseux. Comme nous l’a expliqué Bradley, s’il considère le risque de rater sa proie trop élevé, il préférera abandonner et tenter sa chance plus tard. Et, comme pour confirmer ses dires, quelques minutes plus tard, nous apercevons l’impala bondissant hors d’atteinte des crocs du fauve. Soudain, le parc résonne des cris d’alarme des animaux : oiseaux, singes, impalas… sonnent tous l’alerte. Le fauve est découvert, son petit déjeuner devra attendre. Cette fois, c’est le prédateur qui a été pris. L’effet de surprise envolé, Maxabeni s’éloigne tranquillement…

Maxabeni, Umkumbe Safari Lodge, South Africa

Poursuivez l’aventure en Afrique du Sud

Ce récit vous a donné envie de vivre votre propre aventure en Afrique du Sud ? Découvrez nos autres articles sur cette destination.

 

Autres articles à lire

Loading Disqus Comments ...
Loading Facebook Comments ...