Activités

Voyager à travers le temps au Puy du Fou

Puy du Fou - France - Le Dernier Panache

Un Drakar déboulant d’une colline en feu, l’histoire d’une frégate disparue dans les tréfonds de l’océan, des spectacles de capes et d’épée à dos de chevaux ou encore la chute de Rome racontée à l’ombre de son Colisée… Lorsque le Puy du Fou annonce « l’histoire n’attend que vous », il ne plaisante pas !

C’est accompagnée de mon meilleur ami qu’en octobre dernier, je suis partie à la découverte du Puy du Fou. Comme à mon habitude, souhaitant découvrir cette nouvelle destination sans a priori, je ne m’étais pas renseignée plus que cela sur les activités du parc.

À ma (très) grande surprise, j’ai découvert un endroit magique mêlant à des narrations grandeur nature de l’histoire de France, un incroyable souci du détail dans ses décors comme dans ses mises en scène.

Puy du Fou - France - Les Vikings

Spectacle « Les Vikings » – © Sophie Bernard Photography

Puy du Fou - France - Le Signe du Triomphe

Spectacle « Le Signe du Triomphe » – © Sophie Bernard Photography

D’un ciel regorgeant d’oiseaux de toutes sortes, aux lueurs fantomatiques glissant sur le lac… l’espace d’un week-end, le Puy du Fou m’a fait voyager à travers le temps.

Je vous emmène ?

Ps : comme moi, peut-être êtes vous sensible à la problématique de la participation d’animaux à des spectacles ? J’aborde cette question en fin d’article, juste après la présentation du Parc ;-).

[Cet article a été rédigé dans le cadre d’un blogtrip organisé en partenariat avec le Puy du Fou. Je reste cependant tout à fait libre du contenu de cet article et mon enthousiasme est, comme toujours, sincère.] 

Un parc à thème historique

Le Puy du Fou est un parc à thème « historique » qui, comme son nom l’indique, s’inspire des éléments de l’histoire de la région pour en faire des spectacles.

Le Grand Parc du Puy du Fou - France - Le Lac

Fondé en 1989 en Vendée, ce parc internationalement reconnu pour sa « Cinéscénie » (un spectacle nocturne assuré par des bénévoles et qui retrace l’histoire de la Vendée à travers la représentation de scènes de vie du Moyen Âge) met notamment en scène des animaux dressés et fait appel à la pyrotechnie dans ses spectacles.

Puy du Fou - France - Boulangerie à l'ancienne

Souhaitant représenter les coutumes ancestrales, on retrouve au Puy du Fou différents « villages thématiques » dont un fort du Haut-Moyen Âge, un village du bas Moyen Âge, un village du XVIIIème et un « Bourg 1900 » du début du XXème siècle où travaillent des artisans formés aux techniques de chaque période.

Puy du Fou - France - Le Village XVIIIe

Des spectacles grandioses

Sur les 19 spectacles disponibles lorsque nous nous y sommes rendus (cette liste peut varier selon les périodes de l’année et les saisons), nous sommes parvenus à en voir 16 (parmi lesquels 4 nous ont particulièrement fait rêver) :

Puy du Fou - France - Les Spectacles

Grâce aux panneaux indicateurs, il est très facile de s’orienter dans le Parc du Puy du Fou – © Sophie Bernard Photography

Le Bal des Oiseaux Fantômes

Installés dans des gradins qui se font face, des dresseurs expérimentés font appel à toutes sortes d’oiseaux (faucons, hiboux, vautours…) qui virevoltent d’un point à un autre en nous frôlant au passage.

Puy du Fou - France - Le Bal des Oiseaux Fantômes

Aliénor se réveille dans les ruines du vieux château et ses souvenirs font surgir les oiseaux – © Sophie Bernard Photography

Puy du Fou - France - Le Bal des Oiseaux Fantômes

L’envolée Sauvage « In Real Life » au Bal des Oiseaux Fantômes – © Sophie Bernard Photography

Au terme de 33 minutes de spectacle, des centaines d’oiseaux (une véritable nuée) sont lâchés dans le ciel tandis qu’un appareil semblable à celui de « l’envolée sauvage » passe au-dessus de nos têtes. Un spectacle inoubliable qui m’a vraiment émue !

Le mystère de la Pérouse

L’expédition de La Pérouse est commandée par Louis XVI en 1785 dans le but d’explorer l’océan Pacifique. Mais en 1788, par une nuit de grande tempête, les 2 navires de l’expédition (La Boussole et l’Astrolabe) s’échouent. Durant de nombreuses années, cette disparition reste un mystère et il faudra attendre 1826 pour qu’un capitaine marchand découvre les restes du naufrage à Vanikoro.

Puy du Fou - France - Le Mystère de la Pérouse

De véritables acteurs participent à la narration de cette visite – © Sophie Bernard Photography

Puy du Fou - France - Le Mystère de la Pérouse

Décor de cale hyper-réaliste dans « Le Mystère de la Pérouse » – © Sophie Bernard Photography

Contrairement aux spectacles précédents, le Mystère de la Pérouse se vit plus qu’il ne s’observe. De salle en salle, nous traversons les cales reconstituées dans le moindre détail de ce navire disparu en mer et découvrons son histoire à travers les narrations des acteurs qui s’y cachent.

Le Dernier Panache

Dans le « Dernier Panache », nous suivons l’histoire glorieuse d’un officier de la marine française. Face à nous, la scène semble bouger… il n’en est rien ! C’est la tribune tout entière qui pivote pour nous permettre de découvrir sur un écran panoramique tantôt des danseurs valsant à Versailles, tantôt un bateau pris dans la tempête.

Puy du Fou - France - Le Dernier Panache

Scène du Navire dans le spectacle « Le Dernier Panache » – © Sophie Bernard Photography

Puy du Fou - France - Le Dernier Panache

Scène de l’Eglise dans le spectacle « Le Dernier Panache » – © Sophie Bernard Photography

Une mise en scène parfaite et une technologie impressionnante qui m’aura fait voyager à la fin du XVIIIème siècle dans des décors aussi époustouflants que grandioses !

Les Mousquetaires de Richelieu

Dans des gradins drapés de rouge, cavaliers, mousquetaires et danseuses de flamenco virevoltent d’un recoin à un autre, escaladant les murs, traversant la salle et dansant sur un parterre d’eau au rythme des tambours.

Puy du Fou - France - Les Mousquetaires de Richelieu

Les danseuses de Flamenco du spectacle « Les Mousquetaires de Richelieu » – © Sophie Bernard Photography

Puy du Fou - France - Les Mousquetaires de Richelieu

Aperçu du spectacle « Les Mousquetaires de Richelieu » – © Sophie Bernard Photography

Si le Puy du Fou est pour vous d’abord des spectacles équestres de capes et d’épée, ce spectacle est celui auquel vous devez à tout prix assister !

Le bien-être animal, une priorité pour le parc ?

Pour tous les membres de Yummy Planet, la question du bien-être animal au détour des attractions touristiques et donc la participation d’animaux dans les spectacles du Puy du Fou a posé très sérieusement question.

En effet, si le parc dispose d’une école de dressage de chevaux, d’une académie de fauconnerie, et si les spectacles équestres ne m’ont pas plus choquée que cela (je connais la proximité qu’un cavalier peut avoir avec son cheval), l’apparition d’animaux sauvages dans d’autres spectacles (je pense notamment au « Signe du Triomphe ») m’a interpellée.

Afin d’en savoir plus sur les conditions d’accueil, de bien-être au quotidien et de dressage de tous les animaux présents dans le parc, j’ai donc écrit à leur responsable. Voici la réponse que j’ai reçue et que je partage telle quelle avec vous :

« Nous comptons 1500 animaux au Puy du Fou et 300 hectares de sites annexes, environnant le Grand Parc, qui leur sont réservés. Les animaux sont des acteurs à part entière au Puy du Fou. Et leur bien-être est notre priorité. Pour cela, nous nous entourons d’experts et spécialistes qui, au quotidien, les suivent, veillent aux efforts fournis et à leurs besoins nutritionnels par conséquence.

Puy du Fou - France - Les Vikings - Loups

Les loups du spectacle « Les Vikings » – © Sophie Bernard Photography

Chaque animal présent en spectacle, que ce soit nos 206 chevaux, nos 530 oiseaux de proie, nos 20 loups tchèques et chiens, et l’ensemble de nos animaux de ferme et de Prairie doivent aimer être en spectacle ou en contact avec le public. Des méthodes de dressage et d’apprentissage sont mises en place visant l’épanouissement de l’animal par le jeu. Cela se verrait s’ils n’aimaient pas cette proximité. Et encore une fois leur bien-être reste notre priorité.

Puy du Fou - France - Le Signe du Triomphe - Course de chevaux

Course de chevaux dans le spectacle « Le Signe du Triomphe » – © Sophie Bernard Photography

Nos 206 chevaux sont par exemple suivis comme de vrais sportifs de haut niveau, choyés par nos vétérinaires, ostéopathes équins et soigneurs. Ils mesurent leurs efforts via des cardiofréquencemètres, font un suivi quotidien de leurs prestations, ont bien évidemment des jours de repos et des rations alimentaires en fonction de leur travail.

Puy du Fou - France - Le Secret de la Lance - Spectacle équestre - Chevaux

Spectacle équestre dans le spectacle « Le Secret de la Lance » – © Sophie Bernard Photography

Le Puy du Fou détient le record du nombre d’espèces sauvegardées et pérennisées dans le Grand Ouest de la France et protège ainsi des animaux de ferme en voie d’extinction ou menacées comme le Baudet du Poitou, le cochon de Bayeux, la chèvre Poitevine, la chèvre des fossées, l’oie du Poitou, etc. (que vous avez pu rencontrer dans « la Prairie des Animaux » au Grand Parc).

Puy du Fou - France - Cochons et porcelet

Un cochon et son porcelet dans le Village XVIIIe du Parc – © Sophie Bernard Photography

Notre Académie de Fauconnerie est un fleuron mondial pour les rapaces. Au sein des volières totalement intégrées dans la nature, nos 40 fauconniers mettent leur savoir-faire au service du bien-être des rapaces, de leur reproduction et de leur réinsertion en milieu sauvage. Chaque année, nous comptons 80 naissances. Nous avons également donné par exemple près de 500 000 euros à des associations pour protéger les espèces les plus menacées. L’Académie s’implique également dans des programmes d’élevage européen dont le but final est une réintroduction dans la nature ».

Puy du Fou - France - Le bal des oiseaux fantômes

Un dresseur et son rapace dans le spectacle « Le Bal des Oiseaux Fantômes » – © Sophie Bernard Photography

Des animaux sauvages dans le Signe du Triomphe… oui mais pas que !

Quant aux animaux sauvages (lion, lionnes, léopard…) qui apparaissent dans le Signe du Triomphe, le responsable nous explique que : « nous collaborons depuis 17 ans avec Thierry Le Portier, expert mondial en fauves, qui a notamment été le dresseur pour les films « Gladiateur », « Deux Frères », « l’Odyssée de Pi ». Les fauves du spectacle lui appartiennent et son expertise nous permet d’assurer cette partie du spectacle, sans quoi nous n’aurions pas fait ce choix artistique ».

Puy du Fou - France - Le Signe du Triomphe - Animaux sauvages - Leopard

Présence controversée d’un Léopard dans le spectacle « Le Signe du Triomphe » du Puy du Fou – © Sophie Bernard Photography

J’estime, personnellement, que le fait que les fauves appartiennent à un professionnel du dressage ne constitue pas une raison valable pour leur faire subir un spectacle aussi loin de leur environnement naturel. Parce qu’ils sont également employés dans les films, il n’est pas ici question de protéger une espèce en voie de disparition ou de les réintroduire un jour dans la nature mais simplement d’y faire appel pour les mettre en scène pour notre propre divertissement.

Puy du Fou - France - Le Signe du Triomphe - Animaux sauvages - Tigre

Un tigre dans le spectacle « Le Signe du Triomphe » du Puy du Fou – © Sophie Bernard Photography

Cela remet-il en question la valeur des spectacles du Puy du Fou, la qualité des mises en scène et des jeux d’acteurs, ainsi que l’investissement du parc et de ses nombreux intervenants pour le bien-être animal ? Pas du tout !

Mon expérience du parc a été vraiment positive et à aucun moment je n’ai eu le sentiment que les animaux souffraient, manquaient d’espace ou étaient mal traités. À refaire donc, je me contenterai simplement de boycotter ce spectacle spécifique en signe de désapprobation :-).

Le Puy du Fou : en pratique

Comment s’y rendre ?

Au départ de l’aéroport de Bruxelles Zaventem, 1h25 de vol suffit pour rejoindre l’aéroport de Nantes-Atlantique. À sa sortie, louez un véhicule et parcourez l’heure de route restante (à condition de ne pas manquer la sortie car, en France, la prochaine vous vaudra 1h de trajet supplémentaire rien que pour faire demi-tour…) jusqu’au parc.

Au départ de la gare de Montparnasse (Paris), le TGV vous permet de rallier Angers Saint-Laud en seulement 1h30 (et de manière beaucoup plus écologique). Depuis la Gare TGV d’Angers, une navette (disponible 3x par jour) peut être réservée pour rejoindre le Puy du Fou.

Où loger ?

Lors de notre séjour au Puy du Fou, nous avons logé dans une chambre familiale de l’Hôtel « La Citadelle » ! Derrière les remparts de cette immense structure (nous avons eu la chance d’être hébergés dans l’une des deux tours), un petit village du Moyen Âge donne des airs chevaleresques à votre séjour.

Puy du Fou - France - Hotel - Citadelle

Dans la cour de l’Hotel « La Citadelle » du Puy du Fou – © Sophie Bernard Photography

Nous avons véritablement adoré cet endroit, notamment grâce à l’accueil particulièrement chaleureux des réceptionnistes et à la chambre magnifiquement décorée.

Puy du Fou - France - Hotel - Citadelle

Notre chambre familiale dans l’Hotel de « La Citadelle » – © Sophie Bernard Photography

Puy du Fou - France - Hotel - Citadelle

Nos toilettes dans l’Hotel de « La Citadelle » – © Sophie Bernard Photography

Où manger ?

Un peu partout dans le parc du Puy du Fou, des restaurants thématiques vous permettent de savourer des plats traditionnels dans des ambiances bien particulières.

Le Bistrot

Dans le « Bourg 1900 », le Bistrot (une véritable brasserie de la « Belle Epoque ») revisite des plats traditionnels et locaux de haute qualité. C’est là que nous avons découvert pour la première fois la « Trouspinette », un apéritif typique de Vendée fait à base d’épine noire.

Puy du Fou - France - Restaurant - Le Bistrot

Le restaurant « Le Bistrot » – © Sophie Bernard Photography

Puy du Fou - France - Restaurant - Le Bistrot

Andouillette Puyfolaise, une andouillette de Troyes, confit d’oignons, moutarde à l’ancienne, mogettes de Vendée et tartare de tomates – © Sophie Bernard Photography

L’Ecuyer Tranchant

Parce que le restaurant de l’Ecuyer Tranchant se trouve dans les murs de la Citadelle, nous y avons petit-déjeuné et dîné autour d’un généreux buffet et dans un décor de Moyen Âge.

Puy du Fou - France - Restaurant - L’Ecuyer Tranchant

La Mijoterie du Roy Henry

À « La Mijoterie du Roy Henry », un restaurant de style Renaissance, nous avons profité d’un délicieux repas 3 services (entrée, plat et dessert).

Puy du Fou - France - Restaurant - La Mijoterie du Roy Henry

Repas 3 services à La Mijoterie du Roy Henry – © Sophie Bernard Photography

Les Deux Couronnes

Autour du brasero du palais du « Camp du Drap d’Or », profitez de légumes et autres grillades avant de vous jeter sur les buffets de fromage et de desserts.

Puy du Fou - France - Restaurant - Les deux couronnes

Le brasero du palais du « Camp du Drap d’Or » au restaurant Les Deux Couronnes – © Sophie Bernard Photography

Puy du Fou - France - Restaurant - Les deux couronnes

Manger du fromage et de la baguette en France, toujours un plaisir ! © Sophie Bernard Photography

Le Pass Emotion

Pour 15 euros supplémentaires par jour et par personne, vous bénéficiez d’un passage plus rapide (via une entrée secondaire) ainsi que d’un placement préférentiel dans les tribunes des 7 grands spectacles du Parc (dans la limite des places disponibles).

Pour en avoir profité en période de forte affluence (le w-e), j’ai trouvé ce pass assez pratique (car en plus d’éviter les longues files, nous étions toujours installés aux meilleures places !).

Puy du Fou - France - Pass Emotion

Le Pass Emotion permet d’éviter les files et d’être bien installé – © Sophie Bernard Photography

Et vous, quelle expérience avez-vous du Puy du Fou ? Que pensez-vous de la participation d’animaux dans leurs spectacles ? Donnez-nous votre avis en commentaire 🙂 !

Envie de découvrir plus de photographies de cette destination ?

Retrouvez toutes les photos du Grand Parc du Puy du Fou (Nantes – France) sur le site internet de Sophie Bernard Photography.

Envie de voyager ailleurs dans l’Ouest de la France ?

 

Autres articles à lire

Loading Disqus Comments ...
Loading Facebook Comments ...