En pratique

Préparer son voyage sans agence en 7 étapes

Avec Internet, organiser soi-même son voyage de A à Z, sans passer par l’intermédiaire d’une agence de voyage, ce n’est plus si compliqué et c’est souvent moins cher. Découvrez comment organiser vous-même votre voyage en 7 étapes.

Certaines personnes passent systématiquement par l’intermédiaire d’une agence de voyage pour réserver leur séjour à l’étranger.

S’il est vrai que procéder de la sorte peut vous permettre de gagner pas mal de temps, vous sécuriser et parfois vous faire bénéficier de promotions avantageuses, cela vous coûtera souvent plus cher que d’organiser vous-même vos propres vacances (je dis souvent car certaines agences vous offrent un rapport qualité/prix difficile à battre vous même, comme nous l’avons expérimenté en Afrique du Sud). Vous aurez également moins de liberté pour adapter votre itinéraire et votre planning à vos envies.

Sauf exception, nous organisons toujours nos voyages nous-même et je ne l’ai jamais regretté, au contraire ! Je prends d’ailleurs beaucoup de plaisir à tout mettre en place pour que mon séjour se déroule le mieux possible.

Vous êtes tenté•e de faire de même mais ne savez pas comment vous y prendre ? Suivez le guide !

1. Choisir la destination

Un monde de possibilité s’offrent à vous pour choisir votre voyage, photo Shutterstock par Takasu

Ne prenez pas cette étape à la légère car elle sera déterminante pour le succès de votre voyage ! Plusieurs critères sont à prendre en compte :

  • votre budget : des vacances en Norvège ou en Thaïlande ne pèseront pas le même poids pour votre portefeuille. Attention de bien considérer tous les aspects du voyage dans votre calcul : Quelles sont les formalités pour accéder au pays ? Faudra-t-il louer un véhicule sur place ? Des vaccins sont-ils nécessaires ?
  • les formalités pour accéder au pays de votre choix : pour certaines destinations, vous devez vous y prendre suffisamment longtemps à l’avance (on pense aux USA par exemple…). Vérifiez donc bien que vous êtes dans les temps avant de foncer tête baissée.
  • la période à laquelle vous partez : renseignez-vous toujours sur la météo à votre destination mais aussi sur les éventuelles manifestations ou fêtes locales au moment de votre voyage (cela peut être un bon plan d’y assister mais cela peut aussi faire augmenter en flèche le budget à prévoir).
  • votre style de voyage : aventure avec sac à dos ou détente sur la plage ? Toutes les destinations ne se prêtent peut-être pas à votre caractère et vos envies. De même, selon que vous voyagez en famillle, en couple ou en solitaire, certaines destinations peuvent être moins adaptées.
  • le temps dont vous disposez : si vous partez une semaine, cela ne vaut peut-être pas la peine de partir à l’autre bout du monde ou de passer plusieurs jours sur la route pour arriver à votre destination !
  • la situation politique dans le pays de votre choix : c’est un critère à ne pas négliger pour certaines destinations ! Vérifiez sur le site des Affaires étrangères de votre pays (en Belgique : http://diplomatie.belgium.be/fr/) pour un compte-rendu de la situation et des recommandations sur les zones à éviter par exemple.

Si vous n’avez pas trop d’idée, êtes flexible au niveau des dates et voulez profiter de promotions intéressantes, jetez un oeil aux offres en last-minute.

Les blogs de voyage (comme celui-ci !) sont aussi une excellente source d’inspiration. Naviguez via le menu « Inspirations » (en dessus de cette page) pour parcourir nos destinations par thématiques : citytrips, rando, road trips

2. Réserver vos billets d’avion, de train, de bus… (si nécessaire)

Acheter un billet d’avion

Vienna airport

Une fois la destination choisie, il faut déterminer comment vous y rendre !

S’il s’agit d’une destination lointaine, l’avion est sans doute la meilleure solution. Comparez les offres sur internet et ne vous jetez pas forcément sur le vol le moins cher. Soyez attentifs aux éléments suivants avant de faire votre choix :

  • la compagnie aérienne : de nombreux sites de reviews sur internet vous permettent de lire les commentaires de voyageurs avant de réserver vos billets d’avion, une simple recherche sur un moteur de recherche vous permettra de les trouver ;
  • l’aéroport d’arrivée : s’agit-il d’un aéroport proche de la ville ou d’un endroit complètement décentré à partir duquel vous devrez effectuer un long trajet pour rejoindre votre destination ?
  • l’heure d’arrivée : si vous arrivez au beau milieu de la nuit, ce ne sera peut-être pas si évident de rejoindre votre hôtel;
  • les escales éventuelles : personnellement je préfère payer un peu plus cher et ne pas avoir d’escale que de passer 5 heures dans une zone de transit entre 2 vols et arriver épuisée à destination.
  • les frais supplémentaires : vérifiez toujours ce à quoi vous avez droit pour le prix proposé, surtout si vous optez pour une compagnie low-cost (Le prix inclut-il les taxes d’aéroports et les frais administratifs ? Combien de bagages pouvez-vous emporter et pour quel poids ? Y a-t-il des repas prévus à bord ?)
  • les conditions en cas de problème ou d’annulation : vérifiez qu’il y a au moins une adresse e-mail et un numéro de téléphone de contact en cas de problème ou réclamation.

Pour comparer les billets d’avion, j’utilise habituellement le site Skyscanner. Cherchez un billet d’avion sur Skyscanner

Acheter un billet de train

En train de nuit vers Chiang Mai.

Alors que les voyageurs et voyageuses prennent de plus en plus conscience de leur empreinte écologique, le train revient en force. En ce qui nous concerne, c’est devenu notre premier choix pour les voyages en Europe, avec le bus. Il y a les trains classiques, de jour, mais aussi les trains de nuit où on peut voyager dans une cabine avec couchette.

Pour trouver des billets de train pas chers, réservez aussi longtemps à l’avance que possible. Dans plusieurs pays (France, Angleterre…), les compagnies ferroviaires appliquent des tarifs qui augmentent au plus la date du voyage se rapproche.

Où trouver des billets de train ?

Pour l’Europe, on vous conseille de passer par une plateforme de réservation comme Omio qui permet de trouver des connexions ferroviaires entre un point A et un point B et de réserver auprès de plusieurs compagnies ferroviaires. Cela vous évitera de passer par les sites des compagnies nationales qui ne sont pas toujours très clairs ou ne permettent pas d’obtenir des billets au format électronique.

Acheter un billet de bus

On a vu émerger pas mal de compagnies de bus low-cost ces dernières années. Si vous avez le temps et êtes ouvert•e•s à ce type de voyage, elles offrent des prix qui défient souvent toute concurrence.

Où trouver des billets de bus ?

Encore une fois, la plateforme Omio vous permet de réserver auprès de plusieurs compagnies de bus dans différents pays.

3. Accomplir les formalités

Passeport, carte de vaccination et monnaie locale : à prévoir avant le voyage ! Photo Shutterstock par David Fossler

Il vaut mieux ne pas garder cette étape pour la fin car certaines formalités doivent être effectuées plusieurs semaines à l’avance. Renseignez-vous (sur internet, dans votre guide de voyage, auprès de l’ambassade du pays que vous allez visiter…) sur les documents dont vous devrez disposer pour accéder au pays où vous voyagez (pour vous rendre aux Etats-Unis, il vous faudra l’autorisation ESTA par exemple). Le type de formalité peut dépendre de la durée de votre voyage.

N’oubliez pas non plus de vous renseigner auprès de votre médecin sur les éventuels vaccins nécessaires, certains nécessitent plusieurs injections à plusieurs semaines d’intervalle.

Enfin, il peut s’avérer intéressant de souscrire à une assurance de voyage (il en existe plusieurs types qui couvrent différents types de risques depuis l’annulation de vos vacances suite à des problèmes personnels jusqu’à la perte de vos bagages ou votre rapatriement en cas de problème de santé sur place…). Si vous voyagez fréquemment comme nous, il est parfois plus avantageux de souscrire à une assurance annuelle qui vous couvrira pour tous vos voyages. Nous disposons d’une assurance Allianz Travel dont nous sommes très satisfaits.

Vérifiez aussi que vous ne disposez pas déjà d’une assurance sans le savoir (certaines cartes de crédit vous couvrent en effet pour certains risques).

4. Définir votre itinéraire

Planifier son voyage, photo Shutterstock par Sebra

Le degré de précision avec lequel vous accomplirez cette étape dépend de votre caractère (plutôt organisé ou adepte de l’impro sur place) et votre style de voyage (vous avez peut-être envie de passer tout votre séjour dans la même ville ou vous voulez voir un maximum du pays).

Pour vous aider, consultez des guides de voyage, les forums sur internet ou les blogs de voyage. Un bon plan est également de consulter les brochures ou sites de tours organisés par des agences pour voir l’itinéraire qu’ils proposent pour votre destination et éventuellement vous en inspirer.

Un bon conseil : vérifiez toujours que votre itinéraire est réaliste en vous renseignant sur les temps de trajet entre vos étapes et les possibilités de transport (si vous ne louez pas une voiture). Je vous conseille le site Rome2rio, qui permet de visualiser les possibilités de transport entre deux points géographiques et est généralement assez fiable.

5. Réserver votre/vos logement(s) (si vous le souhaitez)

Les pieds en éventails, Spicy Villa

Certains voyageurs préfèrent réserver leur chambre sur place. Personnellement je préfère m’y prendre à l’avance et éviter de me stresser et perdre du temps sur place. Cela me permet également de consulter à mon aise les reviews de voyageurs et de choisir le logement qui a le plus de chances de me plaire. Et cela ne m’empêche pas, une fois sur place, de modifier mes réservations si je le souhaite (en général, vous n’avez pas ou peu de frais pour une annulation 48 heures en avance, vérifiez les conditions).

Pour réserver mes logements, j’utilise en général le site Booking.com. L’avantage, c’est que vous avez souvent la possibilité d’annuler vos réservations jusqu’à 48h avant votre arrivée, ce qui permet de changer de plan si vous le souhaitez.

Pour une expérience plus authentique et humaine, vous pouvez aussi opter pour le couchsurfing ou Airbnb (je vous invite à lire à ce sujet mon article sur l’hébergement chez l’habitant). Là aussi, mieux vaut faire vos recherches à l’avance (pas trop longtemps à l’avance pour le couchsurfing mais pas la veille non plus : comptez environ 3 semaines avant l’arrivée) et prévoir un plan B au cas où vous ne trouvez rien ou si votre hôte vous laisse tomber en dernière minute (ce qui arrive malheureusement parfois).

6. Organiser vos déplacements sur place

Bon, ok, pas besoin de réserver votre tuk tuk à l’avance !

Il n’est pas toujours nécessaire d’organiser vos déplacements dans les moindres détails mais en général, il est utile d’au moins planifier un minimum votre trajet de l’aéroport (si vous arrivez en avion) à votre logement. Dans certaines villes, prendre le taxi vous coûtera beaucoup plus cher que d’emprunter les transports en commun. Cela vaut la peine de se renseigner. Il existe également des services de navettes privées que vous pouvez réserver à l’avance. Parfois, l’hôtel a son propre service de navettes : encore une fois, renseignez-vous !

Pour certaines destinations, il vous faudra louer une voiture sur place (c’est le cas par exemple de la Guadeloupe). Il est en général préférable de réserver votre véhicule à l’avance.

Si vous planifiez de grands trajets au cours de votre voyage, il peut être utile de réserver en avance un vol interne ou des billets de train (c’est ce que nous avons fait pour nous rendre en train de nuit de Bangkok à Chiang Mai).

7. Réserver quelques activités (optionnel)

Déjeuner sur les klongs de Bangkok
Pause snack lors d’une visite des klongs de Bangkok

Là encore tout dépend du style de voyageur que vous êtes, de votre budget et de vos attentes. Pour certaines activités, vous obtiendrez de meilleurs prix en réservant à l’avance ou éviterez les files (par exemple pour les visites de monuments célèbres).

Personnellement, j’aime dénicher sur internet des activités insolites avant de partir. C’est ainsi que nous avons visité les klongs de Bangkok dans une embarcation traditionnelle en compagnie d’un expat’ français, que nous avons participé à des food tours à Portland et Dublin ou que nous avons testé le coasteering au Pays de Galles. Vous y prendre à l’avance vous permet aussi de bien comparer les prix et d’éviter les pièges à touristes. Cependant, cela ne m’empêche pas d’opter pour une activité imprévue une fois sur place, si une opportunité se présente.

Pour réserver vos activités, vous pouvez par exemple utiliser Civitatis, ou encore Viator

Après tout ça, vous devriez être prêts à partir et profiter de votre séjour ! Bon voyage !

Continuez à préparer votre voyage

Autres articles à lire