en
En pratique

Payer en voyage : nos conseils pratiques

Lorsqu’on prévoit un roadtrip ou un voyage, on pense facilement à réserver des activités, des logements, à préparer l’itinéraire… mais on ne pense pas spécialement à la manière de régler les paiements une fois sur place. Et pourtant, payer en voyage est un point qu’il vaut mieux anticiper afin d’éviter les mauvaises surprises… On décolle et on fait avec vous le tour des différents moyens de régler vos dépenses !

Payer par carte

Ici, on accepte les cartes de crédit mais ce n’est pas le cas partout !

Si régler par carte en voyage est a priori plus facile et rassurant que de se promener avec de grosses sommes d’argent en liquide, il faut garder à l’esprit qu’il n’est pas toujours possible d’utiliser ce mode de paiement partout. On imagine difficilement sortir sa carte pour payer son pad thaï dans les rues de Bangkok. Si vous souhaitez payer par carte, voici les différentes options possibles.

La carte de débit

Retirer de l’argent sur place, c’est bien ! Sauf quand l’ATM est en panne…

Ici deux options s’offrent à vous : retirer directement dans la devise locale ou payer via un terminal Bancontact. Si vous comptez vous servir de votre carte de débit lors de votre voyage, sachez que des frais peuvent être prélevés par votre banque mais aussi par le propriétaire du distributeur de billets.

Si votre carte est parée du sigle Maestro® (cartes européennes uniquement), vous pourrez retirer de l’argent dans la zone euro et effectuer des paiements dans les magasins, stations service, restaurants et supermarchés partout dans le monde.

Avantages

  • (Pratiquement) tout le monde est en possession d’une carte de débit. Il ne faut donc pas la commander avant le voyage.
  • La carte de débit est une bonne roue de secours en cas de problème.

Inconvénients

  • Elle peut générer des frais plus ou moins importants.
  • Vous ne pouvez pas l’utiliser partout.

Nos conseils

  • Prévenez votre banque afin de faire débloquer votre carte dans les pays hors-Europe. N’oubliez pas les pays escales. (Si vous voulez vous payer un café pendant une longue escale de 8 heures, cela pourra s’avérer bien utile !)
  • Afin de limiter les frais de retrait, préférez retirer moins souvent mais de plus grosses sommes.

La carte de crédit

Bon, ok, cette photo n’a pas un rapport direct avec cet article mais, faute de mieux…

La carte de crédit est un moyen de paiement clé pour voyager. De la réservation de l’hôtel à la location de la voiture et en passant par les paiements au restaurant, c’est l’alliée du voyageur. On peut l’utiliser pour payer mais aussi pour retirer de l’argent. Cependant, les frais occasionnés par le retrait peuvent s’avérer plus importants que pour la carte de débit.

Avantages

  • Elle vous permet d’étaler vos dépenses. (Ex : ça fait toujours plaisir de pouvoir payer le craquage resto le mois suivant…)
  • Certaines cartes de crédit permettent de bénéficier d’une assurance annulation sur la réservation des vols.

Inconvénients

  • Il n’est pas toujours aisé de s’en procurer une. Les étudiants ou les indépendants peuvent éprouver des difficultés à l’obtenir.
  • Le coût annuel de la carte de crédit est parfois assez élevé.
  • Vous n’avez pas vraiment de visu sur les dépenses durant le voyage, ce qui peut parfois mener à de mauvaises surprises…

La carte de crédit prépayée

La carte de crédit à charger est intéressante pour le voyageur. Elle ressemble en tout point à la carte de crédit traditionnelle excepté qu’on peut la charger avec un montant bien précis. On ne peut donc pas descendre en négatif. Elle permet notamment de fixer un budget limite pour le voyage.

Nous avons testé la carte prépayée Veritas Mastercard lors d’un de nos voyages et nous avons été vraiment convaincus par celle-ci ! Très pratique, elle a été acceptée partout sans aucun problème.

Ses caractéristiques

  • Elle ne coûte pas cher (29,9€/an).
  • Vous pouvez recharger votre compte en ligne quand vous le désirez.
  • Vous pouvez la commander en ligne.
  • Elle est personnalisable.
  • Vous la recevez rapidement.
  • Visuellement, elle est similaire à n’importe carte de crédit. La carte Veritas est une des seules cartes prépayées qui soit en relief. Elles est donc acceptée même par les loueurs de voiture !
  • Il n’est pas nécessaire d’avoir un compte en banque (on peut la recharger par espèces).
  • Les plafonds sont beaucoup plus intéressants que ceux des cartes classiques.
  • En cas de perte ou de vol, il vous suffit de la bloquer en ligne sans devoir contacter l’agence pour faire opposition.

Avantages

  • Vous ne pouvez dépenser que ce que vous avez.
  • Vous avez un visu sur vos dépenses.
  • Elle permet de vous fixer un buget.
  • Elle est plus facile à obtenir qu’une carte de crédit.

Inconvénients

  • Attention, lorsque vous louez une voiture, la société de location bloque souvent une caution sur votre carte. Si votre solde n’est pas suffisant, cela peut poser problème. Et sachez que certains loueurs refusent systématiquement les cartes prépayées.

Payer en liquide

Oooh les jolies petites pièces islandaises !

Même si partir en voyage avec une carte semble indispensable, prévoir une somme d’argent en liquide s’avère tout aussi utile. Si vous vous rendez dans un pays en dehors de la zone euro, cela peut être pratique de commander au préalable un certain montant dans la devise du pays en question.

Avantages 

  • C’est toujours gai d’avoir en mains les billets du pays. Parfois on se retrouve même millionnaires pour quelques jours ! (Si vous échangez 70€ à Bali, vous vous retrouverez avec plus d’un million en poche).
  • L’argent liquide est accepté partout, même pour les très petits montants et dans les plus petites boutiques ou restaurants.

Inconvénients 

  • Si vous échangez l’argent sur place, cela peut parfois engendrer plus de frais. Soyez vigilants et faites attention aux arnaques à touristes…
  • Ce n’est pas toujours sécurisant de se promener avec des sommes importantes en liquide.

Conseils 

  • En général, il vaut mieux ne pas échanger à l’aéroport car les taux sont moins intéressants.
  • Sachez que dans certains pays, on accepte les paiements en euros et en dollars même si ceux-ci ne sont pas la devise officielle du pays. C’est le cas notamment de Zanzibar.

Billet transformé en oeuvre d’art. C’est pas nous !

On vous conseille également…

  • De prévoir une seconde carte de banque en cas de problème avec la première (vol ou carte défectueuse).
  • De toujours garder une petite somme de secours en euros ou en dollars « au cas où… » (pour prendre le taxi en fin de séjour par exemple.)
  • De diversifier vos moyens de paiement.
  • De vous renseigner auparavant sur le taux de change de la devise du pays. Vous pouvez consulter le site XE pour plus d’informations.

D’autres astuces pour vous faciliter la vie en voyage 

Pin

Autres articles à lire

Loading Disqus Comments ...
Loading Facebook Comments ...