Saveurs du monde

A grignoter et à boire en Afrique du Sud

Pour une fois, je reviens d’un voyage durant lequel je n’ai pas réellement eu l’occasion de m’immerger dans la cuisine locale comme j’en ai l’habitude. Hébergés bien souvent dans des lodges au beau milieu de la brousse, nous n’avions pas le choix du menu, généralement adapté pour satisfaire une clientèle internationale (ce qui ne l’empêchait pas d’être délicieux !). Malgré tout, nous avons pu goûter quelques produits phare de l’Afrique du Sud, principalement dans le domaine des boissons et des snacks. 

Apéro

Biltong

Beef Biltong, South Africa

Biltong de boeuf

Impossible d’évoquer l’Afrique du Sud sans parler de cette véritable institution locale : le biltong. Littéralement, on pourrait traduire le nom par « bandelette de croupe », sexy non ? 😀  Il s’agit en fait de viande séchée que l’on mâchonne en guise de snack. Cela ressemble peu au jerky que l’on trouve aux Etats-Unis mais n’essayez pas de dire à un Sud Africain que c’est la même chose ! Le biltong, c’est sérieux ! Et puis les ingrédients de base et le procédé de fabrication diffèrent.

En Afrique du Sud, vous trouvez du biltong partout : dans les magasins, stations essence… et même dans des boutiques spécialisées.  Le plus commun est préparé à base de viande de boeuf mais vous trouvez également du biltong d’autruche ou de springbok (une sorte d’antilope), voire même apparemment de requin (je n’en ai pas vu).

En pratique, la viande est marinée dans un vinaigre, épicée puis traditionnellement séchée à l’air libre. En magasin, vous trouvez du biltong épicé de différentes manières : nature (avec les épices de base : sel, coriandre, poivre noir et cassonade), piment, piri-piri, barbecue…

Le biltong est aussi disponible sous plusieurs formes : en petits morceaux, en sticks… Parfois, l’emballage indique même son degré de séchage, de « wet » à « dry ».

Vous l’aurez compris, le biltong c’est le snack idéal de l’apéro. C’est un peu comme notre saucisson quoi ! Mais on le trouve aussi régulièrement à la carte des restos dans des plats plus élaborés ou des salades.

Biltong and Gin Tonic, South Africa

Le biltong : idéal pour l’apéro !

Historiquement, si l’on en croit la version française de Wikipédia, le biltong aurait été créé au moment du « Grand Trek », cette grande migration lors de laquelle les Boers, des colons néerlandais installés au Cap, se sont déplacés vers l’intérieur des terres afin de conquérir un territoire et leur indépendance. Sur la version anglaise, on précise toutefois que les indigènes installés sur le territoire avant les colons avaient déjà inventé ce type de méthode de conservation.

Dans le même style, on trouve aussi des sortes de saucisses sèches appelée « droëwors ».

A noter : ramener du biltong dans vos valises n’est pas forcément une bonne idée. On pourrait vous le confisquer à la douane (toujours délicat de ramener de la viande d’un autre continent, je vous en parlais dans cet article).

Amarula et Mampoer

L’Amarula est une liqueur qui ressemble un peu au Baileys. Elle est fabriquée à base du fruit d’un arbre local : le marula. Ce fruit est extrêmement riche en vitamine C (il en contient environ 8 fois plus qu’une orange) et est également consommé par une foule d’animaux.

Marula tree, Umkumbe Safari Lodge, South Africa

Marula tree

Il sert aussi parfois de base à l’alcool sec local, appelé « mampoer ». Une coutume intéressante à noter : en Afrique du Sud, on boit un verre d’alcool sec un peu avant le repas pour ouvrir l’appétit et non en après le repas en digestif comme chez nous.

Apparemment, les locaux fabriquent aussi des tords-boyaux maison à base de marula, de manière illégale (l’alcool est tellement fort qu’il fait des ravages). C’est en tout cas ce que nous racontait l’un de nos guides.

Gin & Tonic

Traditional Government Transport, Umkumbe Safari Lodge, South Af

Pause G&T lors d’un safari !

Le Gin & Tonic n’est peut-être pas originaire d’Afrique du Sud mais c’est sans doute l’un des apéros les plus populaires dans le pays ! D’ailleurs, l’Afrique du Sud fait partie du top 10 des consommateurs de gin.

Pour la petite histoire, il semblerait qu’au XIXème siècle, on consommait le Gin Tonic car il s’agissait d’une des boissons les plus sûres au point de vue hygiène. Par ailleurs, on dit que la « quinine » contenue dans le tonic aide à lutter contre la malaria.

Si c’est vrai, ça fait juste une bonne excuse de plus pour en boire un verre lors de vos safaris du soir 😀

Lunch & dîner

Le vin

Dégustation de vins au domaine de Boschendal

Dégustation au domaine de Boschendal.

L’Afrique du Sud fait partie du top 10 des pays producteurs de vin. Pour la petite histoire, ce sont des colons Français au XVIIème siècle qui ont introduit la vigne en Afrique du Sud, dans la région du Cap. Cela fait du vignoble sud-africain le plus vieux du « Nouveau Monde ».

Une partie des caves du domaine de Boschendal

Les caves du domaine de Boschendal.

Aujourd’hui, les domaines viticoles sont devenus de véritables destinations touristiques. Il faut dire que la région est magnifique et que les producteurs proposent de nombreuses formules de dégustation, de repas, voire de picnic sur leur domaine dans un décor de rêve !

Pic-Nic au domaine de Boschendal

Vous avez dit « picnic » ?

Je ne suis pas une spécialiste du vin donc je ne m’attarderais pas trop sur le sujet mais je vous livre quand même une particularité intéressante : on trouve en Afrique du Sud un cépage unique, le Pinotage, issu d’un croisement entre le Pinot Noir et le Cinsault.

Pour des infos plus détaillées, je vous invite à consulter cette page de l’Institut français de la vigne et du vin.

Petit déj et goûter

Rooibos

Sans transition, passons à une boisson à laquelle vous ne pourrez échapper en Afrique du Sud, le rooibos ! On classe fréquemment le rooibos dans la catégorie des thés mais il s’agit en fait d’une infusion, réalisée à base de fins morceaux des feuilles d’un buisson rougeâtre de la famille des acacias que l’on fait fermenter.

Breakfast at Falaza Game Park, South Africa

Du rooibos au petit déj, le début d’une bonne journée 🙂

Le rooibos est cultivé uniquement en Afrique du Sud, dans les montagnes de Cederberg, au nord du Cap. On lui reconnaît de nombreuses vertus médicinales, notamment celle de calmer l’asthme ou les allergies et d’être un antioxydant.

Mais si on le consomme, c’est aussi pour son goût particulièrement agréable (en tout cas c’est mon avis !). Lors du voyage, nous avons eu l’occasion d’en boire à de multiples reprises : au petit-déjeuner, à l’heure du thé… et même de le tester en version froide, sous forme de thé glacé. Un délice !

Homemade Iced Rooibos Tea

Le rooibos en version thé glacé.

Par ailleurs, on trouve aussi en Afrique du Sud du « honeybush », une autre infusion que l’on prépare à base d’une plante apparentée au rooibos. Au goût, cela ressemble au rooibos mais en plus doux.

Beskuit

Beskuit, Rocktail Beach Camp

Free refill sur les beskuits au Rocktail Beach Camp !

Pour accompagner le rooibos, rien de tel qu’un « beskuit ». Ces biscuits très secs sont réalisés à base de pâte cuite une première fois, découpée, puis séchée longuement au four. Ils sont surtout bons trempé dans le thé ou le café 🙂

Avez-vous déjà voyagé en Afrique du Sud ? Quels produits y avez-vous goûtés ?

Cet article vous a mis en appétit ?

Découvrez d’autres facettes de l’Afrique du Sud au travers de nos autres articles :

 

Autres articles à lire

Loading Disqus Comments ...
Loading Facebook Comments ...