Carnets de voyage

Itinéraire de 5 jours à la découverte du Vercors

Alpage du Serpaton - Barrière est du Vercors - Vercors

Durant 4 nuits et 5 jours, partez à la découverte du Vercors : de ses lacs aux eaux turquoise, de ses monts et falaises, de ses villages dissimulés au coeur de la montagne et de ses alpages illuminés… laissez-vous surprendre par ce massif montagneux des Préalpes !

Cet article a été rédigé dans le cadre d’un blogtrip organisé par Inspiration Vercors. Nous restons cependant libres de notre opinion et du contenu de cet article.

En juillet dernier, j’ai eu l’opportunité de découvrir le Vercors, une région montagneuse que je ne connaissais absolument pas et qui m’a véritablement époustouflée (tant par la variété de ses paysages que par les nombreux succulents produits du terroir et l’incroyable diversité des activités que l’on peut y pratiquer, été comme hiver).

Durant 5 jours et 4 nuit, j’ai traversé ce massif de vallées en hauts plateaux, à la découverte de ce qui se cache au-dessus des monts. Ce que j’y ai trouvé ? Une étrange sensation de liberté, un horizon inatteignable mais aussi un style de vie que seuls les Vertacomicoriens (le nom donné aux habitants du Vercors) peuvent connaître !

Jour 1 : du lac de Monteynard-Avignonet à l’alpage du Serpaton

Le lac de Monteynard-Avignonet et la passerelle himalayenne du Drac

À moins d’une demi-heure en voiture de la gare de Grenoble (d’où nous avons débarqué), le lac de Monteynard-Avignonet, un lac artificiel alimentant une centrale hydroélectrique, est un véritable paradis des amoureux de sports nautiques (on peut y pratiquer la planche à voile, le kite surf…), mais aussi des pêcheurs et des randonneurs.

Après une randonnée de quelques kilomètres en bordure de ce lac aux eaux turquoise, nous arrivons à la passerelle himalayenne du Drac.

Passerelle Himalayenne du Drac - Lac de Monteynard-Avignonet - Vercors

La passerelle himalayenne du Drac – © Sophie Bernard Photography

Inaugurée en 2007, ce pont suspendu long de 220m (dont la hauteur varie entre 45m et 85m selon le débit de l’eau) intègre un vaste parcours de randonnée pédestre de 30 km et permet, avec la passerelle himalayenne de l’Ébron, de faire un tour complet du lac.

Lac de Monteynard-Avignonet - Vercors

Le lac de Monteynard-Avignonet – © Sophie Bernard Photography

Le petit village de Gresse-en-Vercors et l’alpage du Serpaton

Nous quittons la vallée pour rejoindre le petit village de Gresse-en-Vercors, situé à 1200m d’altitude. Ce petit village, niché entre la barrière est du Vercors et l’alpage du Serpaton, offre une vue imprenable sur le Mont Aiguille et le Balcon Est du Vercors.

Avant de nous rendre à l’auberge qui doit nous accueillir ce soir-là, nous décidons de découvrir l’alpage du Serpaton au soleil couchant, une vaste zone où, chaque été, environ 600 génisses viennent pâturer.

Alpage du Serpaton - Vercors

Vue du Mont de l’Aiguille depuis l’Alpage du Serpaton – © Sophie Bernard Photography

À flanc de montagne, nous apercevons un ensemble de machineries hétéroclites. Le guide nous explique alors qu’autrefois, l’alpage était dominé par l’élevage de moutons. Mais l’excès de pâturage associé à une quasi-absence de bois ayant provoqué de fortes érosions, l’élevage bovin laitier s’est imposé afin de restaurer les terrains abîmés.

Alpage du Serpaton - Système de poulies - Vercors

Système de poulies anciennes sur l’Alpage du Serpaton – © Sophie Bernard Photography

À la fin du 19e siècle, et pour convaincre les habitants du village de Gresse-en-Vercors d’accepter ce changement nécessaire, un ingénieux système de poulie a été mis en place afin de rendre plus aisé l’acheminement du lait récolté.

Alpage du Serpaton - Barrière est du Vercors - Vercors

La Barrière Est du Vercors depuis l’Alpage du Serpaton – © Sophie Bernard Photography

C’est à l’Auberge Buissonière de Gresse-en-Vercors que nous finissons par poser bagage. Ce soir là, nous dégusterons de délicieux plats cuisinés à base de produits locaux et bio. Au menu : rillettes de canard et de bœuf, truite issue d’un élevage local et bières de la région.

Auberge Buissonière de Gresse-en-Vercors - Plat

Crumble de truite locale avec ses tomates et courgettes bios – © Sophie Bernard Photography

Auberge Buissonière de Gresse-en-Vercors - Vue sur la barrière est du Vercors

Vue (de nuit) sur la Barrière Est du Vercors depuis la terrasse de l’Auberge Buissonière – © Sophie Bernard Photography

Avec le balcon est du Vercors comme arrière-plan, dont le panorama se présente comme une barrière dentelée, la soirée est vraiment belle et très agréable !

Jour 2 : randonnée et bivouac sur les hauts plateaux du Vercors

Au petit matin, nous quittons l’auberge qui nous a chaleureusement accueilli pour rejoindre nos guides de la poulânerie (Maxime et Alexandre) au foyer de ski de fond de Chichilianne « la Richardière ».

Accompagnés de leur mule « Souka », nous entamons une randonnée de deux jours et une nuit sur les hauts plateaux du Vercors.

Vue depuis le sommet du sentier du Pas de l'Aiguille - Vercors

Vue de la vallée depuis le sommet du Sentier du Pas de l’Aiguille (Chichilianne) – © Sophie Bernard Photography

Après avoir emprunté le Sentier du Pas de l’Aiguille et dégusté de savoureux produits locaux à la Bergerie des Chaumailloux, nous bivouaquons au refuge du Pré Peyret et profitons d’une magnifique nuit étoilée.

Le ciel la nuit - Voie Lactée - Ciel étoilé

Les étoiles et la Voie Lactée au refuge du Pré Peyret sur les hauts plateaux du Vercors – © Sophie Bernard Photography

Pour la toute première fois, je sors de ma zone de confort et je dors à la belle étoile. Pour la toute première fois, j’ai la chance d’observer la Voie lactée et les étoiles filantes. Cette nuit au sommet du Vercors restera à tout jamais gravée dans ma mémoire !

Jour 3 : sensations fortes et découvertes des saveurs locales

Le lendemain, après avoir rejoint la station du Col du Rousset, je découvre les sensations fortes associées à la trottinette de descente tout terrain (une trottinette munie de pneus à gros crampons). Pour les moins avertis, sachez que 4 pistes de difficultés diverses permettent de rallier la vallée à son rythme.

Col de Rousset - Trottinette de descente tout terrain - Vercors

Merci à Pauline de Madame Bougeotte pour la photo !

Je dois bien l’avouer, malgré ma super pose sur la photo, ce n’était pas vraiment fait pour moi et j’ai passé plus de temps à freiner qu’à vraiment en profiter 😀 !

Heureusement, passé l’effort… nous nous réconfortons au restaurant de l’Auberge Le Collet (situé à 900m d’altitude en plein cœur du Parc Naturel du Vercors) où des produits du terroir merveilleusement mis en valeur lors d’un repas 5 services nous sont servis.

Restaurant de Auberge Le Collet - Vercors

Pêche blanche, infusion à la menthe et vendanges de grains oubliés – © Sophie Bernard Photography

Après un passage à la ferme Bouclette et Compagnie spécialisée dans l’élevage de brebis et la production fromagère et laitière biologique, nous nous rendons au refuge de Gève (situé sur le site nordique d’Autrans) où après une agréable soirée-concert et un repas traditionnel, nous passerons la nuit tous ensemble dans un chalet-dortoir.

Chalet dortoir - Refuge de Gève - Vercors

Notre chalet-dortoir dans le magnifique domaine du refuge de Gève – © Sophie Bernard Photography

Poneys et chevaux - Refuge de Gève - Vercors

Si vous aimez les équidés, le refuge de Gève est fait pour vous ! – © Sophie Bernard Photography

Le cadre est superbe et pour les amoureux de nature, de chevaux et de poneys, c’est le paradis !

Jour 4 : Zecamp et de l’auberge Le Clariant

Zecamp, camp de base du biathlon

Zecamp, c’est le projet audacieux de plusieurs médaillés olympiques du biathlon français : Marie Dorin, Robin Duvillard et Loïs Habert. Nous rencontrons Loïs sur le chantier (toujours en construction) de ce camp de base du biathlon et de ce centre d’hébergement dédié aux amoureux du sport.

Zecamp - Vercors

Zecamp en cours de construction – © Sophie Bernard Photography

Zecamp - Loïs Habert - Vercors

Loïs Habert, médaillé olympique français de biathlon et co-fondateur de Zecamp – © Sophie Bernard Photography

Après une rapide visite des infrastructures (qui recevront, dès cet automne, des équipes sportives internationales et des athlètes de haut niveau), nous prenons le chemin qui doit nous mener au Clariant où nous avons prévu de déjeuner.

Zecamp - Vercors

Circuit de ski-roue et centre de tir associé à Zecamp – © Sophie Bernard Photography

Sur la route, nous longeons un circuit de ski-roue et un centre de tir pour le biathlon. Si vous vous demandez ce que font les biathlètes en été (avant cette journée, ça ne m’avait jamais traversé l’esprit) vous avez votre réponse !

L’auberge Le Clariant

Le soleil est à son zénith et au détour d’un immense terrain de golf, nous découvrons la magnifique auberge Le Clariant. Ce restaurant qui ambitionne de proposer ses propres hébergements, produit sa propre électricité (grâce à des panneaux solaires) et traite ses eaux usagées avant de les rejeter dans la nature.

Auberge Le Clariant - Vercors

Au détour d’un chemin, on découvre l’auberge Le Clariant – © Sophie Bernard Photography

Auberge Le Clariant - Vercors

Déjeuner avec vue 😀 – © Sophie Bernard Photography

À quelques pas de la, je découvre un hébergement insolite : un lodge autonome et passif construit dans un conteneur désaffecté (qu’il est possible de louer via Airbnb et de faire installer à l’endroit de notre choix). Je m’y vois déjà !

Logement insolite - Auberge Le Clariant - Vercors

Un logement insolite à réserver et déplacer qui donne envie 😮 ! – © Sophie Bernard Photography

La journée touche à sa fin lorsque nous prenons la direction du petit village de Pont-en-Royans. Sur la route qui borde les falaises, les paysages sont impressionnants. Cependant, rien n’est comparable à la vue qui nous attend !

Route vers Pont-en-Royans - Vercors - France

Sur la route qui doit nous mener à Pont-en-Royans – © Sophie Bernard Photography

Le village de Pont-en-Royans

Pont-en-Royans est un petit bourg médiéval pittoresque situé à l’entrée des Gorges de la Bourne. Son charme, il le doit principalement à ses maisons suspendues aux façades colorées qui surplombent la rivière où, en été, habitants et touristes se baignent.

Pont-en-Royans - Vercors - France

Les maisons suspendues aux façades colorées de Pont-en-Royans – © Sophie Bernard Photography

Pont-en-Royans - Vercors - France

On se baigne directement dans la rivière à Pont-en-Royans – © Sophie Bernard Photography

Après une rapide visite des ruelles environnantes (ainsi que de la maison suspendue de l’ancien Maire), nous nous installons dans le magnifique Hôtel du Musée de l’Eau où après une nouvelle « soirée-concert » à déguster de bons produits du terroir, nous profitons d’une chambre tout confort où nous passerons notre toute dernière nuit dans le Vercors.

Pont-en-Royans - Vercors - France

L’architecture en crépit clair typique de cette zone de la France – © Sophie Bernard Photography

Pont-en-Royans - Vercors - France

À Pont-en-Royans, on ne trouve que de petites ruelles – © Sophie Bernard Photography

Jour 5 : La Cabane Café et la Grotte de Choranche

La Grotte de Choranche

Au dernier jour de notre périple dans le Vercors, nous prenons la direction de la grotte de Choranche où une visite guidée de ce lieu d’exception nous attend.

Grotte de Choranche - Vercors - France

Au coeur de la Grotte de Choranche – © Sophie Bernard Photography

Nichée dans le cirque de Choranche, la grotte de Choranche est considérée comme l’une des plus belles de France ! Sa renommée tient notamment en la présence par milliers de stalactites fistuleuses (sortes de pailles de calcite très fines) sur ses voûtes, mais aussi à ses aménagements lumineux.

Grotte de Choranche - Vercors - France

Les célèbres stalactites fistuleuses de la Grotte de Choranche – © Sophie Bernard Photography

On peut également y observer des protées, des animaux cavernicoles (qui vivent en permanence dans l’obscurité). Pourtant aveugles, dépigmentés et mesurant au maximum 35 cm en taille adulte, ils sont considérés comme les plus grands prédateurs du monde souterrain !

Grotte de Choranche - des protées - Animaux cavernicoles - Vercors - France

Les protées, ces animaux cavernicoles et prédateurs du monde souterrain – © Sophie Bernard Photography

Le cabane café

Sur la route du retour, nous nous arrêtons au Cabane Café, un lieu insolite niché au cœur de la nature qui propose à l’achat comme à la dégustation toutes sortes de produits locaux et bios issus du Vercors.

Cabane Café - Choranche - Vercors - France

Au Cabane Café, on s’imagine un peu comme au Tibet ! © Sophie Bernard Photography

Après une visite du petit hameau regroupant des gîtes tout confort en bordure de falaise, nous nous attablons avec le propriétaire pour un pique-nique de produits bios et locaux. Du vin, du saucisson, du saumon, des terrines… je me régale !

Cabane Café - Choranche - Vercors - France

De bons produits bios et locaux issus du terroir – © Sophie Bernard Photography

Cabane Café - Choranche - Vercors - France

Ce dessert était un pure délice 😮 – © Sophie Bernard Photography

Après s’être promenés entre les cabanes et hamacs et s’être posés quelques instants sur un deck suspendu, il est déjà temps de reprendre la route. À Valence, le TGV qui doit nous ramener à Bruxelles nous attend et c’est avec grand regret que nous quittons cet endroit, aussi paisible que magique.

Cabane Café - Choranche - Vercors - France

On se pose quelques secondes sur un lit de paille à baldaquin pour admirer la vue – © Sophie Bernard Photography

> Découvrez plus de photos du Vercors sur le site internet de Sophie Bernard Photography <

Le Vercors : en pratique

Comment s’y rendre ?

Au départ de Bruxelles-Midi, voyagez de manière écologique avec le TGV ! 4h10 suffisent pour rallier Bruxelles à Lyon (il y a 21 trajets par jour, dès 07h et jusque 19h). Il vous reste enfin 1h30 de train à parcourir de Lyon à Grenoble.

Où loger et manger ?

À l’Auberge Buissonnière de Gresse-en-Vercors, un hôtel 3 étoiles tout confort avec un restaurant qui propose de bons produits bios et locaux à la carte.

Chambre - Auberge Buissonière - Gresse-en-Vercors

Notre chambre à deux lits de l’Auberge Buissonière – © Sophie Bernard Photography

À l’Auberge Le Collet, située entre 2 villages sur le territoire Vercors Drôme, et qui propose des chambres en plus de délicieux plats gastronomiques.

À l’Hôtel du Musée de l’Eau de Pont-en-Royans, un hôtel 3 étoiles où vous trouverez des chambres tout confort (et avec la climatisation) en plein cœur du village et pourrez manger au restaurant qui y est rattaché.

Hotel du musée de l'eau - Pont-en-Royans - Vercors - France

Ma chambre climatisée tout confort à l’Hôtel du Musée de l’Eau – © Sophie Bernard Photography

Au Cabane Café (Choranche) où vous pouvez pique-niquer des produits bios et locaux, mais aussi vous loger dans de magnifiques gîtes en bordure de falaises.

Au refuge de Gève, situé sur le site nordique d’Autrans, où vous pouvez loger en chalet-dortoir en plein cœur de la nature (ou camper et parquer votre camping-car) et déguster des plats traditionnels.

Massif du Vercors - France

Alors, tenté par le Vercors ? Laissez-nous vos impressions en commentaire !

Poursuivez le voyage à la montagne l’été

Pin

Autres articles à lire

Loading Disqus Comments ...
Loading Facebook Comments ...