Saveurs du monde

Madère : variations autour du fruit de la passion

Le fruit de la passion ou maracuja, vous le connaissez sans doute déjà. Je ne sais pas vous mais moi, je l’adore ! Son goût m’évoque immanquablement des paysages exotiques, le soleil, les cocktails… 🙂 Mais lors de mon récent voyage à Madère, j’ai découvert que ce fruit exotique n’avait pas fini de me surprendre…

Commençons par un bref rappel de botanique : le maracuja, c’est le fruit d’une plante grimpante de la famille des passiflores appelée « grenadille ». C’est à la fin du XVIème siècle que les missionnaires espagnols découvrent ce délicieux fruit exotique au Brésil. Il faisait déjà fureur auprès des populations indigènes.

Pour la petite histoire, la fleur est nommée « passiflore » en référence à… la passion du Christ.

  • Son cœur évoque la couronne d’épines
  • Les pétales représentent les apôtres
  • Les 5 étamines font référence aux cinq plaies du Christ
  • Le pistil symbolise les marteaux servant à enfoncer les clous sur la croix
Passiflora_caerulea_-_Ljubljana_Botanical_Garden_Slovenia_-_Petar_Milosevic

Passiflore. Photo : Petar Milošević, Creative Commons

Mouais… Servez-moi quelques verres de poncha-passion (le poncha, c’est le cocktail traditionnel de Madère) et je verrai peut-être le rapport.

La passion du fruit de la passion

Azulejos au Mercado dos Lavradores, Funchal

La culture de fruits joue un rôle important à Madère depuis longtemps comme en témoigne ce panneau d’azulejos dans le marché de Funchal.

Outre son fameux vin, l’île de Madère produit tout un tas de fruits exotiques, notamment des bananes qu’ils exportent largement. Sur ces terres fertiles au climat très doux toute l’année (entre 17 et 22°), on cultive aussi le fruit de la passion.

2 grandes variétés de fruits de la passion sont cultivées : le fruit de la passion « violet« , petit et très goûteux – c’est celui qu’on retrouve dans nos supermarchés – et le fruit de la passion « jaune« , plus gros et au goût plus doux et moins acidulé.

Fruits de la passion, Madère

Le petit fruit de la passion violet, celui qu’on trouve dans nos supermarchés.

Ces fruits se retrouvent régulièrement dans l’assiette ou dans le verre (comme pour le poncha-passion cité ci-dessus !). Un dessert excellent à base de fruit de la passion : le pudim de maracujá, sorte de flan.

Flan passion au Forte restaurant, Funchal

Pudim de maracujá

Les fruits de la passion déguisés

Mais le plus surprenant à Madère, ce sont ce que j’appelle les fruits de la passion déguisés. Il s’agit parfois de cousins du fruit de la passion. D’autres fois, il s’agit tout simplement d’autres fruits n’ayant en commun avec le maracuja que certaines caractéristiques. Dans tous les cas, c’est toujours une surprise pour le palais.

Quand le fruit de la passion rencontre…

… la banane

Curuba, Mercado dos Lavradores, Funchal

Le curuba, ça ressemble à une petite banane mais il suffit d’ouvrir le fruit pour se rendre compte que ça n’a rien à voir.

Ça donne le curuba ! Une sorte de petite banane à la peau duveteuse. Quand vous l’ouvrez, la chair est orange et de consistance gélatineuse. Le goût est très doux et m’a évoqué la groseille.

… l’ananas

Pegadas Saborosas ou maracuja ananas, Madère

Laissez-moi vous présenter le maracuja-ananas ! De la taille d’une grosse orange, sa chair a une couleur verdâtre zombiesque pas très sexy mais son goût est particulièrement doux et sucré.

… le citron

Maracuja vert, Madère

Ce n’est pas sa forme mais bien son goût qui évoque l’agrume ! Particulièrement acidulé, ce fruit de la passion vous donne un bon coup de peps le matin.

… la tomate

Tamarillo ou maracuja tomate, Madère

Last but not least, mon coup de coeur du voyage, le maracuja tomate ! Alors, bien que son nom et l’aspect de sa chair évoquent le maracuja, ce fruit n’a en fait rien à voir avec le fruit de la passion. C’est ce qu’on appelle une « tomate en arbre » ou « tamarillo ». Il faut le consommer bien mûr (quand il est vert, c’est toxique) et ne pas manger les feuilles (au cas où ça vous traverserait l’esprit :D).

Le marché de Funchal

Mercado dos Lavradores, Funchal

Pour goûter tous ces fruits, une adresse : le Mercado dos Lavradores (marché des agriculteurs) à Funchal. Dans la cour, vous trouverez des dizaines d’étals débordant de fruits exotiques. Plusieurs vendeurs vous proposeront de goûter leurs produits.

Mercado dos Lavradores, Funchal

Heures d’ouverture

Du lundi au jeudi de 8 à 19h00
Vendredi de 7h00 à 20h00
Samedi de 7h00 à 14h00

Mercado dos Lavradores, Funchal

Infos utiles

Attention, si vous achetez, soyez vigilant. Nous avons été victimes d’une petite arnaque : nous avions demandé un « fruit de la passion » de chaque sorte. La marchande les a rassemblés dans un sac de couleur noire avant de les peser. Le prix nous a surpris, c’était beaucoup plus cher que ce à quoi nous nous attendions. Cependant, les prix de vente de certains de ces fruits étant élevés, nous en avons conclu que c’était normal. Arrivés à l’hôtel, nous avons constaté notre erreur : nous avions reçus certains fruits en double, voire en triple !

Tamarillo ou maracuja tomate, Mercado dos Lavradores, Funchal

Veillez également à vous renseigner sur la manière de consommer les fruits que vous achetez. Certains fruits sont toxiques lorsqu’ils ne sont pas mûrs. C’est le cas de l’ananas-banane, aussi appelé monstrosa deliciosa ou faux philodendron. Normalement, lorsque le fruit est mûr, ses écailles se « soulèvent » et la chair prend une couleur jaune. N’ayant pas reçu de mode d’emploi, nous avons goûté la chair blanche, pas encore mûre. Comme nous ne trouvions pas ça bon, nous n’en avons consommé qu’une faible quantité. Heureusement ! Lorsqu’elle n’est pas mûre, la chair est toxique et provoque des irritations de la gorge. À éviter donc !

Monstrosa deliciosa ou ananas-banane, Mercado dos Lavradores, Fu

L’étrange ananas-banane

Comment ne pas manger l'ananas-banane, Madère

Comment NE PAS le consommer

Mercado dos Lavradores, Funchal

Il y a encore bien d’autres fruits exotiques à (re)découvrir à Madère mais on vous laisse la surprise pour votre voyage… 🙂

Ce voyage à Madère a été réalisé en partenariat avec l’Office du Tourisme du Portugal et l’Office du Tourisme de Madère. Nous gardons cependant toute notre liberté éditoriale sur le contenu des articles.

Pin

Autres articles à lire

Loading Disqus Comments ...
Loading Facebook Comments ...