Carnets de voyage

Escapade irlandaise à Howth

Cachée dans la banlieue de Dublin, la charmante petite ville côtière de Howth est encore ignorée par la plupart des touristes. Une ambiance de village, un petit port de pêche, des fish & chips à volonté, des jolies falaises en bord de mer, des pubs et restos sympas, un cimetière un peu creepy, des phoques qui viennent saluer les promeneurs… on trouve tout ça, et bien plus, à Howth. Bref, tout ce que j’attends d’une petite escapade en Irlande !

Craic*

Bench on the pier, Howth

Un stage photo pour Karl à Dublin avec Pete de Hecktic Travels et Brendan Van Son (cadeau d’anniversaire de ma part, avouez que je suis la meilleure copine du monde :-D) = l’excuse idéale pour passer une petite semaine dans un de mes pays préférés, l’Irlande.

Pour une fois, l’idée n’était pas de parcourir l’île en long et en large mais plutôt de trouver un point de chute quelque part à Dublin d’où je pourrai flâner à mon gré pendant que Monsieur capturerait la ville à grand renfort de filtres et d’objectifs. J’aspirais au calme et à une bonne dose de craic*. J’avais déjà vu Dublin (2 fois) mais j’avais envie d’y retourner pour explorer des coins ignorés lors de mes précédents voyages. J’avais aussi envie de découvrir de nouveaux endroits et, surtout, j’avais envie de grand air. J’ai trouvé mon bonheur sur Airbnb sous la forme d’une charmante petite maison de Howth appartenant à une certaine Winnie qui s’est révélée une des meilleures hôtes Airbnb que l’on aie jamais eu.

Si vous ne savez pas ce qu’est Airbnb, lisez mon article.

* non, je ne suis pas une junkie ! « Craic » – prononcez « cwak » – est un mot typiquement irlandais difficilement traduisible qui fait référence au fun et au plaisir des bons moments. « Having craic » signifie « passer un bon moment ». Mmmm tout bien réfléchi, c’est peut-être bien une drogue…

L’Irlande de carte postale à 15 km de Dublin

Dangerous cliffs, Howth

Howth est située à 15 km du centre de Dublin et est desservie par le DART (ou Dublin Area Rapid Transit), un train qui relie la banlieue de Dublin au centre-ville.

If it swims we have it, Howth

En sortant du train, on se retrouve en bord de mer, dans un petit port de pêche. Le matin, les pêcheurs y déchargent leurs filets sous l’oeil gourmands de quelques phoques… Plus loin, un petit parc convoité par les familles les week-ends ensoleillés borde le port de plaisance où se dresse une forêt de mats. Un joli phare se détache au bout de la jetée. A l’horizon, une petite île (Ireland’s Eye), devenue réserve naturelle, que l’on peut visiter. Si l’on continue à longer la mer, on atteint un sentier côtier au bord des falaises qui constitue une charmante balade.

Howth harbor at night

Des restaurants, pubs et fish & chips s’étalent le long de la petite route principale. Un peu plus loin, la route monte vers l’église et les maisons colorées des habitants.

Fish and chips, Howth

A Howth on respire et on profite de la vue et de l’ambiance. Les gens sont souriants – le boucher nous fait même signe quand on passe devant sa vitrine – c’est toute l’Irlande que j’aime. Et pourtant, pour beaucoup de gens, Dublin, ce n’est pas vraiment l’Irlande !

Howth park

Se ressourcer

Howth coastal path

Pendant la semaine passée sur place, j’ai pris de temps en temps le DART avec les navetteurs en route pour le boulot, pour passer quelques heures à Dublin.

Le reste du temps, je me suis promenée, j’ai profité de l’ambiance, rédigé pour mon blog… et aussi profité d’une petite excursion dans la somptueuse réserve naturelle Wicklow Mountains, un autre endroit dont j’ignorais l’existence et où il faudra absolument que je retourne un jour.

Finalement, l’Irlande, c’est toujours la destination où qui m’appelle quand j’ai besoin de me ressourcer et je ne connais pas encore de meilleure thérapie !

Sur la route vers l’aéroport pour le retour, le taximen nous a interrogé sur notre séjour irlandais « Which parts of Ireland have you visited? ». « Only Dublin » avons-nous répondu. « What a shame! » (« Quel dommage ! ») nous a-t-il répondu. Je n’étais pas d’accord mais ai préféré ne pas le contredire.

En pratique

Hooked on Howth

Chouette aperçu de ce qu’on peut faire à Howth, à découvrir sur le site de Visit Dublin.

Howth est située à 16 km de l’aéroport de Dublin. Le plus simple pour rejoindre Howth depuis l’aéroport est de prendre le taxi (comptez environ 25 €) ou d’avoir une super hôte Airbnb qui vient vous chercher à l’aéroport, même si vous êtes en retard. 😀

Depuis Dublin, vous pouvez prendre le DART aux gares Connolly, Tara ou Pearse. Le trajet pour Howth prend environ 20 minutes, il y a des trains toute la journée toutes les 15 minutes. Attention, le DART ne circule plus à partir d’une certaine heure (le dernier train pour Howth est aux alentours de 22h). Si vous comptez rentrer plus tard, il faudra prendre un bus 31 à Talbot Street près d’O’Connell Street (il prend plus longtemps car il y a beaucoup d’arrêt entre Dublin et Howth) ou un taxi.

Côté resto/pub/fish & chips, on a particulièrement aimé :

Quesadillas, Howth

  • The Dog House Blues Tea Room : juste à côté de la gare, une déco super sympa et une ambiance très très chouette. Goûtez leurs pizzas et leurs spicy chicken quesadilla, à tomber !
  • The Bloody Stream : un pub irlandais comme on les aime avec un feu ouvert, de la musique live tous les week-ends. Situé juste en dessous de la gare. 🙂
  • Beshoffs Bros : pour un fish & chips bon et pas cher à déguster sur la digue
  • Le week-end, ne manquez pas le Howth Market où vous trouverez notamment des produits bios et locaux et de délicieux cupcakes !

Cupcakes on a market in Howth

Autres articles à lire

Loading Disqus Comments ...
Loading Facebook Comments ...