en
Carnets de voyage

Citytrip breton à Rennes

Lever le nez pour admirer les maisons à pans de bois, paresser dans le parc du Thabor, faire la chasse au street-art, pédaler le long de la Vilaine et s’offrir un festin de spécialités bretonnes au marché des Lices… La vie est douce à Rennes !

Mi-avril, le Salon des Blogueurs de Voyage nous a fourni l’excuse idéale pour nous rendre une nouvelle fois en Bretagne après un (trop) bref passage dans la région lors de notre roadtrip en Haute-Bretagne en septembre dernier. Si le salon se déroulait à Saint-Malo, c’est à Rennes que nous avons décidé de prendre nos quartiers au début et à la fin de notre séjour ! Sa situation centrale, la possibilité d’y loger à petit prix (ou même de squatter chez des amis 😀 Coucou Gwen, Victor et Capucine !), la certitude de bien y manger et de ne pas s’y ennuyer ont suffi à nous convaincre.

Et comme si ça ne suffisait pas, j’ai eu l’opportunité de participer à une visite gourmande de la ville organisée par l’Office du Tourisme à l’attention de quelques blogueurs participant au salon.

Bref, Rennes, je commence petit à petit à la connaître. Et plus je la découvre, plus je m’y sens bien !

Jolies maisons à pans de bois

Au niveau architectural, d’abord, Rennes ne manque pas de charme : une petite balade dans le centre historique suffira à vous en convaincre. Les maisons à pans de bois, qui font bien souvent fi de la notion d’angle droit (pourquoi s’élever tout droit quand on peut s’appuyer sur son voisin ?), sont encore nombreuses (on en compte 286 !). Jadis, il y en avait beaucoup plus mais elles sont partie en fumée dans un grand incendie qui a dévasté près 40% de la ville en 6 jours en 1720.

Ces constructions pleines de caractère cohabitent avec les anciens remparts (dont certains datent de l’époque romaine), des édifices du XVIIIème (bien moins excentriques !), de jolis immeubles Art-Déco (comme la piscine Saint-Georges) et des bâtiments ultra-modernes. Curieusement, ce méli-mélo d’époques, qui pourrait paraître chaotique, fonctionne bien. Jugez-en plutôt…

La cathédrale Saint-Pierre de Rennes

La piscine de Rennes, un bel édifice Art Déco ! N’hésitez pas à aller jeter un coup d’oeil à l’intérieur !

L’opéra de Rennes sur la place de la Mairie

Le Palais du Commerce, édifié au XXème siècle.

La tour « Les Horizons » date des années 70.

Ville verte

Un autre aspect de Rennes que j’aime beaucoup, c’est son côté « vert ». Elle a d’ailleurs été la première ville du monde à se doter d’un système informatisé de vélo en libre service ! Je n’ai pas eu l’occasion de tester la location de vélo cette fois mais j’aimerais bien le faire à une prochaine occasion pour explorer les voies cyclables qui longent les cours d’eau (Rennes est située à la confluence de l’Ille et de la Vilaine).

Si vous préférez vous balader à pied, je vous recommande chaleureusement d’aller flâner dans le Parc du Thabor. Considéré comme l’un des plus beaux jardins de France, il mesure pas moins de 10 hectares. On y retrouve un jardin à la française, une cascade, une volière, une roseraie… En pleine période de floraison, c’est magnifique ! Juste pour profiter du calme, observer les passants, écouter les musiciens qui improvisent une jam sur l’herbe, s’installer sur un banc et profiter des rayons du soleil…

Juste à côté du parc du Thabor…

Rennes, la gourmande

C’est le samedi matin que Rennes révèle sans complexe sa nature gourmande. Le marché des Lices, 2ème plus grand marché de France, devient alors l’épicentre de l’activité ! Produits fermiers, biscuits et pâtisseries, huîtres, poissons et fruits de mer, fromages, pains, fruits et légumes, galettes… Avec près de 300 producteurs ou commerçants présents, il y a du choix !

La tradition ? Déguster sur le pouce une galette saucisse.

Au détour d’une allée, vous tomberez peut-être sur Tony de BioZH et ses casiers de bières bretonnes artisanales ! J’ai eu la chance de participer à un atelier de zythologie (dégustation de bière) avec ce passionné de micro-brasserie et de déguster un panel de délicieuses bières bretonnes (mention spéciale à l’Ombre Bleue brassée dans le pays de Brocéliande et à la Piwo Grodziskie, bière blanche fumée au goût très surprenant).

Si vous n’êtes pas à Rennes un samedi, pas de panique ! Vous ne mourrez certainement pas de faim (bon, si c’est un lundi, sachez tout de même que de nombreuses enseignes seront fermées !). Pour retrouver une ambiance « marché », rendez-vous aux Halles Centrales qui abritent environ 20 enseignes. On y retrouve notamment les beurres aromatisés et les fromages de Jean-Yves Bordier.

Pour le dessert, rendez-vous chez le chocolatier Durand (5, Quai Chateaubriand) et choisissez parmi ses 32 chocolats numérotés ! Chacun est un mélange de saveurs unique produit à base d’ingrédients frais : citron, basilic, fève tonka, safran, menthe fraîche, miel de sarrasin… Cela m’a évoqué les chocolats de notre Pierre Marcolini national.

Ou, si vous n’avez pas froid aux yeux, goûtez à la reproduction du gâteau d’Hélène Jégadot (célèbre empoisonneuse du XiXème siècle), garanti sans arsenic !

Plus de bonnes adresses gourmandes


Parmi toutes les adresses testées à Rennes, voici celles que nous avons préférées (l’ordre est aléatoire) !

Pour des galettes

À la crêperie Saint-Georges, toutes les galettes s’appellent « Georges ». Clooney, Brassens, Moustaki, Sand, Simenon, V… En tout, plus de 33 compositions inspirées par des personnalités. Au rayon desserts, les fraises tagada et les kinder surprises peuvent faire partie des ingrédients. Le tout dans un cadre « lounge » assez chic.

Dans une autre ambiance, on a beaucoup aimé la Harpe Noire (place du Champ-Jacquet). Installée dans une jolie maison à colombage, cette crêperie privilégie des ingrédients locaux issus de fermes situées dans les environs (d’ailleurs, vous avez tout le détail sur le menu).

Cuisine du marché

L’Atelier des Gourmets revisite le moelleux au chocolat en l’accompagnant d’une glace au poivre !

L’Atelier des Gourmets est un restaurant bistrot qui offre un excellent rapport qualité-prix (menu midi 2 services à 13 €)! Les produits de saison sont travaillés avec goût et originalité et la carte change tous les jours.

Dans le même esprit, son voisin le Café Breton se défend pas mal non plus ! Nous gardons un très bon souvenir d’un lunch ensoleillé sur leur terrasse.

Pour un pique-nique qui claque ou un brunch

Si je vous dis, cheesecake Oreo, carrot cake monstrueux ou macha frappé, ça vous parle ? Le Café Albertine serait sans doute ma cantine si j’habitais à Rennes. Outre des desserts vraiment trop tentants, on y sert d’excellents sandwiches et salades.

Pour un verre tranquille, loin du centre

Sans l’apéro voyageur organisé par les Passeurs d’Aventure, nous serions probablement passés à côté du Panama, un petit bistrot atypique situé en dehors du centre de Rennes ! Bar militant mais aussi familial, associatif ou culturel, le Panama est à ranger dans la catégorie des inclassables. On y boit un cidre tranquille dans le jardin… En été, on y fait des barbecues. On y croise des gens du quartier, des artistes… et parfois, des voyageurs, comme nous ! J’ai trouvé cet interview du propriétaire sur le web, elle résume bien l’esprit de ce bistrot.

En pratique

Y aller

Grâce à la nouvelle ligne TGV, on pourra très bientôt (en juillet normalement) relier Rennes depuis Paris en 1h25. Sinon, Blablacar fonctionne très bien (on a trouvé des trajets à 50 € p.p depuis Liège). Bon à savoir : il y a un parking de délestage à côté du terminus du métro « La Poterie ». Le ticket de métro pour une heure coûte 1,50 €.

Y dormir

Si vous avez un peu de budget, on vous recommande chaleureusement le Magic Hall. Original (il y a même un studio de musique dans l’hôtel), super bien situé, avec un petit dej au top !

Pour ce voyage, on a préféré réserver un studio sur Airbnb (si vous n’avez encore jamais réservé sur Airbnb, cliquez ici pour profiter d’une réduction sur votre première réservation).

D’autres idées d’activité

Outre les activités citées dans cet article, Rennes est une ville qui bouge et il y a tout le temps des événements culturels qui s’y passent (on a raté de peu le festival des arts de la parole Mythos). Nhésitez pas à jeter un oeil sur l’agenda de l’office du tourisme.

Des visites guidées sont également organisées, dont une dédiée au street art.

Une partie de ce voyage a été réalisé avec le soutien du Comité Régional de Tourisme de Bretagne et de l’Office du Tourisme de Rennes dans le cadre du Salon des Blogueurs de Voyage 2017. Nous gardons cependant toute liberté sur le contenu éditorial !

Poursuivez le voyage en Haute-Bretagne

Pin

Autres articles à lire

Loading Disqus Comments ...
Loading Facebook Comments ...