Carnets de voyage

Citytrip : 48 heures à Lille

Vous prévoyez un citytrip à Lille et vous cherchez des idées pour finaliser votre programme ? Suivez le guide !

[À l’occasion de ce voyage organisé à titre personnel, nous avons pu bénéficier d’un city-pass métropole européenne de Lille, mis à disposition par Lille Tourisme. Nous avons cependant pu choisir librement notre programme et nous avons sélectionné les adresses présentées ci-dessous en toute indépendance.]

Lille, quand on vit en Belgique, c’est la porte à côté : une demi-heure de TGV à peine depuis Bruxelles. Et même si nous partageons avec nos amis Ch’ti un certain nombre de références (les fricadelles, les chicons, les croquettes de crevette…), le dépaysement est suffisant pour que l’escapade mérite le titre de « voyage ».

Récemment, je me suis offert un petit week-end improvisé à Lille. Moi qui pensais avoir plus ou moins fait le tour de ce qu’elle avait à offrir, j’ai bien dû reconnaître que je n’en avais rien vu ! Et j’ai constaté avec plaisir l’éclosion d’une multitude de bonnes adresses gourmandes.

Dans les rues de Lille au petit matin…

Je vous propose ici un petit récapitulatif de mes endroits préférés à et autour de Lille. Il est bien entendu loin d’être exhaustif et c’est une sélection tout à fait subjective. 🙂

En arrivant de Lille Europe

Il n’y pas que des vieilles façades à Lille !

Le vieux Lille

Si vous en avez la possibilité, je vous recommande de vous rendre à Lille en train. La gare Lille Europe (tout comme sa voisine, la gare de Lille-Flandre) se trouve à deux pas du centre historique, de ses ruelles pavées et de ses charmantes façades colorées, de ses hôtels particuliers et de ses édifices imposants.

Se promener à Lille, le nez en l’air, pour profiter des belles façades !

Flâner sans but dans les rues du vieux Lille, le nez en l’air, c’est sans aucun doute la première chose à faire quand on arrive pour la première fois dans la ville du nord ! Du côté de la cathédrale Notre-Dame de la Treille, ne manquez pas la charmante et pittoresque place aux Oignons que j’aime beaucoup (à proximité directe de deux adresses que je vous livre ci-dessous).

La charmante petite Place aux Oignons…

La Paroisse Saint-Maurice

Du côté de l’hôtel de Ville, le fameux beffroi s’élève vers le ciel.

Je ne me lasse pas de ces façades !

Envie d’une petite visite culturelle ? Poussez la porte du musée de l’Hospice Comtesse : cet ancien hôpital accueille aujourd’hui des tableaux, tapisseries et meubles anciens qui évoquent l’intérieur d’une maison religieuse flamande du 17ème siècle.

Si vous aimez bouquiner, je vous recommande de faire un tour dans la cour de la Vieille Bourse (qui vaut déjà la peine d’être vue, rien que pour sa très belle architecture) : du mardi au dimanche, de 13 à 19h, elle se transforme en marché du livre d’occasion. On y trouve également des affiches vintage, avis aux amateurs !

Le marché aux livres de la Vieille Bourse

« Bon, je choisis quel livre pour lire dans le train ? »

À Roubaix : le musée de la Piscine

La fabuleuse Piscine de Roubaix.

Si des amis Lillois vous proposent d’aller passer un après-midi à la piscine, vérifiez s’il est vraiment nécessaire de vous munir de votre maillot. Car La Piscine, c’est aussi le second nom du Musée d’art et d’industrie André Diligent, logé depuis 2001 sur le site d’une ancienne piscine Art Déco à Roubaix (accessible en métro depuis le centre de Lille).

Un musée vraiment pas comme les autres : ici, ce ne sont pas tant les oeuvres qui attirent tous les regards que le bâtiment en lui-même. Je suis restée plusieurs minutes en admiration dans la salle de l’ancien bassin, avec sa magnifique verrière, ses vitraux, son élégant portique et son bassin… J’en aurais presqu’oublié de visiter le musée.

En fin de journée, la lumière est vraiment magique !

Au niveau des collections, le musée présente des collections d’arts appliqués et Beaux-Arts des XIXème et XXème siècles. Je vous recommande de prendre l’audioguide (gratuit hors période d’expo temporaire) : je ne l’ai pas pris et j’ai eu un peu de mal à me plonger (sans jeu de mot) dans la visite.

À Croix, la Villa Cavrois

L’impressionnante Villa Cavrois

Autre monument accessible facilement via les transports en commun : la magnifique Villa Cavrois, une splendide construction des années 30, récemment restaurée. Née de l’esprit génial de l’architecte moderniste Robert Mallet-Stevens, ce « château moderne » est l’une de ses réalisations majeures. Il en a minutieusement défini chaque détail, jusqu’à l’ameublement intérieur et l’aménagement du jardin.

Dans le parc, le plan d’eau était gelé…

Laissée à l’abandon, la Villa a finalement fait l’objet d’un titanesque projet de restauration et est ouverte au public depuis 2015. Je ne suis pas une spécialiste de l’architecture mais j’ai adoré cette visite qui vous propulse dans les années folles et dans l’esprit de Mallet-Stevens. Je vous la recommande !

Robert Mallet-Stevens s’est attardé à chaque détail jusqu’aux horloges !

Carnet d’adresses à Lille

En me baladant dans Lille, il m’a semblé qu’une effervescence s’était emparée de la ville du nord. Une foule de charmants cafés, restaurants et boutiques ont ouvert leurs portes. Voici quelques coups de cœur, parmi ces nouvelles adresses et d’autres qui sont là depuis longtemps.

Estaminet Au Vieux de la Vieille

2-4 rue des Vieux Murs

La façade de l’estaminet « Au Vieux de la Vieille » dans le vieux Lille

Juste à côté de la Place aux Oignons dont je vous parlais plus tôt, voici l’endroit idéal pour déguster la cuisine régionale de Lille dans un décor typique avec des cadres, des bibelots, de la vaisselle en porcelaine… J’ai goûté le fameux Welsh au Maroilles (tranche de pain et de jambon arrosée de bière et couverte de Maroilles gratiné au four). Je vous recommande aussi la goyère au Carré du Vinage (tarte au fromage).

Goyère au Carré du Vinage, un délice !

Attention, si vous voulez y aller, pensez à réserver ! L’adresse est prisée 🙂

Menu et infos sur le site de l’Estaminet Au Vieux de la Vieille

Merci à la blogueuse lilloise Mali’ d’Un pied dans les Nuages pour cette découverte.

Bloempot, Cantine flamande

22, rue des Bouchers

Le superbe cadre du Bloempot

Vous avez envie de vous offrir un tout bon resto et de découvrir toute la richesse du terroir flamand ? Ne manquez pas le Bloempot ! Niché dans une ancienne menuiserie, ce resto est le projet du chef Florent Ladeyn que vous avez peut-être vu dans Top Chef.

Au menu, c’est la surprise ! Le contenu de l’assiette varie constamment (pour le service du soir, qui n’est disponible qu’en formule, on vous demandera tout de même de préciser vos allergies et préférences. Notez qu’il n’y a aucun souci si vous êtes végétarien(-ne) ou même vegan). Les produits, par contre, sont issus de l’agriculture biologique, bio dynamique ou sauvage.

Le chef nous a concocté un menu végétarien !

Vu le succès de l’établissement, il faut s’y prendre tôt pour réserver une table. Mais l’équipe garde toujours un certain nombre de couverts pour les gourmands de passage. La règle c’est : premier arrivé, premier servi. N’hésitez donc pas à aller faire la file une demi-heure avant l’ouverture. Cela en vaut la peine !

On dirait presque du poisson mais c’est un chicon braisé !

Plus d’infos et réservations sur le site de Bloempot

L’impertinente

9, Boulevard Papin

Le dimanche après-midi, il y a du monde à L’Impertinente !

Si vous êtes incapable de résister à une jolie part de gâteau, passez votre chemin, au risque de succomber aux multiples tentations de l’Impertinente ! À deux pas du fameux beffroi de l’Hôtel de Ville, ce joli salon de thé attire des foules de gourmands.

Difficile de ne pas craquer !

J’ai cédé au « Lady Marmelade », un dessert imaginé par Alex et Marine, les sympathiques maîtres des lieux. Cerise sur le gâteau (jeu de mot facile), tout est fait maison avec de bons produits et les boissons sont éthiques et locales.

Plus de place à l’intérieur ? Qu’à cela ne tienne, on mange en terrasse !

Heures d’ouverture etc. sur la page Facebook de l’Impertinente.

Le Waf

57, rue de la Barre

La façade du Waf attire souvent les regards des curieux !

On connaissait les bars à chats mais pas encore le café à chiens ! C’est chose faite maintenant ! Ophélie nous a ouvert les portes de son petit paradis canin. Dans ce salon de thé et café en self-service (boissons chaudes à volonté pour 5 € d’entrée, petits gâteaux dispo en supplément), on fait le plein de calins avec nos amis à 4 pattes. Parmi eux, il y a les « permanents » du Waf et les candidats à l’adoption (le Waf collabore avec un refuge).

Souriez, vous êtes surveillé(e) !

Un conseil, réservez une table avant de passer. L’endroit est prisé, surtout le week-end !

Séance câlins au Waf !

Le site web du Waf

Wally’s Coffee

19, Place Philippe Lebon (attention, déménagement imminent rue du Molinel)

Le fameux Freakshake !

Ce coffee-shop de Lille fait le buzz sur les réseaux sociaux avec sa spécialité scandaleusement gourmande : le Freakshake, une sorte de milk-shake surmonté d’une part de gâteau.

Karl a testé : c’est bon mais (très/trop ?) costaud ! Ne planifiez rien après car vous risquez d’être pris d’une profonde léthargie 😉

Page Facebook de Wally’s Coffee

Tamper Espresso Bar

10, rue des Vieux Murs

Petit dej tout en douceur au Tamper Lunch & Brunch

L’adresse idéale pour un petit-déjeuner ou un brunch gourmand avec un bon café ! Ou plutôt les adresses puisqu’il y a deux enseignes Tamper à Lille :

  • le Tamper Espresso Bar situé rue des Vieux Murs
  • le Tamper lunch & brunch rue Saint-André

Au menu, plein de petits-dej’ plus appétissants les uns que les autres : pancakes, yaourt granola, pain œuf-avocats… Le tout dans un cadre très instagrammable 😉

Page Facebook Tamper Espresso Bar
Page Facebook Tamper lunch & brunch

Be Yourself

2 Square Morisson

Un très bon bagel et un smoothie : parfait pour un repas sur le pouce entre deux visites !

Dans cette cantine gourmande en self-service, on déguste de délicieux bagels, des salades à composer soi-même, des pâtes, de bons gâteaux, des smoothies… Bref : il y a de quoi se sustenter et se faire plaisir !

Avantage : c’est ouvert toute la journée 7 jours/7 et même en soirée le week-end.

Le site web de Be Yourself 

Le marché de Wazemme

Karl pose avec les gaufres fourrées, spécialité du Nord

Si vous êtes à Lille un mardi, un jeudi ou un dimanche, entre 7h et 14h, n’hésitez pas à aller faire un tour au marché de Wazemme. Pas mal pour manger sur le pouce, acheter des produits locaux ou déguster une gaufre fourrée !

Plus d’infos sur le marché de Wazemme sur le site de Lille tourism

Bon plan : le city pass métropole européenne de Lille

Lors de mon séjour, j’ai pu tester le city pass métropole européenne de Lille. Il s’agit d’un pass de 24, 48 ou 72 heures qui vous donne accès à 28 sites touristiques de la métropole lilloise et aux transports en commun. Si vous comptez visiter plusieurs sites, cela peut être intéressant ! Pour en profiter un maximum, je vous recommande cependant de l’utiliser en semaine car pas mal de musées et d’attractions n’ouvrent que l’après-midi le week-end.

Plus d’infos et réservation sur le site de Lille Tourism

Et on dort où ?

Street-art dans les rues de Lille

Lors de ma dernière escapade à Lille, j’ai pu squatter la chambre d’hôtel où était logé Karl (il participait à un séminaire) donc je n’ai pas eu besoin de chercher un hébergement. 🙂

Si vous n’avez pas cette opportunité, vous trouverez des chambres d’hôtel à Lille à partir de 60 € la nuit sur Booking.

Envie d’un hébergement plus insolite ? Vous êtes motorisé(e) ? On vous recommande chaleureusement Deûle Insolite. Vous pourrez y dormir dans un bus londonien, une caravane Airstream ou encore un container maritime aménagé.

Le container maritime aménagé où nous avions logé à Deûle Insolite

Cet article a été rédigé suite à un séjour organisé par nos soins à Lille. Merci à Lille Tourism de nous avoir permis de tester la formule City Pass. Nous gardons toute liberté éditoriale sur le contenu de l’article.

Autres articles à lire

Loading Disqus Comments ...
Loading Facebook Comments ...