en
Activités

La balade corsaire : activité gourmande et insolite en Bretagne

Épicuriens, amoureux de la Bretagne, matelots en herbe et amateurs d’expériences insolites, il est temps de faire vos valises pour Cancale ! Nous avons déniché pour vous une activité inoubliable dont vous nous direz des nouvelles. Préparez-vous à embarquer pour une balade corsaire gourmande et épicée… 

En voyage, on vit un tas de bons moments. Et puis, parfois, il y a ces expériences exceptionnelles, ces instants de grâce dont vous savez qu’ils resteront gravés pour longtemps dans votre mémoire. Lorsqu’ils se produisent, je me dis : « Quelle chance incroyable d’être ici ! » Je me sens privilégiée, emplie de gratitude et je n’ai qu’une seule envie : partager un maximum l’information pour faire vivre cette expérience à d’autres personnes. C’est sans doute la raison pour laquelle j’écris ce blog !

Aujourd’hui, j’ai envie de vous raconter l’histoire de Jérôme et d’Emmanuel. Deux gars fantastiques. Je n’ai passé que quelques heures en leur compagnie mais je crois bien que je n’oublierai pas leur visage de si tôt. J’ai envie de vous parler d’Ausquémé, un voilier traditionnel breton en bois, né en 1942, reconverti en… restaurant insolite sur mer. J’ai envie de vous transmettre un peu de la magie des épices d’Olivier Roellinger, des poudres qui ont le pouvoir de transmettre des histoires à vos papilles.

Alors voilà, je commence…

Balade gastronomique dans la baie de Cancale

La plage de Port-Mer au matin…

Un vendredi de septembre, nous avons rendez-vous à la plage de Port-Mer pour « une balade gastronomique en bateau ». De tout le programme que nous a concocté le Comité Régional Tourisme (CRT) de Bretagne (retrouvez le compte-rendu de ce roadtrip breton ici), c’est sans doute l’activité que j’attends avec la plus grande impatience. Embarquer sur un voilier traditionnel pour une dégustation gourmande dans la magnifique baie de Cancale, avouez que ça a de quoi faire rêver ! Surtout quand la météo est au beau fixe.

« Il paraît qu’il y a 12 services ! » me glisse Manon, la stagiaire du CRT, qui nous accompagne. Je formule silencieusement une prière aux dieux celtiques de l’océan de ne pas m’infliger le mal de mer…

Bientôt, on repère Emmanuel et Jérôme sur la plage. Après avoir enfilé nos gilets de sauvetage, nous embarquons sur un canot à moteur pour rejoindre notre navire…

« Hissez la voile ! »

En quelques minutes, nous rejoignons Ausquémé. Ce vieux gréement a déjà connu bien des aventures ! Il a commencé sa carrière en 1942 dans le Golfe du Morbihan où il était chargé du dragage des huîtres. Il a ensuite passé quelques années dans un jardin de Paris où il servait de lieu de dégustation et de vente de fruits de mer, avant de reprendre du service comme bateau d’école. En 1976, il a traversé l’océan Atlantique, est passé par les Antilles avant de revenir par les Açores. Enfin, il a baladé des touristes sur la côte du Trégor avant d’être repris par Emmanuel et Jérôme.

Pendant qu’Emmanuel cuisine, Jérôme est à la barre…

On monte à bord pieds nus, on profite de la chaleur du pont, réchauffé par les rayons du soleil. Jérôme nous met à contribution pour hisser les voiles, tandis qu’Emmanuel prépare ingrédients et ustensiles pour le festin qui nous attend. Cuisiner à bord d’un voilier, c’est un défi ! Ça demande toute une organisation logistique !

En chemin vers le large, nous nous arrêtons pour récupérer un cageot d’huîtres et 2 homards bretons. Le repas s’annonce bien…

Une symphonie d’épices

À côté de ses ustensiles de cuisinier, Emmanuel dispose devant lui ses ingrédients magiques : les mélanges d’épices, les huiles et vinaigres parfumés d’Olivier Roellinger.

Emmanuel et son indispensable coffret d’épices

Pour beaucoup de gens, le mot « épices » évoque des saveurs piquantes. Je ne compte plus le nombre de fois où quelqu’un m’a dit : « Goûter les spécialités locales, j’aimerais bien mais je ne supporte pas les épices ! » Mais réduire l’infinité des goûts et parfums des épices au caractère piquant, c’est fermer les yeux sur des royaumes de saveur ! La vanille, le cumin, le curcuma, la cannelle, l’anis étoilé, les clous de girofle… On pourrait passer des heures à énumérer toutes les épices ! Et chacune d’entre elles présente encore tout un éventail de saveurs selon sa variété, son lieu de production, ses conditions de récolte…

La boutique d’épices Roellinger à Saint Malo

Olivier Roellinger est un chef breton passionné d’épices. Tel un artiste virtuose, il s’est créé une véritable palettes de saveurs en créant des mélanges uniques qui viennent souligner avec subtilité ses créations. Emmanuel, qui a été son second, utilise à son tour ces mélanges pour sublimer sa cuisine et faire voyager les papilles de ses convives bien loin de la Bretagne. Quelques gouttes d’huile et cumbavas et nous voici au Siam. La poudre des alizés nous propulse dans les mers du Sud…

Les produits de la mer, choisi avec soin, sont plus succulents les uns que les autres. Emmanuel veille aussi à intégrer au menu des poissons moins connus mais plus abondants dans les eaux bretonnes. Une démarche qu’il applique également dans les cours de cuisine qu’il donne à La Cuisine Corsaire, l’école qu’il dirige à Cancale.

Un moment hors du temps

Avec la mer à perte de vue, le ciel bleu au-dessus de nos têtes, 2 homards en train de griller sur le barbecue sur le pont et une ambiance ultra conviviale, le tableau est parfait ! L’apparition surprise d’un groupe de dauphins à l’horizon vient confirmer la magie de l’instant.

Au large, loin de la terre ferme, on a l’impression de partager un moment suspendu, hors du temps, d’être seuls au monde. Ah oui, décidément, quelle chance incroyable que d’être ici !

En pratique

Les balades corsaires sont organisées à la belle saison (de juin à fin octobre si mes souvenirs sont bons).

Prix : 139 € par personne (prix indicatif basé sur les tarifs 2016). Certes c’est un budget, mais l’expérience en vaut clairement la peine !

Infos et contact sur le site de Cuisine Corsaire. Il y a aussi une page Facebook.

Pour en savoir plus sur les épices Roellinger, je vous renvoie au site officiel d’Olivier Roellinger. Si vous voyagez dans la région, il y a aussi une très jolie boutique officielle à St Malo (12 rue Saint Vincent) où vous trouverez les épices mais aussi les livres de recettes édités par Emmanuel et Olivier Roellinger.

Nous avons participé à cette activité en tant qu’invités. Nous gardons cependant toute liberté éditoriale et avons choisi d’y consacrer un article entier car notre enthousiasme est sincère ! 

Poursuivez le voyage en Bretagne

Découvrez notre itinéraire gourmand pour un roadtrip breton.

 

Pin

Autres articles à lire

Loading Disqus Comments ...
Loading Facebook Comments ...