Activités

5 activités pour pimenter votre séjour à Lisbonne

Vous partez à Lisbonne ? Et si, en plus des visites immanquables comme le castelo de São Jorge, la tour de Belem ou le monastère des Hiéronymites, vous gardiez un peu de place pour des expériences originales et funs. On vous livre une sélection d’activités testées sur place, dans des budgets variés… Bien sûr la liste est très très loin d’être exhaustive et ne reflète que notre propre expérience. N’hésitez pas à partager vos bons plans !

Nous avons eu la possibilité de tester certaines des activités mentionnées ci-dessous gratuitement. Nous gardons cependant toute la liberté éditoriale sur le contenu de l’article. Cet article contient également des liens affiliés

Lors de chacun de mes voyages, j’essaie de programmer au moins une activité ou une expérience me permettant de découvrir l’endroit autrement que via de simples visites des sites touristiques. Apprendre la cuisine locale à Chiang Mai en Thaïlande, risquer sa vie en pratiquant le coasteering au Pays de Galles, faire du snorkeling dans la réserve Cousteau en Guadeloupe, assister à un spectacle de flamenco zambra à Grenade ou encore participer à un food tour… Il y a 1001 façons d’aborder une destination autrement qu’en écumant les endroits immanquables pointés sur les cartes touristiques.

Voici donc une petite sélection d’activités testées à Lisbonne. Certaines sont incontournables et déjà bien connues, d’autres sont plus atypiques et il y en a pour tous les budgets !

Bon plan : la Lisboa Card vous donne accès à toute une série de musées et d’attractions et aux transports en commun de la ville pendant 24, 48 ou 72 heures.

1. Visite guidée gourmande… en Segway

Dans toutes les villes que j’ai visitées dernièrement, le Segway trônait en belle position parmi les moyens de transport adoptés par les touristes. Il faut dire que cet engin est plutôt pratique… pourvu qu’on parvienne à l’apprivoiser. Debout sur une sorte de plateforme munie de deux roues, les mains posées sur un guidon, on utilise le poids du corps pour diriger le gyropode (voyez, je vous apprends un nouveau mot ! C’est celui qu’il faut utiliser normalement pour désigner cet engin autrement qu’en utilisant le nom d’une marque).

J’avais pu brièvement en tester un à Séville et trouvé l’expérience plutôt fun. Du coup, quand j’ai repéré une visite culinaire de 2h30 en Segway sur le site de Get Your Guide, je me suis dit que ce serait l’occasion de tester pour de bon.

Le jour « J », c’est Simon, un guide local dont le grand-père était français, qui nous a emmenées dans la ville. Le gros avantage du Segway, c’est qu’on peut voir énormément de choses en relativement peu de temps et que ça fatigue moins les pieds que la marche, surtout dans une ville surnommée, non sans raison, « ville aux 7 collines ». En plus, ça ne fait aucun bruit et on peut se faufiler partout… L’inconvénient, c’est que tout le monde n’apprivoise pas forcément l’engin avec la même facilité. Charlotte a eu quelques soucis dans les fortes montées mais notre guide était là pour l’aider (comme nous étions les seules participantes à cette visite, c’était facile) !

Le côté « culinaire » de la visite était plutôt anecdotique (ne vous attendez pas à un food tour digne de ce nom, on a fait 3 arrêts en tout) mais cela n’en reste pas moins une super expérience que je recommande ! Ce tour de la ville nous a permis d’avoir une vue globale des différents quartiers qui nous a bien servi pour la suite de notre séjour.

Vinho verde portugais

Pour clôturer la balade en Segway en beauté, dégustation de salade de poulpe et de vin vert !

En pratique

Prix : 59 € par personne, comprend les services d’un guide, l’équipement, de l’eau et quelques dégustations le long du parcours
Durée : 2h30
Plus d’infos ici 

2. Parcourir la ville en tram

Le trajet du tram 28 à Lisbonne

Bon, d’accord, c’est loin d’être original puisque pratiquement tous les touristes s’entassent à un moment ou l’autre dans l’un des charmants tramways qui sillonnent la ville. L’Eléctrico 28 est d’ailleurs devenu un symbole de la ville. Cela dit, ça reste une expérience qui vaut la peine d’affronter les files de touristes et les pickpockets dont c’est l’un des terrains de chasse préférés.

Tram vintage à Lisbonne

Ce n’est pas LE fameux tram 28 mais presque 😉

Comment faire ?

  1. Assurez-vous de disposer d’une carte de transport avec un crédit suffisant . Nous avons opté pour tout notre voyage pour un carte « Viva Viagem » avec du crédit « zapping », qui vous permet d’emprunter tous les transports en commun de Lisbonne, y compris les trains. Vous trouvez cette carte dans les distributeurs automatiques des gares et stations de métro. Elle coûte 0,50 € et est rechargeable. Avec la carte, le trajet de tram vous coûte un peu plus d’1€. Sans la carte, vous devez payer 2,85 € au chauffeur. Il existe également des pass de 24h (chargeable sur cette même carte) si vous ne restez pas longtemps à Lisbonne.
  2. Levez-vous tôt et rendez-vous en métro à l’arrêt Martim Moniz (nous étions là vers 9h). En sortant de la station, vous apercevrez un hôtel 4 étoiles, le « Mundial ». L’arrêt de départ du tram 28 se situe juste à côté. Prenez place dans la file d’attente. Il y a des trams toutes les 10 minutes environ.
  3. Lorsque le tram est là, embarquez, validez votre titre de transport (contrôle magnétique) et prenez place de préférence du côté gauche du tram (dans le sens de la marche). C’est là que vous aurez la meilleure vue !
  4. Profitez du voyage tout en gardant bien vos effets personnels à l’oeil (gare aux pickpockets !). En tout le parcours dure une heure et est parfois ponctué d’arrêts imprévus suite à des véhicules garés trop près des voies 🙂
  5. Au terminus, descendez. Vous pouvez éventuellement visiter le cimetière qui se situe à deux pas (il y a une jolie vue sur le Tage au bout) et reprendre le tram 15 pour le retour (pour changer un peu). Installez-vous de nouveau à gauche !

Le volant du tram 28 à Lisbonne A l’intérieur du tram 28 à Lisbonne

3. Déguster le meilleur de la cuisine portugaise pour quelques euros

Mercado da Ribeira à Lisbonne

Imaginez un lieu historique réhabilité où se trouvent rassemblées les meilleures enseignes gourmandes de Lisbonne pour le plus grand plaisir des papilles. Les glaces de Santini, les conserves de sardines et autres poissons de la Conserveira de Lisboa, les pâtisseries d’Aloma et les plats du chef Henrique Sá Pessoa… Toutes les spécialités locales s’y retrouvent, des pastéis de bacalhau (croquettes de morue), au frango (poulet) cuit sur la braise en passant par le porc à l’alentajena (servi avec des palourdes) ou les vins locaux. Elles sont parfois servies de façon traditionnelles, souvent revisitées, toujours délicieuses !

Poulet à la portugaise

Le poulet à la portugaise, cuit sur la braise. Simple mais si bon !

Ce véritable paradis des foodies se trouve dans le Mercado da Ribeira, près de la station de métro Cais do Sodré. Dans une des 2 anciennes halles ouvertes en 1930, on a dressé de longues tables en bois. Le défi consiste à y trouver une place (pas évident car l’endroit est prisé !). Si l’on est à plusieurs (c’est l’idéal dans le cas présent), une personne garde les places pendant que les autres vont commander les plats et chercher un verre à l’un des nombreux stands et échoppes. Pratique : la plupart des stands délivrent un appareil qui sonne lorsque le plat est prêt et peut venir être retiré au comptoir.

Santini, glacier à Lisbonne

Personnellement, nous nous sommes régalées dans cet endroit et vous conseillons vivement d’aller y faire un tour. C’est ouvert tous les jours de 10h à minuit au moins. Les prix varient de 6 € à 15 € environ pour un plat.

4. Découvrir le fado

Rue du quartier de l’Alfama Lisbonne

Le quartier de l’Alfama le soir

Le fado, c’est ce genre musical mélancolique et nostalgique typique au Portugal, inscrit au patrimoine immatériel de l’humanité. C’est un chant qui s’élève, chargé d’émotion, sur un tapis de guitares portugaises. Il raconte des chagrins d’amour, la nostalgie (saudade) ou de petites histoires du quotidien… A Lisbonne, il vit encore principalement pour les touristes, dans les quartiers historiques comme l’Alfama. Il suffit d’ailleurs de se balader le soir dans les rues tortueuses, l’oreille tendue, pour entendre les vocalises des fadista qui se produisent dans les restaurants.

Prendre le temps d’écouter du fado et de découvrir cet aspect de la culture portugaise faisait partie de ma liste d’incontournables à Lisbonne, mais je n’avais pas forcément envie de m’attabler dans un resto « pour touristes » avec de la nourriture pas forcément à la hauteur de son prix, entourée de gens occupés à mitrailler l’artiste à coup de flash ou brandissant leur perche à selfie. Finalement, nous avons opté pour un concert de fado qui se déroule dans un théâtre du quartier du Chiado.

C’est un spectacle à destination des touristes, certes. Mais il se déroule dans un cadre privilégié : on est assis, il est interdit de prendre des photos ou de filmer, il n’y a pas de nourriture ni boissons servies. Bref, on peut profiter à 100% de la musique. Le spectacle dure 50 minutes et est agrémenté de projections d’infos sur les titres joués, de citations… Personnellement, j’ai beaucoup aimé.

En pratique

Prix : 17 € par personne
Durée : 50 minutes
Réservation possible en ligne ici.

5. Revivre le tremblement de terre de 1755 et comprendre Lisbonne

Musée Lisboa Story Centre

Je l’admets : c’est plus une visite qu’une activité à proprement parler mais j’ai tellement apprécié l’expérience que j’ai décidé de l’inclure dans cet article. En plein coeur du centre-ville de Lisbonne, sur l’un des côté de la Praça do Comércio se trouve le Lisboa Story Centre. Plus qu’un musée, il s’agit d’un espace multimédia didactique où l’on découvre l’histoire de Lisbonne au travers d’une série de décors reconstitués, d’animations vidéos et de commentaires (avec une bonne dose d’humour !) sur audioguide. Une des salles plonge les visiteurs dans la catastrophe qui a pratiquement rayé Lisbonne de la carte de l’Europe : le grand tremblement de terre/raz-de-marrée de 1755 dont la ville porte encore les cicatrices aujourd’hui.

Maquette au Lisboa Story Centre

Si vous passez un peu de temps à Lisbonne, je vous recommande sincèrement de prendre le temps d’effectuer ce parcours. Vous n’en comprendrez que mieux la ville et son histoire unique.

En pratique

Prix : 7 € par adulte, audioguide inclus
Durée :  comptez un peu plus d’une heure

Connaissez-vous d’autres activités originales à tester à Lisbonne ? Partagez-les en commentaire !

Bonus : une visite à pied commentée de Lisbonne

Nous avons testé une visite guidée de 3 heures dans les rues de Lisbonne avec un guide local qui nous a raconté une foule d’anecdotes et d’histoires intéressantes sur les différents quartiers de la ville. On vous en parle dans cet article.

D’autres activités à Lisbonne

Si vous cherchez encore de l’inspiration pour votre voyage à Lisbonne, vous trouverez toute une série d’attractions sur le site d’Expedia.

Si vous n’avez pas encore de guide papier, jetez un œil au guide Escale à Lisbonne des Guides Ulysse, aussi disponible en version numérique.

En pratique

Se rendre à Lisbonne

Lisbonne est accessible en avion depuis la plupart des aéroports européens. Lorsque je m’y rends depuis Bruxelles, je préfère la compagnie aérienne TAP (ce message n’est pas sponsorisé ^^)

L’aéroport est situé juste à côté d’une station de métro, c’est donc hyper facile de vous rendre au centre-ville à votre arrivée.

Cherchez un billet d’avion sur Skyscanner.

Où dormir à Lisbonne ?

Ce n’est pas le choix qui manque ! Hôtels, appartements à louer, bed & breakfasts, auberges de jeunesse… Comptez 75 € minimum pour une chambre d’hôtel. Voir les hébergements à Lisbonne sur Booking.

Encore plus de choses à découvrir à Lisbonne et aux alentours

  • Un bon plan : inclure 2 ou 3 jours à Sintra à l’occasion de votre séjour à Lisbonne. Une destination romantique avec des châteaux, des parcs splendides, la nature et la brume. On adore !
  • Curieux de découvrir la cuisine portugaise ? On vous parle des spécialités salées et des douceurs à goûter absolument à Lisbonne !

 

Pin

Autres articles à lire

Loading Disqus Comments ...
Loading Facebook Comments ...