En pratique

Souvenirs de vacances : ce qu’il faut savoir pour éviter les soucis à la douane

Epices du bazar égyptien d’Istanbul, riz de Thaïlande, huile d’olive d’Italie, jambon pata negra d’Espagne… Pour l’amateur de saveurs du monde, pas besoin de dévaliser les boutiques à touristes : les souvenirs sont tout trouvés ! Attention toutefois à bien respecter les règles en vigueur, faute de quoi vous risqueriez de vous trouver privé de vos achats à la douane, voire exposé à des poursuites judiciaires…

Dangereux souvenirs de vacances

Si on limite, voire interdit aux touristes de ramener de l’étranger certains produits, ce n’est pas sans raison… Ainsi, les produits d’origine animale (viande, lait, produits à base de lait…) peuvent transporter des virus et déclencher de véritables épidémies (pensez à Ebola !). Ainsi, en 2001, l’épidémie de fièvre aphteuse a poussé l’Europe à durcir les règles en matière d’importation personnelle de ce type d’aliments.

Par ailleurs, des semences ou végétaux ramenés d’un pays exotique peuvent proliférer à des milliers de kilomètres de leur habitat naturel et causer des dégâts catastrophiques à l’environnement dans lequel ils atterrissent.

Évitez donc en règle générale de ramener ce type de souvenirs de vos périples, sauf dans certaines conditions (par exemple si vous voyagez à l’intérieur de l’Europe), il en va de la santé générale des humains et de la nature. Et dans ce domaine, un petit geste peut vite avoir des conséquences irréparables…

A l’intérieur de l’Union européenne

Produits alimentaires

Pas de produits alimentaires interdits pour autant qu’ils soient destinés à votre consommation personnelle et correctement emballés (sauf bien sûr, si vous êtes en train de les consommer). En règle générale, essayez de toujours transporter les produits dans leur emballage d’origine. Les produits sous vide et les conserves sont à privilégier : vos aliments seront à l’abri et en parfait état à l’arrivée.

Les même règles s’appliquent à certains pays limitrophes comme Andorre, le Lichtenstein, la Norvège, San Marino et la Suisse.

Vins et alcools

Différentes sortes de punchs, Guadeloupe

Vous pouvez transporter de l’alcool ou du vin entre les pays d’Europe pour autant qu’il soit destiné à votre consommation personnelle et que vous ayez 17 ans au moins. Aucune justification n’est requise et aucun droit d’accise ne doit être payé jusqu’aux quantités suivantes :

  • 10 litres de spiritueux
  • 20 litres de vin fortifié
  • 90 litres de vin (dont au maximum 60 litres de vin pétillant)
  • 110 litres de bière

De quoi déjà faire une belle fête 😉

Les quantités admises sont parfois plus élevées pour certains pays. Renseignez-vous donc avant si vous souhaitez refaire votre cave !

En dehors de l’Union européenne vers l’Union européenne

Condition : les produits ramenés doivent être destinés à  votre consommation personnelle et non à la revente. En règle générale, les produits doivent être dans leur emballage d’origine (sauf si vous êtes en train de les consommer).

Cashews, Mae Hong Son

Viandes, poissons et produits laitiers

Des seuils de tolérance ont été définis pour la quantité admissible de chaque type de produit :

  • 20 kg par personne pour les produits de la pêche (produits frais, préparés et transformés). Attention, le poisson frais doit être vidé ; les moules ou huîtres ne peuvent être vivantes.
  • 2 kg par personne pour les autres produits d’origine animale comme le miel, les escargots ou moules vivants … ou les insectes.

La viande, le lait et les produits à base de lait sont en général interdits sauf ceux en provenance de certains pays pour lesquels la réglementation est plus souple :

  •  de retour des îles Feroé, du Groenland ou de l’Islande, vous pouvez ramener 10 kg de produits d’origine animale (y compris donc la viande, le lait et produits dérivés). Pas de limitation pour le poisson et les produits de la mer de retour d’Islande et des îles Feroé ;
  • pas de limitation en la matière si vous êtes de retour d’Andorre, de la Norvège, de Saint Marin, de la Suisse ou du Liechtenstein (voir ci-dessus)

Pour les produits issus d’espèces animales protégées, des restrictions spécifiques s’appliquent. Ainsi la quantité de caviar que vous pouvez ramener est de 125 gr par personne.

Vins et alcool

Les quantités admises sans devoir payer d’accises varient d’un pays à l’autre. Renseignez-vous !

Autres produits

Turkish pastries, Istanbul

Vous pouvez transporter sans restriction :

  • du pain
  • des gâteaux ou biscuits pour autant qu’ils ne contiennent pas une haute quantité de produits laitiers comme le Burfi ou le Gulab Jamun d’Inde
  • du chocolat
  • des extraits ou concentrés de viande
  • des olives
  • des pâtes, nouilles…
  • des épices
  • des fruits secs, lentilles, céréales…
  • tout autre produit ne contenant pas de viande ou de produits laitiers et contenant moins de 50% d’œuf ou de poisson.

Vous ne pouvez pas ramener :

  • des pommes de terre
  • des fruits et légumes frais
  • des fleurs ou plantes

 

Pour en savoir plus

Cet article a été rédigé sur base des infos officielles que j’ai pu trouver sur les sites des services de douane des pays de l’Union européenne. J’ai tenté de synthétiser l’info de la manière la plus claire et correcte possible mais je vous invite bien sûr à vérifier les règles spécifiques qui s’appliquent à votre cas avant de décider de ramener tel ou tel produit car les règles peuvent changer et les exceptions existent !

Plus d’infos sur le site officiel de l’Union européenne

Liens vers les sites des douanes des pays de l’Union européenne

Autres articles à lire

Loading Disqus Comments ...
Loading Facebook Comments ...